1 min de lecture Faits divers

Coronavirus en France : premier décès d'un gendarme

La gendarmerie a annoncé la mort d'un de ses membres jeudi 26 mars. Une première depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en France.

Des gendarmes  patrouillent près de la plage le 17 mars 2020.
Des gendarmes patrouillent près de la plage le 17 mars 2020. Crédit : Damien Meyer / AFP
Alice Moreno
et AFP

Le coronavirus n'épargne personne. Encore moins les professions qui sont en première ligne dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Un gendarme est décédé hier après-midi dans son logement de fonction de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), à la suite d'une brutale aggravation de son état de santé, a-t-on appris jeudi 26 mars. 

Ce sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants. L'homme officiait dans un service interministériel. Il n'avait pas effectué de missions de contrôle dans le cadre des mesures de confinement, n'était pas au contact du public.

Avant lui, plusieurs membres du personnel soignant sont morts dans l'exercice de leur fonction.

A ce jour, l'épidémie de nouveau coronavirus Covid-19 a fait officiellement 1.331 morts au total en France. Ce mercredi 25 mars, Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'une opération militaire qui mobilisera les forces armées pour aider la population touchée par l'épidémie de coronavirus, à l'approche du "pic qui est devant nous". L'opération est baptisée "Résilience". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Coronavirus Gendamerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants