5 min de lecture Confinement

Coronavirus : 10 bonnes nouvelles pour garder le moral

ÉCLAIRAGE - Élans de solidarité, hausse des guérisons et pollution en baisse... Voici dix bonnes nouvelles pour garder le moral pendant cette période de confinement.

Une autoroute en Californie, le 19 mars 2020.
Une autoroute en Californie, le 19 mars 2020. Crédit : Apu GOMES / AFP
Charles Deluermoz et AFP

Plus d'un tiers de l'humanité est désormais sommé de rester à la maison après la décision de l'Inde de confiner ses 1,3 milliard d'habitants face au coronavirus qui sème le chaos à travers le monde. La pandémie a fait au moins 19.246 morts dans le monde depuis son apparition en décembre (plus de 1.100 en France), selon un bilan établi par l'AFP avec plus de 427.000 cas positifs recensés.

Malgré la morosité ambiante, ces nouvelles terribles, des lueurs d'espoir émergent dans un monde paralysé par le coronavirus. Baisse de la pollution, élans de solidarité des entreprises en France et à travers le monde, initiatives citoyennes ou encore mobilisation des clubs de foot...

Nous avons sélectionné une série de bonnes nouvelles et d'anecdotes pour retrouver le moral après une première semaine de confinement.

>
9. Coronavirus : les cloches de France sonnent sous le signe de l'espoir commun Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date :

1. Le nombre de guérison augmente

Le nombre de personnes déclarées guéries par les autorités sanitaires est en hausse. En France, plus de 2.400 personnes considérées comme guéries ont pu quitter l'hôpital entre mercredi 18 et jeudi 19 mars, selon le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

À lire aussi
L'ancien ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel coronavirus
Coronavirus et plan pour l'automobile : des mesures "équilibrées", selon Chatel

Un chiffre largement sous-estimé puisqu'il il ne prend pas en compte les personnes malades qui ont guéri en restant confinées. En Chine, où l'épidémie est en cours d'endiguement, plus de 70 000 personnes ont été déclarées guéries, sur 81.000 cas recensés.

2. L'air est plus pur dans les pays confinés

Moins de transports, moins de production... Dans des pays à l'arrêt ou au ralenti pour cause de coronavirus, la population respire mieux grâce à une réduction de la pollution atmosphérique, même s'il est trop tôt pour en mesurer les effets à plus long terme.

À ce titre, les images satellite de la Nasa sont éloquentes : en février, la concentration de dioxyde d'azote (NO2), produit principalement par les véhicules et les centrales thermiques, a baissé drastiquement à Wuhan, l'épicentre de l'épidémie du Covid-19. De rouge/orange, la carte est devenue bleue. 

Le même phénomène a été observé début mars par l'Agence spatiale européenne dans le nord de l'Italie, zone confinée depuis plusieurs semaines pour lutter contre la propagation de la maladie. Il se produirait également à Madrid et Barcelone, où un confinement strict est de mise depuis mi-mars, selon l'Agence européenne de l'Environnement.

3. Les dons de masques se multiplient

Des grandes entreprises aux collectivités en passant par un producteur de champignons, les dons de masques se sont multipliés dans l'Hexagone pour tenter de pallier la pénurie. Parmi les gros donateurs figurent beaucoup d'industries qui ont été contraintes de se mettre à l'arrêt.

Dans le secteur automobile, PSA a annoncé vendredi la livraison de 130.000 masques aux hôpitaux, services d'urgence et préfectures, 120.000 pour Renault et 30.000 pour Valeo. Le groupe de luxe LVMH a promis samedi d'offrir dix millions de masques (dont trois millions de masques FFP2), d'une valeur de cinq millions d'euros. Bouygues va de son côté donner un million de masques chirurgicaux.

4. Des distilleries cèdent leurs stocks

En France, des distilleries du Doubs et de Haute-Saône ont décidé de céder une partie de leurs stocks d'alcool pour permettre la fabrication du gel hydroalcoolique nécessaire aux professionnels de santé pour se protéger du coronavirus.

5. Les industriels se mobilisent

De même, plusieurs industriels ont décidé de convertir temporairement leur activité en production de gel hydroalcoolique : Guerlain, ou Givenchy, pour le secteur du luxe, mais aussi les groupes Tereos et Cristal Union ou encore Pernod Ricard.

6. Des chambres d'hôtel pour les SDF

En Angleterre, le maire de Londres a annoncé samedi 20 mars avoir réservé 300 chambres d'hôtels pour permettre aux personnes sans domicile fixe de se confiner et d'éviter d'être contaminées par le nouveau coronavirus.

Tout au long du weekend, ces personnes ont été amenées dans les chambres de deux hôtels de Londres du groupe Intercontinental hotels, à bord de taxis afin qu'ils évitent les transports en commun. Les chambres ont été réservées pour les douze prochaines semaines.

En France, le ministre du Logement Julien Denormandie avait lui aussi annoncé samedi la mise à disposition de 2.000 places d'hôtel supplémentaires en France pour héberger des sans-abris, ainsi que l'ouverture de trois sites de confinement pour soigner des SDF malades du Covid-19.

7. Des transports gratuits pour la réserve sanitaire

Ce lundi 23 mars, la SNCF a rendu gratuits les TGV et Intercités pour les personnels médicaux et paramédicaux - médecins, infirmiers et aide-soignants - qui répondent aux appels de solidarité pour venir renforcer les hôpitaux afin de lutter contre le Covid-19.

Le Grand Est avait d'ores et déjà annoncé vendredi la gratuité de ses réseaux de transports (TER et bus interurbains) pour les soignants. Les Hauts-de-France ont également pris la même décision. Dans la région parisienne, Ile-de-France Mobilités et la RATP ont mis en place des navettes de bus gratuites réservées aux personnels de santé pour relier de grands pôles de transport aux centres hospitaliers.

Enfin, à Nice, toutes les lignes de bus vont été supprimées à partir de mercredi sauf celles "desservant des établissements de santé, qui circuleront uniquement aux prises et fin de service des personnels hospitaliers".

8. Des clubs de foot solidaires

Après les joueurs, les clubs de football du monde entier se mobilisent. Au Brésil, où les compétitions sont paralysées, des équipes de première division ont mis leurs installations, stades et centres d'entraînement à la disposition des autorités sanitaires.

En Angleterre, le Liverpool FC a décidé dimanche de mettre ses stadiers au service des supermarchés pris d'assaut tandis que Manchester United et Manchester City, qui entretiennent une féroce rivalité, ont uni leurs forces pour faire don de 100.000 livres (117.000 euros) à des banques alimentaires de leur ville.

9. Au Liban, des fleurs livrées par drone pour la fête des mères

Malgré le confinement au Liban, trois étudiants ont eu l'idée d'utiliser un drone pour envoyer des fleurs aux mamans enfermées chez elles pour la fête des mères, qui avait lieu ce samedi 21 mars dans le pays. Si le service était payant, tous les bénéfices ont été reversés à la Croix-Rouge libanaise, impliquée dans le transport des personnes malades ou soupçonnées d'être contaminées dans les hôpitaux.

10. À Venise, les canaux sont redevenus limpides

Cette pureté retrouvée est l'une des rares bonnes nouvelles pour la cité et pour sa région, durement touchées par la pandémie : les bateaux de croisière n'étant plus là et les gondoles à quai, l'eau des canaux de Venise est redevenue limpide, après dix jours sans touristes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Solidarité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants