1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h - Affaire Bygmalion : que risque Nicolas Sarkozy, jugé ce mercredi ?

Les infos de 6h - Affaire Bygmalion : que risque Nicolas Sarkozy, jugé ce mercredi ?

15 jours après sa condamnation dans l’affaire des "écoutes", Nicolas Sarkozy est de retour au tribunal, jugé cette fois dans le cadre de l'affaire Bygmalion.

Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Les infos de 6h - Affaire Bygmalion : que risque Nicolas Sarkozy, jugé ce mercredi ?
10:29
Le journal RTL de 6h du 17 mars 2021
10:28
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff
Journaliste

Nicolas Sarkozy, soupçonné d’avoir laissé filer les comptes de sa campagne bien au-delà du plafond légal, et ce malgré des alertes de ses comptables, est de retour au tribunal, jugé dans l'affaire Bygmalion. Un système de fausses factures avait alors été mis en place pour tenter de camoufler ces dépassements. L’ancien chef de l’État jure qu'il n'a jamais été mis au courant et c'est tout l'enjeu de ce procès.

Toute la question est de savoir qui a imaginé ce système de fausses factures, qui l'a mis en place, qui savait. Plusieurs prévenus se rejettent la responsabilité. Rien ne démontre que Nicolas Sarkozy était au courant, encore moins qu'il l'ait décidé, ou ordonné. Mais le président candidat a accéléré le rythme de sa campagne, augmenté le nombre de meetings, alors que ses équipes donnaient l'alerte sur le coût faramineux de ces nouvelles dépenses. Or, la loi dit très clairement que le candidat et lui seul est responsable de ses comptes de campagne

Il encourt donc "un an de prison et 3.750 euros d'amende" pour financement illégal de campagne électorale. Contrairement à plusieurs de ses coprévenus, Nicolas Sarkozy n'est pas poursuivi pour faux et usages de faux, ni pour abus de confiance, ni pour escroquerie. Certains d'entre eux risquent 5 ans de prison, si leur responsabilité dans le système de fausses facturations est établi lors de ce procès. 

Le procès est prévu pour durer 1 mois mais a de fortes probabilités d’être reporté, l'avocat de Jérôme Lavrilleux, l'un des principaux prévenus, étant actuellement hospitalisé.

À écouter également dans ce journal

Confinement - Le moment est sans doute venu de reconfiner l'Île-de-France. Interrogé par BFMTV, mardi 16 mars au soir, le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué que "le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région francilienne". "Les données sont réunies", a encore assuré le locataire de Matignon.

À lire aussi

Carte d'identité - Le gouvernement a dévoilé la nouvelle carte d'identité. De la taille d'une carte bancaire, elle embarque des données biométriques et est ultra-sécurisée.

Coupe de France - Le PSG retrouve Lille ce mercredi soir en huitième de finale, un match aux allures de finale qui permettrait aux Parisiens d'oublier leur dernière déconvenue face à Nantes à domicile, marquée par des affaires de cambriolages

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/