1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Couvre-feu à 18h : la liste des 15 départements concernés dévoilée par Gabriel Attal
3 min de lecture

Couvre-feu à 18h : la liste des 15 départements concernés dévoilée par Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé que 15 départements de l'est de la France seront concernés par l'extension du couvre-feu à 18 heures à partir de ce samedi 2 janvier.

Gabriel Attal, le 18 novembre 2020
Gabriel Attal, le 18 novembre 2020
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Paul Turban & AFP

La seconde vague de l'épidémie de coronavirus peine à se tasser dans l'est de la France, alors que les jours à venir vont révéler les conséquences des rassemblements lors des fêtes de fin d'année sur le niveau de contamination. Ce vendredi 1er janvier, Gabriel Attal a annoncé que 15 départements seront finalement concernés par l'extension du couvre-feu.

Sont concernés les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, le Doubs, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Haute-Saône, les Vosges, le Territoire de Belfort, la Moselle, la Nièvre et la Saône-et-Loire, a indiqué le porte-parole du gouvernement sur TF1
Dès demain samedi 2 janvier, dans ces départements, le couvre-feu débutera à 18 heures, contre 20 heures dans le reste de la France. Il prendra fin à 6 heures chaque matin, comme partout ailleurs. "Évidemment que dans ce week-end de retour de vacances et dans ces premiers jours, il y aura une très grande tolérance", a précisé le porte-parole. Des exceptions à la règle existent : il faut pour sortir une attestation accompagnée d'un justificatif.

Pas de distinction entre les villes et les zones rurales

Il s'agira de "la même attestation que celle que connaissent les Français actuellement pour le couvre-feu à vingt heures". Le porte-parole a également souligné que le couvre-feu avancé s'appliquerait de manière uniforme sur l'ensemble du territoire des départements concernés, sans distinction entre les villes et les zones rurales.

"Le virus continue à circuler en France (...) avec une disparité entre les territoires", a expliqué Gabriel Attal, en précisant que la liste des départements concernés serait révisée dans une semaine. Et "si la situation était amenée à se dégrader davantage dans certains territoires, on prendra les décisions qui s'imposent", a-t-il ajouté, en réponse notamment à une question sur la possibilité de reconfinements. 

À lire aussi

Face au indicateurs dégradés de l'épidémie, des élus du Grand Est n'avaient pas hésité à réclamer un reconfinement local. Finalement, le gouvernement avait préféré un couvre-feu étendu dans les départements où les indicateurs sont particulièrement mauvais

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/