Le siège de l'UMP à Paris (image d'illustration).

Affaire Bygmalion

L'agence de communication Bygmalion est accusée d'avoir surfacturé des prestations à l'occasion de meetings de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. L'affaire a provoqué une grave crise à l'UMP, entraînant la démission de son président, Jean-François Copé.

affaire Bygmalion