1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Procès Bygmalion : Fabienne Liadzé continue de nier toute implication

Les infos de 18h - Procès Bygmalion : Fabienne Liadzé continue de nier toute implication

"Ceux qui décident, ce n'est pas moi, ces millions ne me concernent pas", a déclaré à la barre l'ancienne directrice administrative et financière de l'UMP.

Fabienne Liadzé le 17 mars 2021.
Fabienne Liadzé le 17 mars 2021.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Les infos de 18h - Procès Bygmalion : Fabienne Liadzé continue de nier toute implication
11:40
Le journal RTL de 18h du 31 mai 2021
11:40
Cindy Hubert
Journaliste

Le procès Bygmalion se poursuit sur le financement de la campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy. À la barre aujourd'hui : l'ex directrice administrative et financière de l'UMP. Une femme qui continue de nier toute implication dans ce système de fausses factures. 

La prévenue est fluette, sa tête dépasse à peine de la barre, mais elle n'est pas du genre à se laisser démonter. "Je me dis que j'ai été instrumentalisée, quand l'affaire a éclaté j'ai été licenciée du jour au lendemain. 'Fabienne on s'en fout, on peut la charger Fabienne'". L'ancienne directrice le répète : elle n'a rien à voir avec ces magouilles.

Ces tours de passe-passe financier, elle n'était pas au courant. "Alors oui, j'ai bien vu que cela faisait beaucoup d'argent, mais ceux qui décident ce n'est pas moi, ces millions ne me concernent pas". Ce qui fait grimacer la présidente : "Mais enfin, vous étiez au coeur du réacteur UMP, vous êtes celle par qui passait chaque dépense". Elle brandit des listes de conventions bidons, des tableaux de factures astronomiques. Fabienne Liadzé botte en touche, mais avec la plus grande des politesses.

Derrière elle, un homme sourit. C'est Jérôme Lavrilleux, le directeur adjoint de la campagne à l'époque, qui l'accuse sans détour d'avoir piloté la fraude. Une audience explosive est à venir dans deux jours.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

Dordogne - Après 36 heures, la traque est terminée. Le forcené du Lardin-Saint-Lazare a finalement été arrêté ce lundi. Recherché depuis samedi, Terry Dupin a été grièvement blessé dans un échange de tirs avec les gendarmes. 


Coronavirus - Finis les critères d'âge et de comorbidité : ce lundi 31 mai marque le coup d'envoi de la vaccination pour tous. Toutes les personnes de plus de 18 ans peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19.

Automobile - Certains secteurs restent plombés par la pandémie. C'est le cas de l'industrie automobile. L'usine Stellantis de Mulhouse, ex-PSA, est à l'arrêt depuis jeudi faute de composants électroniques.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/