1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : l'objectif de Macron pour le 15 décembre "ne sera pas atteint", selon un spécialiste
1 min de lecture

Coronavirus : l'objectif de Macron pour le 15 décembre "ne sera pas atteint", selon un spécialiste

INVITÉ RTL - Guillaume Rozier, fondateur du site Covid Tracker, estime que l'objectif fixé par Emmanuel Macron pour déconfiner le 15 décembre "ne sera pas atteint", au contraire de celui concernant les services de réanimation.

Un jeune homme se pliant au test Covid (illustration)
Un jeune homme se pliant au test Covid (illustration)
Crédit : Damien MEYER / AFP
Coronavirus : l'objectif de Macron pour le 15 décembre "ne sera pas atteint", selon un spécialiste
04:24
Christelle Rebière - édité par Quentin Marchal

Lors de son allocution du 24 novembre dernier, Emmanuel Macron avait assuré que le confinement serait levé le mardi 15 décembre "si nous sommes bien arrivés autour des 5.000 contaminations par jour". Alors que la France a enregistré 11.022 cas positifs à la Covid-19 lors des dernières 24 heures, cet objectif ne sera pas atteint selon le fondateur du site Covid Tracker, Guillaume Rozier.

Celui qui a fondé le site permettant de suivre en direct l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde estime que, selon les projections, "on serait à 6.500, voire 7.000, voire 8.000 nouveaux cas par jour au 15 décembre donc l'objectif des 5.000 nouveaux cas quotidiens ne sera pas atteint". Guillaume Rozier a également souligné qu'"actuellement, on inclut pas les tests rapides dans les cas qu'on comptabilise, ce qui sera le cas dans les prochains jours [...] et cela augmentera jusqu'à 16% le nombre de cas".

Néanmoins, certaines améliorations concernant l'épidémie sont visibles, selon le fondateur de Covid Tracker, notamment dans les services de réanimation. "Le nombre de personnes en réanimation diminue avec un bon rythme et on pense, avec assez de confiance, qu'on va atteindre l'objectif au 15 décembre qui est de 3.000 personnes" a-t-il indiqué, en ajoutant : "Je pense qu'on sera entre 2.600 et 2.700 personnes si l'épidémie évolue de la même manière dans les prochains jours".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/