EN IMAGES - Euro 2016 : que sont devenus les champions d'Europe 1984 ?

DANS LE RÉTRO (1/10) - De Joël Bats à Didier Six en passant par Michel Platini et Luis Fernandez, passage en revue des activités des 20 champions d'Europe, 32 ans plus tard.

L'équipe de France avant son match contre le Danemark, le 12 juin 1984 Crédits : STRINGER / AFP | Date : 25/02/2016
Manuel Amoros le 12 juin 1984 face au Danemark Crédits : STRINGER / AFP | Date : 25/02/2016
Luis Fernandez le 16 juin 1984 face à la Belgique Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
De gauche à droite et de haut en bas, le 19 juin 1984 : Jean-François Domergue, Patrick Battiston, Maxime Bossis, Jean Tigana, Joël Bats, Luis Fernandez, Alain Giresse, Michel Platini, Jean-Marc Ferreri, Dominique Rocheteau et Didier Six Crédits : PATRICK HERTZOG / AFP | Date : 25/02/2016
Dominique Rocheteau le 19 juin 1984 face à la Yougoslavie Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Jean Tigana le 23 juin 1986 face au Portugal Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Alain Giresse le 27 juin 1984 Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Michel Platini presse le défenseur espagnol Jose Antonio Camacho le 27 juin 1984 Crédits : AFP | Date : 25/02/2016
Maxime Bossis le 27 juin 1984 Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Joël Bats entouré de Luis Fernandez, Yvon Le Roux et Jean-François Domergue le 27 juin 1984 Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Yvon Le Roux, Michel Hidalgo et Manuel Amoros le 27 juin 1984 Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Les Bleus ivres de bonheur Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Philippe Bergerro deux ans plus tard au Mexique Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Autre gardien de l'équipe de 1984, Albert Rust, ici en 1986 entre Yannick Stopyra et Daniel Xuereb Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Bernard Genghini le 28 juin 1986 Crédits : STAFF / AFP | Date : 25/02/2016
Bernard Lacombe, entouré notamment de Didier Six, Dominique Rocheteau et Dominique Baratelli le 10 juillet 1982 Crédits : AFP | Date : 25/02/2016
1/1

Pour les moins de 20 ans, la plupart de ces noms et de ces visages ne signifient pas grand-chose. Les moins de 30 ans n'étaient pas nés non plus lors de leur exploits. Ils ont pourtant marqué à jamais l'histoire du football français, en décrochant le premier trophée majeur de la sélection tricolore. Ils s'appellent Joël Bats, Philippe Bergeroo, Albert Rust, Manuel Amoros, Patrick Battiston, Maxime Bossis, Jean-François Domergue, Yvon Le Roux, Thierry Tusseau, Luis Fernandez, Jean-Marc Ferreri, Bernard Genghini, Alain Giresse, Michel Platini, Jean Tigana, Bruno Bellone, Daniel Bravo, Bernard Lacombe, Dominique Rocheteau et Didier Six. Ce sont les 20 champions d'Europe 1984 du sélectionneur Michel Hidalgo.
Il y a 32 ans, le premier championnat d'Europe organisé en France ne réunit que huit équipes, réparties en deux groupe. Dans le premier, la France débute son parcours par un succès 1-0 face au Danemark le 12 juin au Parc des Princes (but de Platini à la 78e minute). Quatre jours plus tard, la Belgique est giflée 5-0 à Nantes (Platini 4e, 74e, 89e, Giresse 33e, Fernandez 43e). La victoire est plus étriquée face à la Yougoslavie le 19 juin à Saint-Étienne (3-2 grâce à un triplé de Platini aux 59e, 62e et 77e). La demi-finale face au Portugal à Marseille est irrespirable (3-2 après prolongation, Domergue 24e, 114e, Platini 119e), bien plus que le match du sacre contre l'Espagne Les Bleus s'imposent 2-0. À la 57e, Platini trompe le gardien Arconada sur un coup-franc entré dans la légende. Bellone libère le Parc des Princes à la 90e.

Des gardiens et des filles

Les supporters de l'Olympique Lyonnais et les amateurs de Ligue 1 l'aperçoivent régulièrement. Joël Bats, 59 ans, est en charge de l'entraînement des gardiens de l'OL depuis 2000, après une expérience d'adjoint d'Arthur Jorge puis de Luis Fernandez au PSG de 1996 à 1998, puis un an en tant qu'entraîneur principal à Châteauroux. Son expérience a notamment profité à Grégory Coupet, Hugo Lloris et aujourd'hui Anthony Lopes.

Philippe Bergeroo, 62 ans, est aussi passé par le PSG, en tant qu'entraîneur principal entre 1999 et 2001. Ce ne fut pas vraiment une réussite, pas plus qu'à Rennes en 2002. Après dix années à la tête des équipes de France de jeunes, il a succédé à Bruno Bini sur le banc de l'équipe nationale féminine en juillet 2013. Deux ans plus tard, les Bleues sont battues en quart de finale du Mondial au Canada par l'Allemagne. Troisième portier du groupe de 1984, Albert Rust, 62 ans, a suivi le parcours des filles de Bergeroo de près : il s'occupe des gardiennes.

Les défenseurs se font discret

Chez les défenseurs, Manuel Amoros, 54 ans, a récemment fait le buzz pour son éviction de la chaîne OM TV. Sa trop grande complicité avec l'ancien entraîneur Marcelo Bielsa n'était visiblement plus du goût du président marseillais Vincent Labrune. Figure de la génération Bernard Tapie, Amoros a été sélectionneur du Bénin de 2012 à 2013. Patrick Battiston, notamment connu pour le fameux "attentat" du gardien allemand Harald Schumacher en demi-finale du Mondial 1982, est aujourd'hui âgé de 58 ans. Il est sur le point de conclure sa 13e saison avec la réserve de Bordeaux, en CFA depuis 2003. 

La carrière d'entraîneur de Maxime Bossis, 60 ans, a été bien plus courte : un seul match sur le banc de Saint-Étienne en 1996, mais pas n'importe lequel, le derby face à Lyon. Depuis 2014, "le grand Max" est consultant pour beIN Sports. Jean-François Domergue, 58 ans, a pour sa part répondu à l'appel de son ami Michel Platini pour rejoindre l'UEFA en 2013. Son rôle : chargé de mission pour le développement des écoles de football dans les pays de l'Est à partir de janvier 2014.

Si les nouvelles d'Yvon Le Roux, 55 ans, se font rarissimes (entraîneur de Brest de 1991 à 1993, il fut un temps directeur sportif de l'US Concarneau), Thierry Tusseau, 58 ans, n'est pas dur à retrouver sur Internet. L'ancien Nantais, Bordelais ou Rémois a ouvert un site de négociant en vin et champagne à son nom.

Platini voué aux gémonies

Meilleur buteur de l'histoire de l'Euro avec neuf réalisations lors de cette édition 1984, triple Ballon d'Or (1983, 1984, 1985), Michel Platini semblait proche d'une reconversion parfaite. Si son passage à la tête de l'équipe de France (1988-1992) ne restera pas dans les annales, les membres de l'UEFA l'ont reconduit à deux reprises à la présidence de l'instance européenne. celle de la FIFA lui tendait les bras, avant ce soupçon de corruption pour un versement de près de deux millions d'euros. À 60 ans, son avenir dans le monde du football est désormais très incertain.

Luis Fernandez, Alain Giresse et Jean Tigana sont les autres membres du carré magique de 1984. Le premier, 56 ans, possède sa propre émission de radio sur RMC, Luis attaque. Le seul entraîneur français vainqueur d'une coupe d'Europe, la défunte coupe des vainqueurs de coupes, en 1996 avec le PSG est parallèlement sélectionneur de la Guinée depuis avril 1995. Le deuxième, 63 ans, dirige également une sélection africaine, celle du du Mali, après s'être occupé du Sénégal, du Mali déjà et du Gabon. Le troisième, 60 ans, n'occupe plus aucun poste depuis son éviction du Shangai Shenhua en 2012.
Passé par France Télévisions et Eurosport, Jean-Marc Ferreri, 53 ans, est aujourd'hui consultant  pour M6, W9 et OM TV. Bernard Genghini, 58 ans, a longtemps été responsable du recrutement du FC Sochaux. En accord avec les nouveaux actionnaires chinois, il quitte le Doubs en 2015 et devient président de l'Agiir Florival, petit club amateur alsacien. En décembre 2015 il est aussi entré au comité directeur du FC Mulhouse (CFA), en tant que superviseur de l'aspect sportif.

Lacombe et Rocheteau ont l'oreille de leur président

Meilleur buteur français de l'histoire du championnat de France avec 299 réalisations, Bernard Lacombe, 63 ans, est le conseiller spécial du président de l'OL Jean- Michel Aulas. L'influence de Dominique Rocheteau, 61 ans, est certainement moins forte à Saint-Étienne. "L'Ange vert" est vice-président du conseil de surveillance de l'ASSE.

Daniel Bravo et Bruno Bellone était les petits jeunes en 1984 (22 ans). Ils en ont aujourd'hui 53. "Le petit prince" de Nice et du PSG va prochainement fêter ses dix ans de présence dans le groupe Canal+. Surnommé "Lucky Luke" aux grandes heures de sa carrière, Bellone a connu une trajectoire plus douloureuse avec des ennuis financiers liés à un conseiller véreux.

De huit ans leur aîné, Didier Six, 61 ans, a occupé le poste de sélectionneur de l'Île Maurice durant les premiers mois de 2015 après trois saison sur le banc du Togo. Enfin, le sélectionneur Michel Hidalgo, 82 ans, est régulièrement consulté lors des grandes compétitions, notamment par Radio France. Il fut manager de l'OM de 1986 à 1991.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782058133
EN IMAGES - Euro 2016 : que sont devenus les champions d'Europe 1984 ?
EN IMAGES - Euro 2016 : que sont devenus les champions d'Europe 1984 ?
DANS LE RÉTRO (1/10) - De Joël Bats à Didier Six en passant par Michel Platini et Luis Fernandez, passage en revue des activités des 20 champions d'Europe, 32 ans plus tard.
http://www.rtl.fr/sport/football/en-images-euro-2016-que-sont-devenus-les-champions-d-europe-1984-7782058133
2016-03-02 08:48:00
http://media.rtl.fr/cache/7sZnAwKl7AGzF9JX3ZKjzw/330v220-2/online/image/2016/0225/7782059128_l-equipe-de-france-avant-son-match-contre-le-danemark-le-12-juin-1984.jpg