1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déconfinement : couvre-feu, Noël, jour de l'An... Les précisions de Jean Castex
8 min de lecture

Déconfinement : couvre-feu, Noël, jour de l'An... Les précisions de Jean Castex

ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre a donné les contours des mesures sanitaires pour les prochaines semaines. Couvre-feu, fête de fin d'année, établissements accueillant du public... Voici ce qu'il faut retenir.

Jean Castex, le 22 octobre 2020
Jean Castex, le 22 octobre 2020
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Coline Daclin

Réouverture des cinémas et théâtres repoussée ? Couvre-feu avancé ? Déplacements limités ? À quinze jours du début des vacances pour les fêtes de fin d'année, Jean Castex tranché jeudi entre une confirmation du déconfinement au 15 décembre et le maintien de certaines restrictions exigées par la situation sanitaire.

Comme chaque jeudi, la conférence de presse de l'exécutif sur la crise sanitaire a eu lieu et a permis de préciser les contours du déconfinement à partir du 15 décembre et ce à quoi ressembleront les fêtes de fin d'année.

À la fin du mois d'octobre, Emmanuel Macron avait conditionné la phase 2 du déconfinement à plusieurs critères, dont le seuil de 5.000 cas de Covid-19 détectés par jour. Or l'objectif s'éloigne un peu plus chaque jour, puisque 14.595 cas positifs ont été enregistrés en France mercredi, selon les chiffres officiels. Il s'agit du total le plus élevé depuis le 25 novembre.

Les annonces de Jean Castex :

19h06 - C'est la fin de cette conférence de presse, et de ce live. Merci de nous avoir suivis !

18h54 - "Plus de 100 000 policiers et gendarmes" seront mobilisés la nuit du 31 décembre, déclare Gérald Darmanin.

18h50 - "La meilleure manière de célébrer 2021 c'est de se donner collectivement les moyens de passer une année plus normale, moins dure que 2020. C'est d'être responsable", déclare Olivier Véran.

18h45 - Entre 20 heures et 6 heures, "on ne pourra pas circuler" le soir du Nouvel an, indique Jean Castex. Il sera possible d'inviter des amis à dormir, mais le but est "de limiter les contacts".

18h43 - Fin de l'intervention des ministres. On passe aux questions des journalistes.

18h40 - Deuxième conviction de Jean Castex : "Cette bataille, nous ne la remporterons que par la mobilisation de tous". La troisième est que "les premiers mois de l'année prochaine doivent nous permettre de franchir un cap dans la lutte contre la Covid-19", notamment avec la vaccination.

18h39 - Jean Castex reprend la parole. "Ma première conviction, c'est la nécessité de rester prudent et cohérent. [...] Il ne serait pas compréhensible de continuer à alléger nos mesures" même si ce serait "plus facile et plus confortable à court terme".

18h37 - Se faire tester avant les fêtes de Noël expose à des risques, indique Olivier Véran, que le test soit négatif alors que la personne est bien malade. "Il faut éviter l'engorgement des laboratoires et des pharmacies qui réalisent ces tests". "S'il vous plaît n'utilisez pas le test comme une sorte de totem d'immunité", indique le ministre.

18h37 - Un objectif pour le ministre de la Santé : que chaque personne diagnostiquée se voit proposer une visite à domicile par une équipe médicale pluridisciplinaire. Des tests seront ainsi réalisés auprès des personnes de l'entourage du malade.

18h35 - Un "renforcement des moyens humains" sur le tracing des cas-contact est prévu, annonce le ministre de la Santé. "Dans la course contre la montre contre l'épidémie, nous voulons prendre de la vitesse."

18h33 - Olivier Véran veut "approcher le 100% de résultats en moins de 24 heures et même en moins de 12 heures", notamment grâce à un système de bonus malus.

18h32 - Jean Castex semble exclure l'obligation d'un isolement en cas de symptômes car la mesure "ne fait pas consensus". "Nous devons donc orienter nos pistes d'amélioration vers l'accompagnement renforcé des personnes malades."

18h30 - "Tester, alerter protéger", au sujet du fameux triptyque, Jean Castex assure qu'il veut notamment augmenter le nombre de tests, accélérer les délais des résultats, et assurer l'isolement des malades.

18h28 - "Nous veillons à ne laisser personne au bord du chemin", déclare le Premier ministre, qui aborde le sujet "des plus précaires". 

18h27 - Le formulaire d'accès aux aides a été mis en ligne le 4 décembre et 372 000 entreprises ont touché des aides. 1,6 million de personnes bénéficient encore de l'activité partielle. Le Fonds de solidarité pourra bénéficier aux travailleurs du secteur agricole en lien avec l'hôtellerie, annonce Jean Castex.

18h25 - "J'ai demandé aux forces de l'ordre de renforcer encore davantage les contrôles", déclare Gérald Darmanin. Il n'y aura "pas de consignes d'indulgence", soutient-il.

18h25 - Pour se déplacer pendant le couvre-feu, il faudra une nouvelle attestation, indique le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Il faudra aussi justifier son déplacement avec des documents. Sans attestation, l'amende sera de 135 euros.

18h22 - A partir du 15 décembre, l'attestation ne sera plus obligatoire en journée. Le couvre-feu se tiendra de 20 heures à 6 heures du matin. Seuls les déplacements entre le travail et le domicile seront possibles, ceux pour des raisons de santé, pour un "motif familial impérieux", les déplacements liés à des missions d'intérêt général, ou pour sortir son animal de compagnie. Pas de pratique sportive pendant les heures du couvre-feu.

18h20 - Le Premier ministre invite à maintenir le télétravail. 

18h19 - Noël "occupe une place à part" dans nos vies et les déplacements seront donc autorisés. Une règle seulement : "pas plus de six adultes à la fois".

18h18 - "Nous voulons limiter au maximum les rassemblements les uns chez les autres [...] C'est le facteur numéro un de contamination", poursuit-il.

18h17 - Le couvre-feu commencera à 20 heures au lieu de 21 heures. "Il concernera aussi le réveillon du 31 décembre", déclare le Premier ministre.

18h16 - "Si nous nous laissons tenter par l'ouverture des salles, la situation sanitaire pourrait être pire en janvier", déclare Jean Castex.

18h16 - Les règles sur les lieux de culte resteront les mêmes après le 15 décembre.

18h15 - Les cinémas, théâtres et musées, ainsi que tous les établissements recevant du public, ne rouvriront pas le 15 décembre. 

18h15 - "Faisons tout ce que nous pouvons pour réduire le risque d'un 3ème confinement", déclare Castex. Le 15 décembre, il y aura bien "une nouvelle étape" de déconfinement mais avec des règles plus strictes.

18h12 - Nous sommes passés "juste sous la barre" des 3 000 patients en réanimation soit "1 malade toutes les 7 minutes". Mais Olivier Véran craint là aussi un plateau ou une reprise épidémique.

18h10 - "Le risque est que la deuxième vague reparte dans les prochaines semaines", indique Olivier Véran, qui estime qu'on "n'atteindra pas l'objectif de moins de 5 000 contaminations par jour au 15 décembre".

18h09 - Les raisons de ce plateau de l'épidémie ? "Le relâchement collectif sans doute", soutient Olivier Véran, qui avance aussi comme explication "le froid" et "l'humidité".

18h07 - "Le couvre-feu et le confinement en France étaient urgents, nécessaires et ont eu une efficacité", soutient le ministre de la Santé. "Nous ne sommes pas encore sortis de la deuxième vague."

18h06 - 1,5 million de personnes ont perdu la vie à cause du virus, 70 000 morts cette semaine, déclare Olivier Véran.

18h06 - Jean Castex évoque "un plateau" de l'épidémie : "le nombre de nouvelles contaminations ne se réduit plus et tend même à ré-augmenter"

18h05 - "Je sais que ces mesures peuvent être mal ressenties [...] En période de flamb