Euro 2016 : calendrier, résultats, équipe de France... Toutes les infos sur l'Euro

Les Bleus sont en quart de finale après leur succès (2-1) face à l'Irlande dimanche 26 juin à Lyon. La finale est prévue le 10 juillet.

Euro 2016 : la fan-zone de Lyon place Bellecour
Crédit : ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Euro 2016 : la fan-zone de Lyon place Bellecour

Pour la deuxième fois de son histoire, la France organise un championnat d'Europe de football sur son territoire, du 10 juin au 10 juillet 2016. Après une édition 1984 couronnée de succès, avec la grande équipe de Michel Platini, la France a également été sacrée en 2000, avec la génération de Zinédine Zidane et Didier Deschamps. Pour cette 15e édition, le nombre de nations engagées en phase finales est passé de 16 à 24. Le tirage au sort a été effectué le 12 décembre dernier au Palais des Congrès de Paris.

L'équipe de France, placée d'office dans le groupe A, est sortie en tête devant la Suisse et l'Albanie après deux succès (2-12-0) et un match nul (0-0). Opposée à l'Irlande en 8es de finale, elle s'en est sortie grâce à un doublé d'Antoine Griezmann (2-1). Place désormais à la surprenante équipe d'Islande, dimanche 3 juillet (21h) au Stade de France.

Les trois autres quarts de finale opposeront la Pologne au Portugal jeudi 30 juin (21h), le Pays de Galles à la Belgique vendredi 1er juillet (21h) à Villeneuve-d'Ascq et l'Allemagne à l'Italie samedi 2 juillet (21h) à Bordeaux.

La composition des 6 groupes :

Dans les autres groupes, l'Italie (finaliste en 2012), la Suède de Zlatan Ibrahimovic, la Belgique (numéro 1 au classement FIFA) et l'Eire composaient la poule E, dite "de la mort". Le tenant du titre espagnol était placé dans la poule D avec la République tchèque, la Turquie et la Croatie. Le champion du monde allemand a débuté dans le groupe C avec l'Ukraine, la Pologne et l'Irlande du Nord.

Groupe A : FranceRoumanieAlbanieSuisse
Groupe B : AngleterreRussiePays de GallesSlovaquie
Groupe C : AllemagneUkrainePologneIrlande du Nord
Groupe D : EspagneRépublique tchèqueTurquieCroatie
Groupe E BelgiqueItalieIrlandeSuède
Groupe F PortugalIslandeAutricheHongrie

Crédit : AFP
Euro 2016 : le calendrier de la phase de poules

Résultats et calendrier :

Phase de poules :

Vendredi 10 juin
France - Roumanie au Stade de France : 2-1 (groupe A)
Samedi 11 juin
Albanie - Suisse à Lens : 0-1 (groupe A)
Galles -  Slovaquie à Bordeaux : 2-1 (groupe B)
Angleterre - Russie à Marseille : 1-1 (groupe B)

Dimanche 12 juin :
Turquie - Croatie à Paris : 0-1 (groupe D)
Pologne - Irlande du Nord à Nice : 1-0 (groupe C)
Allemagne - Ukraine à Lille : 2-0 (groupe C)


Lundi 13 juin :
Espagne - République Tchèque à Toulouse : 1-0 (groupe D)
Irlande - Suède au Stade de France : 1-1 (groupe E)
Belgique - Italie à Lyon : 2-0 (groupe E)

Mardi 14 juin :
Autriche - Hongrie à Bordeaux : 0-2 (groupe F)
Portugal - Islande à Saint-Étienne : 1-1 (groupe F)

Mercredi 15 juin
Russie - Slovaquie à Lille : 1-2 (groupe B)
Roumanie - Suisse à Paris : 1-1 (groupe A)
France - Albanie à Marseille : 2-0 (groupe A)

Jeudi 16 juin :
Angleterre - Galles à Lens : 2-1 (groupe B)

Ukraine - Irlande du Nord à Lyon : 0-2 (groupe C)

Allemagne - Pologne au Stade de France : 0-0 (groupe C)

Vendredi 17 juin :
Italie - Suède à Toulouse : 1-0 (groupe E)

République Tchèque - Croatie à Saint-Étienne : 2-2 (groupe D)

Espagne - Turquie à Nice : 3-0 (groupe D)



Samedi 18 juin
Belgique - Irlande à Bordeaux : 3-0 (groupe E)
Islande - Hongrie à Marseille : 1-1 (groupe F)Portugal - Autriche à Paris : 0-0 (groupe F)

Dimanche 19 juin
Suisse - France à Lille : 0-0 (groupe A)
Roumanie - Albanie à Lyon : 0-1 (groupe A)


Lundi 20 juin :
Russie - Pays de Galles à Toulouse : 0-3 (groupe B)
Slovaquie - Angleterre à Saint-Étienne : 0-0 (groupe B)

Mardi 21 juin :
Ukraine - Pologne à Marseille 0-1 (groupe C)
Irlande du Nord - Allemagne à Paris 0-1 (groupe C)
République tchèque - Turquie à Lens : 0-2 (groupe D)
Croatie - Espagne à Bordeaux : 2-1 (groupe D)

Mercredi 22 juin
Islande - Autriche au Stade de France : 2-1 (groupe F)
Hongrie - Portugal à Lyon : 3-3 (groupe F)
Italie - Irlande à Lille : 0-1 (groupe E)
Suède - Belgique à Nice : 0-1 (groupe E)

Huitièmes de finale :

Samedi 25 juin
HF 1 à Saint-Étienne - Suisse - Pologne : 1-1 a.p., 4 t.a.b. à 5

HF 2 à 18h à Paris : Pays de Galles - Irlande du Nord : 1-0
HF 3 à Lens : Croatie - Portugal : 0-1 a.p.

Dimanche 26 juin
HF 4 à Lyon - France-Irlande : 2-1
HF 5 à Lille : Allemagne-Slovaquie : 3-0
HF 6 à Toulouse : Hongrie-Belgique : 0-4

Lundi 27 juin
HF 7 au Stade de France : Italie-Espagne : 2-0
HF 8 à Nice : Angleterre-Islande : 1-2

Quarts de finale :


Jeudi 30 juin
QF 1 à 21h à Marseille : Pologne-Portugal

Vendredi 1er juillet
QF 2 à 21h à Lille : Pays de Galles-Belgique

Samedi 2 juillet
QF 3 à 21h à Bordeaux : Allemagne-Italie 

Dimanche 3 juillet
QF 4 à 21h au Stade de France : France-Islande

Demi-finales :


Mercredi 6 juillet :
DF 1 à 21h à Lyon : Vainqueur du QF1-Vainqueur du QF2 

Jeudi 7 juillet :
DF 2 à 21h à Marseille : Vainqueur du QF3-Vainqueur du QF4

Finale :


Dimanche 10 juillet :
21h au Stade de France

La préparation des Bleus

Avec deux victoires aux Pays-Bas (2-3) puis face à la Russie (4-2), les deux matches amicaux du mois de mars ont été une réussite. Ainsi, Didier Deschamps comporte 22 des éléments présents lors de ce dernier rassemblement. Le seul changement concerne sans surprise Mamdou Sakho, remplacé par Eliaquim Mangala en défense centrale en raison de sa suspension provisoire pour dopage.

Désormais, le programme est le suivant : les joueurs qui auront terminé leur saison en club se retrouveront à Biarritz pour un premier stage du 17 au 21 mai (la finale de la Coupe de France est prévue le 21 mai, celle de la Ligue des champions le 28). Le groupe prendra ensuite ses quartiers à Clairefontaine à partir du 24 mai. Un France-Cameroun est programmé le lundi 30 à Nantes, avant un départ pour Innsbruck, en Autriche. Les Bleus seront de retour en France pour une dernière rencontre de préparation à Metz contre l'Écosse le samedi 4 juin.

Les chances de l'équipe de France

Battue en quart de finale de l'Euro en 2012 et du Mondial en 2014 par le futur vainqueur, l'Espagne et l'Allemagne, la France nourrit logiquement de grandes ambitions. À chaque fois qu'elle a organisé une compétition, elle l'a emportée (championnat d'Europe 1984Coupe du monde 1998). Surtout, la plupart de ses joueurs évolue dans les plus grands clubs (Pogba et Évra à la Juve, Griezmann à l'Atlético, Matuidi au PSG, Lloris à Tottenham, Giroud et Koscielny à Arsenal, Coman au Bayern, Martial à Manchester United, Varane au Real...).

À ce talent s'est ajouté sur les derniers matches une force collective et une puissance offensive parfois impressionnantes. La défense, en revanche, pose encore question, notamment sur coups de pied arrêtés et sur le côté droit. Autre point faible, a priori : le fait que la France n'a plus disputé de matches de compétition depuis deux ans. Mais nul doute que Didier Deschamps et sa culture de la gagne n'ont qu'un objectif en tête : la finale du 10 juillet.

La liste des 23 de Didier Deschamps

La liste de Didier Deschamps pour l'Euro

Les 10 stades de l'Euro 2016

Dix villes accueilleront la compétition. Certains stades sont flambants neufs, comme le Matmut Atlantique de BordeauxLe Parc OL à Lyon, l'Allianz Riviera à Nice ou le stade Pierre-Mauroy de Lille. D'autres ont été plus ou moins rénovés pour l'occasion, comme le stade Bollaert de Lens, le Stadium de Toulouse, le stade Vélodrome de Marseille et le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne. À Paris, le Parc des Princes a également été retenu, tout comme l'incontournable Stade de France de Saint-Denis, qui accueillera de nouveau le match d'ouverture et la finale de la compétition.

Comment se procurer des billets pour l'Euro 2016 ?

Il y a une dernière chance de décrocher une place pour l'Euro 2016. Si les billets se sont littéralement arrachés à prix d'or jusqu'à présent, l'UEFA va remettre en vente certaines places. Ces derniers billets seront mis en vente mardi 26 avril à 12 heures sur la plateforme euro2016.fr. Et autant dire qu'il faudra être rapide, les premiers arrivés seront les premiers servis. Cette ultime session de vente a été rendue possible grâce aux renseignements de plus en plus précis, à certains petits pays ou encore au marché noir. En effet à l'approche du tournoi, l'agencement s'est affiné de sorte que l'on connaît précisément le nombre de sièges disponibles dans l'ensemble des stades réquisitionnés pour la compétition européenne. 


Par ailleurs, le 9 mars dernier, l'UEFA avait mis en place une plate-forme légale d'échange, de revente et d'achats de billets pour les 51 matches de la compétition. D'autres sites proposent encore de se procurer les précieux sésames sur la toile. Une chose est sûre : les prix s'envolent à mesure que l'échéance approche. Comptez ainsi plusieurs centaines d'euros pour assister au match d'ouverture France-Roumanie, et bien sûr pas pour les meilleures places. Autre moyen de participer à la fête - de façon légale - dans les stades : participer à l'un des jeux concours organisés par les différents sponsors et partenaires de l'événement.

Où regarder les matches de l'Euro 2016

BeIn Sports a obtenu les droits de diffusion de l'intégralité de l'Euro 2016, (soit 51 matches) disputé en France du 10 juin au 10 juillet. Mais la chaîne qatarie a passé un accord de sous-licence avec TF1 et M6 pour la diffusion de 33 rencontres en clair à se répartir en fonction d'un tirage au sort qui a départagé les deux postulants. 

Si la première chaîne retransmettra la cérémonie puis le match d'ouverture France-Roumanie (10 juin, 21h) et la rencontre France-Albanie à Marseille (15 juin, 21h), la 6 bénéficiera du troisième rendez-vous des Bleus contre la Suisse (19 juin, 21h), et surtout de la grande finale du tournoi le 10 juillet.

Une évolution majeure du côté de l'arbitrage

À l'image de la Coupe du Monde 2014 au Brésil, tous les stades de l'Euro 2016 seront équipés de la fameuse "Goal Line Technology", ou technologie sur la ligne de but, en français. Une grande première adoptée par l'UEFA, jusque-là plutôt réfractaire à utiliser la vidéo pour aider les arbitres. Cet outil permet de constater si le ballon a bien franchi ou non la ligne de but. Clément Turpin, seul représentant français désigné pour officier en tant qu'arbitre central, ne sera pas surpris puisque la Ligue 1 a déjà adopté cette technologie pour la saison 2015-2016.  

Retombées économiques

D'excellentes retombées économiques sont attendues. Une étude du Centre de Droit et d'Economie du Sport (CDES) de Limoges réalisée en novembre 2014 estime l'impact économique de l'Euro à 1,27 milliard d'euros, dont 788 millions dépensés par les spectateurs. Elle prévoit notamment la création de 26.000 emplois équivalent temps plein sur une année. Selon Patrice Bouvet, économiste spécialisé dans le domaine du sport, la compétition devrait bien avoir des effets économiques positifs, "dans la mesure où l'on est dans une période de ralentissement. L'avantage de l'Euro en France maintenant c'est de servir un peu de facteur de relance". Les secteurs de la restauration et de l'hôtellerie devraient notamment profiter à plein de l'événement. L'Euro, comme les Jeux Olympiques (espérés, eux, pour 2024), sera avant tout un spot de publicité gigantesque pour toute la France. 

La sécurité, un enjeux majeur de l'Euro 2016

Dans un contexte post-attentat plutôt tendu, l'organisation de l'Euro a été au cœur de nombreuses  préoccupations. La France est encore en état d'urgence. Instauré au lendemain des attentats du 13 novembre à Paris et déjà prolongé à deux reprises pour trois mois jusqu'au 26 mai, ce régime d'exception va donc rester en vigueur jusqu'au 26 juillet. En plus des risques d'attaques terroristes dans les stades, où de nombreuses simulations d'attentats ont été menées, les fan-zones ont fait l'objet de virulentes critiques. Invité de RTL le 29 avril, l'ancien directeir de la police nationale Fédéric Péchenard estime que les maintenir "est une folie" compte-tenu du risque. Pourtant, à l'instar de Paris où un immense espace sera aménagé sous la Tour Eiffel, les fan-zones seront maintenues dans toutes les villes hôtes.

Quelques anecdotes sur l'Euro

C'est l'Espagne qui compte le plus de titres et l'Allemagne qui comptent le plus de titres. La Roja a gagné en 1964, 2008 et 2012, alors que la nationalmannschaft s'est imposée en 1972, 1980 et 1996.

Le but le plus rapide de l'histoire de la compétition a été inscrit en 2004 par le Russe Dmitri Kirichenko contre la Grèce en 68 secondes. Et le meilleur buteur sur une phase finale reste à ce jour un Français : l'immense Michel Platini (9) ; tout comme le joueur ayant disputé le plus de matchs : Lilan Thuram (16), ex-æquo avec Edwin van der Sar.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781345737
Euro 2016 : calendrier, résultats, équipe de France... Toutes les infos sur l'Euro
Euro 2016 : calendrier, résultats, équipe de France... Toutes les infos sur l'Euro
Les Bleus sont en quart de finale après leur succès (2-1) face à l'Irlande dimanche 26 juin à Lyon. La finale est prévue le 10 juillet.
http://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-calendrier-billets-groupes-stades-les-dernieres-infos-du-championnat-d-europe-de-football-7781345737
2016-01-18 13:57:00
http://media.rtl.fr/cache/wNMOPyldDledJ2C6_m05QA/330v220-2/online/image/2016/0616/7783703509_euro-2016-la-fan-zone-de-lyon-place-bellecour.jpg