3 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : l'Islande humilie l'Angleterre et défiera la France

COMPTE-RENDU - L'Islande a créé la surprise face aux Three Lions (2-1) lundi 27 juin à Nice et affrontera les Bleus en quarts de finale, dimanche 3 juillet à 21h à Saint-Denis.

Kolbeinn Sightorsson donné l'avantage à l'Islande contre l'Angleterre, lundi 27 juin
Kolbeinn Sightorsson donné l'avantage à l'Islande contre l'Angleterre, lundi 27 juin Crédit : Pavel Golovkin/AP/SIPA
Sébastien Martins

Énorme sensation lundi 27 juin à Nice sur les coups de 22h50. Alors que tout le monde ou presque s'attendait à un choc France-Angleterre en quart de finale de cet Euro 2016, c'est finalement l'Islande qui affrontera les Bleus dimanche 3 juillet à 21h à Saint-Denis pour une place dans le dernier carré face à l'Allemagne ou l'Italie. Le petit pays de 325.000 habitants et une centaine de footballeurs professionnels, à peine plus peuplé que la Corse, n'en finit plus de surprendre et a réalisé un énorme exploit contre les Anglais (2-1) grâce à des buts de Ragnar Sigurdsson (6e) et Kolbeinn Sigthorsson (18e). 

Méconnus, les joueurs islandais n'en sont toutefois pas à leur premier gros coup. Ils ont notamment battu les Pays-Bas et la Turquie lors des qualifications. Les hommes de Lars Lagerback étaient pourtant menés dès la 4e minute après un penalty transformé par Wayne Rooney. Mais ils se sont appuyés sur leur collectif, le point fort de cette équipe dont la star Gylfi Sigurdsson évolue à Swansea, et se qualifient pour le premier quart de finale de leur histoire dans une compétition majeure.

En revanche, c'est une énième grosse désillusion pour l'Angleterre, qui partait largement favorite de cette rencontre. Les hommes de Roy Hodgson ont déçu et vont longtemps s'en vouloir d'avoir laissé filer ce match. Sur le papier, c'est donc une bonne nouvelle pour la France. Elle évite un prétendu "cador" du football européen et affrontera une équipe, a priori, largement à sa portée. Attention toutefois à l'excès de confiance et à ne pas reproduire le même début de match que lors du 8e contre l'Irlande.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud
SERVICE

Dans la foulée d'un intense Italie-Espagne, le match débute très fort. Au bout de quatre minutes, Raheem Sterling est lancé en profondeur, joue bien le coup, et pousse Hannes Halldorsson, le portier islandais, à la faute. Wayne Rooney se charge du penalty et le transforme (4e). On pense alors que les Three Lions vont se balader et qu'il n'y aura pas vraiment de match. Mais c'est tout le contraire qui se produit. Les Nordiques se réveillent et égalisent dans la foulée. Sur une touche jouée côté droit, Kari Arnason se jette et réussit à dévier. Oublié au deuxième poteau, Ragnar Sigurdsson marque d'une reprise du pied droit (6e)

Faible Angleterre

L'Angleterre tente de reprendre l'avantage. Dele Alli donne un frisson aux hommes de Lars Lagerback avec une reprise de volée qui frôle la barre transversale (15e). Avertissement sans frais. Dans la foulée, à la suite d'un beau mouvement collectif, Kolbeinn Sigthorsson frappe du pied droit et trompe Joe Hart, pas exempt de tout reproche sur l'action (18e). Les Britanniques doutent et sont battus dans les duels. Les Islandais sont en confiance à l'image de Hannes Halldorsson, qui repousse une belle volée de Harry Kane (27e).

L'Islande est la première à se montrer dangereuse au retour des vestiaires. Dos au but dans la surface de réparation, Ragnar Sigurdsson hérite du ballon et réalise une bicyclette. Joe Hart est sur la trajectoire et empêche le défenseur de faire un doublé (55e). Les Anglais ont le ballon mais peinent à trouver des espaces, et lorsque c'est le cas ils manquent de réalisme, à l'image de Harry Kane (79e), muet dans le tournoi. Le capitaine des Bleus, Aron Gunnarsson n'est pas loin de tuer le match mais Joe Hart sauve les siens (84e). Les hommes de Roy Hodgson poussent en fin de match mais sont bien trop brouillons. Et c'est bel et bien cette jeune génération islandaise qui continue d'écrire sa légende.

Fiche technique

À Nice (Stade de Nice): Islande bat Angleterre 2 à 1 (2-1) 
L'Islande qualifiée pour les quarts de finale contre la France  
Spectateurs: 33.901 
Arbitre: D. Skomina  
Buts: 
Angleterre: Rooney (4 s.p.) 
Islande: R. Sigurdsson (6), Sigthórsson (18)  
Avertissements: 
Angleterre: Sturridge (47) 
Islande: Sigurdsson (38), Gunnarsson (65)  
Les équipes: 
Angleterre: Hart - Walker, Cahill, Smalling, Rose - Alli, Dier (Wilshere 46), Rooney (cap) (Rashford 86) - Sturridge, Kane, Sterling (Vardy 60) 
Entraîneur: Roy Hodgson  
Islande: Halldórsson - Sævarsson, Árnason, R. Sigurdsson, Skúlason - Johann Gudmundsson, Gunnarsson (cap), Sigurdsson, Bjarnason - Sigthórsson (Theódór Bjarnason 77), Böðvarsson (Traustason 89) 
Entraîneur: Lars Lagerbäck 

Euro 2016 : le tableau de la phase finale
Euro 2016 : le tableau de la phase finale Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Islande Angleterre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783874680
Euro 2016 : l'Islande humilie l'Angleterre et défiera la France
Euro 2016 : l'Islande humilie l'Angleterre et défiera la France
COMPTE-RENDU - L'Islande a créé la surprise face aux Three Lions (2-1) lundi 27 juin à Nice et affrontera les Bleus en quarts de finale, dimanche 3 juillet à 21h à Saint-Denis.
http://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-l-islande-humilie-l-angleterre-et-defiera-la-france-7783874680
2016-06-27 22:50:00
http://media.rtl.fr/cache/TD_hO-BT7slsLf56iajNxQ/330v220-2/online/image/2016/0627/7783874993_kolbeinn-sightorsson-donne-l-avantage-a-l-islande-contre-l-angleterre-lundi-27-juin.jpg