1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Nicolas Sarkozy, toujours très influent à droite
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Nicolas Sarkozy, toujours très influent à droite

Nicolas Sarkozy est jugé à partir de ce jeudi pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012. En parallèle, l'ancien président continue de préparer l'avenir pour sa famille politique.

Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Nicolas Sarkozy au tribunal le 8 décembre 2020
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Présidentielle 2022 : Nicolas Sarkozy, toujours très influent à droite
01:30
Benjamin Sportouch

Nicolas Sarkozy de retour au tribunal. Le procès de l'affaire Bygmalion recommence ce 20 mai à Paris. L'ancien président de la République est jugé avec des responsables de l'UMP pour le dépassement des montants autorisés pour sa campagne présidentielle de 2012. Un système de double facturation avait été mis en place.

Peu de chances que l'ancien président assiste à toutes les audiences. Il faut dire que malgré sa retraite politique Nicolas Sarkozy est très occupé en ce moment et toujours très influent à droite

Signe de cet activisme, Nicolas Sarkozy reçoit à tour de bras à son bureau rue de Miromesnil à Paris. S'il n'est pas intervenu publiquement dans le feuilleton PACA, en coulisses il a pesé pour que son parti Les Républicains maintienne son soutien à Renaud Muselier, le président sortant de la région Sud. Selon nos informations, il l'a d'ailleurs eu plusieurs fois au téléphone.

Un accord avec Macron pour 2022 ?

Au risque de semer le trouble parmi ses supporters les plus fervents qui craignent une chose : qu'en 2022, à l'approche de l'échéance, Nicolas Sarkozy finisse par se ranger derrière Emmanuel Macron. Une option loin d'être fantaisiste. "Il est convaincu que Macron sera tellement faible qu'il ne pourra pas faire sans la droite et donc sans lui", assure un cadre LR.

À lire aussi

L'ancien président imaginerait même un accord politique en imposant à Macron réélu un premier ministre, pourquoi pas François Baroin. Mais quid alors d'un candidat de droite ? "Il laisse faire tout le monde", confie un ténor des Républicains qui ajoute, mi amusé mi agacé : "Sarkozy, il organise le bordel".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/