Euro 2016 : l'Allemagne doit affirmer sa suprématie

LES ADVERSAIRES DES BLEUS (14/23) - Championne du monde en titre, l'Allemagne est la grande favorite de la compétition et va devoir assumer ce statut dans une partie de tableau relevée. Elle vise sa quatrième couronne européenne, vingt ans après la dernière.

L'Allemagne se qualifie pour l'Euro 2016
Crédit : TOBIAS SCHWARZ / AFP
L'Allemagne se qualifie pour l'Euro 2016

Le contexte. Champions du monde en 2014, les Allemands abordent l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet) dans la peau de l'incontestable favori. Équipe à battre de la compétition, l'Allemagne jouera pour réaliser le doublé Mondial-Euro que la France (1998-2000) et l'Espagne (2010-2012) ont déjà réalisé avant elle. La sélection germanique a déjà réussi un tel doublé dans le sens inverse, en remportant d'abord l'Euro 1972 puis la Coupe du monde 1974. Titré à trois reprises, la Nationalmannschaft n'a plus remporté la compétition depuis 1996. En France, les Allemands ont fait le travail sans convaincre. Deux victoires sans briller contre l'Ukraine (2-0) et l'Irlande du Nord (1-0) et un match nul contre la Pologne (0-0) rendent le bilan satisfaisant mais frustrant. La base défensive est très solide mais on attend plus de spectacle offensif du côté des joueurs de Joachim Löw.


Le groupe C. On imagine mal l'Allemagne ne pas sortir de son groupe. Attention toutefois à ne pas sous-estimer l'Ukraine, qu'elle affrontera le 12 juin au stade Pierre-Mauroy, la Pologne, contre laquelle elle jouera le 16 juin au Stade de France, et l'Irlande du Nord, qui la défiera le 21 juin au Parc des Princes.

Des éliminatoires difficiles

Le parcours en qualifications. À l'image de l'équipe de France post-98, le champion du monde allemand n'a pas vécu une phase éliminatoire de tout repos. Les hommes de Joachim Löw ont perdu deux fois, contre la Pologne (0-2) et l'Irlande (0-1) pour ne finir qu'avec un seul point d'avance sur les Polonais (22 contre 21) et 4 sur le barragiste irlandais, qu'il n'a pas réussi à battre (une défaite et un match nul).

Crédit : ODD ANDERSEN / AFP
Thomas Muller, milieu allemand du Bayern Munich

Les joueurs à suivre. Mélange d'expérience et de jeunesse talentueuse, la Nationalmannschaft dispose de plusieurs joueurs de classe mondiale. Capable d'évoluer sur tout le front de l'attaque, Thomas Müller (Bayern Munich) est un homme de grands rendez-vous. En attestent ses 10 buts inscrits en deux participations à la Coupe du monde (5 en 2010, 5 en 2014). Intermittent au Bayern Munich, Mario Götze, buteur décisif de la finale du dernier Mondial, constitue également un danger permanent pour ses adversaires. Servis par des joueurs tels que Özil (Arsenal), Kroos (Real Madrid) et Schweinsteiger (Manchester United), ce duo peut faire des ravages. À l'autre bout du terrain, l'Allemagne dispose également de l'un des tous meilleurs gardiens du monde, Manuel Neuer (Bayern Munich), troisième du classement du Ballon d'Or 2014.

Face aux Bleus. Français et Allemands ont une longue histoire commune au cours de laquelle ils ne se sont toutefois affrontés qu'à 27 reprises (12 victoires françaises, 9 allemandes, 6 matchs nuls). Les deux sélections ont en revanche pour habitude de se rencontrer lors de grandes compétitions. En 1958, les Bleus prennent le meilleur sur la RFA lors du match pour la troisième place du Mondial (6-3). En 1982, la RFA élimine les Bleus aux portes de la finale du Mondial espagnol au cours d'un match d'anthologie (3-3, 4 tirs au buts à 5), notamment marqué par "l'attentat" de Schumacher sur Battiston. La victoire sera plus nette en 1986, au même stade de la compétition (0-2). La France n'aura pas plus de réussite en 2014, l'Allemagne la battant (0-1) en quart de finale, avant de filer vers le titre.

Dix ans de derniers carrés

L'anecdote. Voilà dix ans que l'Allemagne affiche une régularité impressionnante dans les compétitions internationales. Elle a en effet systématiquement atteint le dernier carré des coupes du monde et championnats d'Europe des nations depuis 2006 (demi-finales des Mondiaux 2006 et 2010, ainsi que de l'Euro 2012 ; finale de l'Euro 2008 et victoire lors de Coupe du monde 2014).

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782151335
Euro 2016 : l'Allemagne doit affirmer sa suprématie
Euro 2016 : l'Allemagne doit affirmer sa suprématie
LES ADVERSAIRES DES BLEUS (14/23) - Championne du monde en titre, l'Allemagne est la grande favorite de la compétition et va devoir assumer ce statut dans une partie de tableau relevée. Elle vise sa quatrième couronne européenne, vingt ans après la dernière.
http://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-l-allemagne-vers-un-double-coupe-du-monde-championnat-d-europe-7782151335
2016-03-02 12:29:00
http://media.rtl.fr/cache/wZfwexHkOr9xKejxTU4CDQ/330v220-2/online/image/2015/1012/7780059076_l-allemagne-se-qualifie-pour-l-euro-2016.jpg