1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Bygmalion : prévu le 17 mars, le procès de Nicolas Sarkozy est renvoyé au 20 mai

Affaire Bygmalion : prévu le 17 mars, le procès de Nicolas Sarkozy est renvoyé au 20 mai

Après plus d’une heure trente de délibéré, le tribunal a décidé de renvoyer le procès, en raison de l'hospitalisation de l'avocat d'un des prévenus.

Nicolas Sarkozy, le 22 janvier 2021
Nicolas Sarkozy, le 22 janvier 2021
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Maxime Magnier
Journaliste

Nicolas Sarkozy ne sera pas jugé avant le 20 mai dans l’affaire Bygmalion. Tel en a décidé le tribunal, mercredi 17 mars, après plus d'une heure trente de délibéré, alors que le procès devait se tenir ce même jour, et durer jusqu’au 15 avril. En cause, l'hospitalisation de l'avocat de Jérôme Lavrilleux, l’un des prévenus. Le procès, audiencé sur un mois se tiendra jusqu'au 22 juin

L’ancien président de la République ne s'est pas présenté à l'audience en raison de la demande de renvoi, a-t-il fait savoir. Jérôme Lavrilleux, qui était à l'origine de la demande de renvoi, a assuré à la barre qu'il aurait pourtant souhaité que ce procès se tienne au plus vite. Me Christian Saint-Palais, son avocat, est atteint de la Covid-19 et hospitalisé.

À l'audience, Thierry Herzog, l'avocat historique de Nicolas Sarkozy a fait passer au tribunal un courrier expliquant que l’ancien président avait été "informé de la demande de renvoi" et, de ce fait, "n'entendait pas être présent". Son client encourt un an d'emprisonnement et 3.750 euros d'amende.

Contrairement à ses 13 co-prévenus, l’ex-chef de l’État n'est pas mis en cause pour le système de fausses factures imaginé pour masquer les dépenses excessives de sa campagne. Mais, selon l'accusation, il aurait laissé filer les dépenses malgré plusieurs alertes claires sur les risques de dépassement de plafond et il a "incontestablement" bénéficié de la fraude qui lui a permis de disposer de "moyens bien supérieurs" à ce qu'autorisait la loi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/