1 min de lecture Brésil

Coronavirus : le Brésil prévoit une hausse des cas jusqu'en juillet

Selon les projections gouvernementales, le coronavirus au Brésil va connaître un "plateau" en juillet et la baisse du nombre des nouveaux cas s'amorcera en août.

Le président brésilien Jair Borsolano, le 20 mars 2020.
Le président brésilien Jair Borsolano, le 20 mars 2020. Crédit : Sergio LIMA / AFP
Charles Deluermoz et AFP

Face au coronavirus, le Brésil anticipe le pire. Le ministre de la Santé, Luiz Henrique Mandetta, a estimé vendredi 20 mars que le nombre de cas dans le pays allait augmenter jusqu'au mois de juillet. Lors d'une vidéoconférence avec des hommes d'affaires de Brasilia, retransmise en direct sur la télévision publique, il a expliqué que le nombre de contaminations allait "s'accélérer et s'accroître dans la semaine ou les dix prochains jours".


"Cette hausse rapide va durer pendant le mois d'avril, le mois de mai et le mois de juin, moment où cette augmentation commencera à montrer une tendance au ralentissement", a-t-il ajouté. Après un "plateau" en juillet, une baisse du nombre des nouveaux cas s'amorcera en août, avant une "forte baisse" en septembre, selon les projections gouvernementales.
Face à ces prévisions, le ministre a mis en garde contre le risque de saturation du système de santé vers fin avril, mais assuré qu'un tel scénario pourrait être évité si l'ensemble du pays collaborait à l'effort national. "Nous allons vivre une période très stressante, mais nous allons la surmonter sans nous effondrer", a poursuivi le ministre. D'après lui, "toutes les villes" œuvrent déjà pour augmenter le nombre de lits, d'unités de soins intensifs et d'autres installations hospitalières pour faire face à la pandémie.

11 décès

Pour le moment, les décès liés au Covid-19 au Brésil sont passés vendredi 20 mars à 11, contre 6 la veille, et les cas confirmés à 904 contre 621, selon des données officielles. Le pays, qui compte 210 millions d'habitants, a annoncé la fermeture à partir de lundi 23 mars de ses frontières aux ressortissants venus d'Europe, d'Australie et de plusieurs pays asiatiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Santé Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants