1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 7h30 - Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy attendu à la barre
2 min de lecture

Les infos de 7h30 - Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy attendu à la barre

L'ancien président fera face à la cour mardi 15 juin pour s'expliquer sur le système des fausses factures mis en place lors de sa campagne de 2012.

Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Le journal RTL de 7h30 du 15 juin 2021
05:48
Le journal RTL de 7h30 du 15 juin 2021
05:47
Cindy Hubert
Journaliste

Journée cruciale au procès de l'affaire Bygmalion. Nicolas Sarkozy, accusé de financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012, est attendu à la barre mardi 15 juin. Si l'ancien président n'est pas directement mis en cause dans le système des fausses factures, sa présence reste un événement, même si ce dernier ne compte pas s'éterniser au tribunal.

Nicolas Sarkozy fera une apparition éclair : quelques heures d'interrogatoire et puis s'en va. L'ancien chef de l'État maintient sa stratégie, la politique de la chaise vide. Il est prévenu certes, mais n'a rien à voir avec "toutes ces magouilles" selon lui. L'enquête n'a d'ailleurs pas permis de démontrer qu'il est à l'origine de cette fraude, qu'il y a participé ou encore qu'il en ait eu simplement connaissance.

La présidente du tribunal est cependant opiniâtre et l'attend avec une question précise : peut-on vraiment imaginer qu'un candidat à la présidentielle ait pu bénéficier de 20 millions d'euros de plus que les autres candidats sans jamais donner son accord ?

L'ancien directeur adjoint de sa campagne, Jérôme Lavrilleux, a déjà préparé le terrain, l'air de rien. Nicolas Sarkozy décidait de tout, les décisions stratégiques se prenaient à l'Élysée. À la barre, Jean-François Copé n'a, lui, nommé personne, mais a tout de même glissé une piste. Le maire de Meaux a ainsi indiqué qu'il fallait toujours se demander à qui cela profite.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Coronavirus - Les adolescents peuvent désormais être vaccinés, dès ce mardi 15 juin, à condition d'obtenir l'autorisation des deux parents.

International - Face au rebond de l'épidémie avec le variant Delta, Boris Jonson a annoncé lundi 14 juin le report de quatre semaines de la levée des dernières restrictions.

Emploi - Les 300 salariés de la fonderie MBF de Saint-Claude, dans le Jura, seront fixés sur leur sort ce mardi 15 juin, mais craignent une liquidation pure et simple de l'usine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/