1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déconfinement : il ne faut "pas reculer" avant les fêtes de Noël, affirme Ségolène Royal
1 min de lecture

Déconfinement : il ne faut "pas reculer" avant les fêtes de Noël, affirme Ségolène Royal

INVITÉE RTL - L'ancienne ministre souhaite que les Français puissent "tranquillement" vivre les fêtes de fin d'année, et tacle la stratégie sanitaire du gouvernement.

Ségolène Royal
Ségolène Royal
Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Ségolène Royal est l'invité de Thomas Sotto
11:37
Ségolène Royal est l'invité de Thomas Sotto
11:37
Thomas Sotto & Victor Goury-Laffont

La France ne passera vraisemblablement pas sous la barre des 5.000 cas, objectif qu'avait fixé Emmanuel Macron, avant le 15 décembre, mettant en péril le déconfinement prévu à cette date.


Les fêtes de fin d'année, Noël en tête, pourraient être menacées, alors que plusieurs pays voisins durcissent les restrictions à l'approche de ces célébrations. Mais pour Ségolène Royal, ancienne ministre et candidate à l'élection présidentielle de 2007, le gouvernement ne doit "pas reculer" sur sa décision d'autoriser les réunions.

Il faut "laisser vivre les fêtes de Noël tranquillement, tout en donnant des recommandations", selon elle. En ce mercredi 9 décembre, l'exécutif n'a pas fixé de règle contraignante pour la soirée du 24 décembre, mais préconisé une jauge maximale de 6 adultes à table.

Ségolène Royal s'est cependant montrée critique de la stratégie de lutte contre la Covid-19 du gouvernement. La fermeture des commerces a été "une décision anti-sanitaire", assène-t-elle, appelant à une approche plus territoriale avec "une marge d’adaptation locale".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/