1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : confiné depuis 50 jours, le seul journaliste français à Wuhan témoigne
1 min de lecture

Coronavirus : confiné depuis 50 jours, le seul journaliste français à Wuhan témoigne

Confiné depuis 50 jours dans la ville de Wuhan, le berceau de l'épidémie de coronavirus, le journaliste de France Télévisions Arnauld Miguet laisse entrevoir un peu d'espoir. "L'épidémie est probablement maîtrisée", explique-t-il au micro de RTL.

Les rues désertées de Wuhan, le 20 février 2020.
Les rues désertées de Wuhan, le 20 février 2020.
Crédit : STR / AFP
Coronavirus : en Chine, Wuhan toujours confinée mais des signes d'amélioration
00:06:55
Coronavirus : en Chine, Wuhan toujours confinée mais des signes d'amélioration
00:06:55
- édité par Camille Descroix

Un cap dans la psychose a peut-être été franchi, ce lundi 9 mars, avec ce mini krach boursier. La Bourse de Paris a perdu 8%. Même tendance partout ailleurs. Concernant l'épidémie de coronavirus, 1.412 cas ont été identifiés, pour l'heure, en France. En outre, toute l’Italie est désormais confinée. 

Mais il y a un brin d'espoir : en Chine, petit à petit, on tente de reprendre un semblant de vie normale. Depuis le 22 janvier, le correspondant de France Télévisions Arnauld Miguet est confiné à Wuhan, le berceau de cette crise. Et les hôpitaux de fortune y sont en train de fermer.

"Le président Xi Jinping est arrivé ce mardi matin", à Wuhan, explique le journaliste sur RTL, "Il ne vient pas annoncer que la guerre est gagnée mais ça veut dire que l'épidémie est probablement maîtrisée", ajoute-t-il. Avec des signes d’amélioration en vue : les nouvelles contaminations sont en baisse, seulement 17 cas confirmés mardi à Wuhan. "Il y a zéro cas hors de Chine, sauf des cas importés d'Iran ou d'Italie", précise-t-il. Ce sont les chiffres les plus bas depuis janvier.

Confiné depuis 50 jours, Arnauld Miguet est le seul journaliste français à être resté sur le territoire. "Il y a du monde en ville puisque le président est là mais la ville est toujours confinée et les gens sont toujours enfermés chez eux. Dans certains immeubles, les ascenseurs sont arrêtés", raconte-t-il. "On leur apporte à manger, on ne peut pas aller faire les achats en ville. Il n'y a pas de circulation. C’est un couvre feu de jour comme de nuit. Et on ne sait pas exactement quand ça va s'arrêter", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.