3 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus en France : vers un port du masque généralisé en extérieur ?

ÉCLAIRAGE - Les obligations à porter le masque à l'extérieur dans certaines zones et l'incitation à le porter en permanence se multiplient en France. Au point de généraliser le port du masque en extérieur ?

Emmanuel Macron et Jean Castex portent un masque le 14 juillet 2020 à Paris
Emmanuel Macron et Jean Castex portent un masque le 14 juillet 2020 à Paris Crédit : Ludovic Marin / POOL / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Paris, Marseille, Toulouse, Nice, Biarritz, Lyon... On ne compte plus désormais les villes où le port du masque est obligatoire dans certaines rues très fréquentées ou certains lieux publics extérieurs. Alors que la situation épidémique se dégrade en France, un certain nombre de signaux montrent que l'obligation du port du masque à l'extérieur va en se renforçant

En déplacement au CHU de Montpellier (Hérault), Jean Castex a expliqué qu'il allait "demander aux préfets de se rapprocher des élus locaux pour étendre le plus possible l'obligation du port du masque dans les espaces publics". 

Il faut "réagir vigoureusement", défend le Premier ministre, alors que "si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler." Pour l'instant, ce sont les préfets qui peuvent, localement, imposer le port du masque à l'extérieur

Au-delà d'une obligation étendue, l'exécutif plaide pour un port volontaire généralisé du masque. "Je crois que maintenant, il faut prendre l'habitude de porter le masque", a ainsi expliqué Emmanuel Macron vendredi 7 août, recommandant à chacun "de mettre un masque par précaution". 

À lire aussi
Olivier Véran, le 16 septembre 2020. Coronavirus France
Covid-19 : Paris peut passer en alerte maximale "dès lundi", alerte Olivier Véran

Une recommandation semblable à celle faite, le 29 juillet, par le ministre de la Santé. Sur Twitter, dès le 24 juillet, Olivier Véran appelait les Français à ne pas hésiter "à porter un masque en toute situation".

Une préparation du terrain pour un port généralisé ?

Poser la question d'une généralisation du port du masque à l'extérieur ne paraît pas tout à fait saugrenue. Régulièrement, le gouvernement est accusé de manque de clarté sur la politique sanitaire, et d'aucuns, politiques, scientifiques comme citoyens, trouvent que l'obligation de porter le masque seulement dans certaines rues de certaines villes brouille le message. 

L'absence de clarté devient un problème de santé publique.

Professeur Philippe Juvin, chef du service des urgences de l'hôpital Georges-Pompidou
Partager la citation

Cette situation n'est pas sans rappeler celle qui a précédé le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos. Alors que le sujet montait progressivement, le 11 juillet, des médecins avaient appelé à la mise en place de cette mesure. Une demande reprise par les oppositions, alors que le Premier ministre affirmait le 12 juillet que cette disposition était "à l'étude".

Finalement, le 14 juillet, Emmanuel Macron avait annoncé le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos à partir du 1er août. Jean Castex et son gouvernement avaient accéléré la mise en oeuvre de cette disposition. Elle était finalement entrée en vigueur le 20 juillet. 

Or, à l'époque, sur franceinfo le 20 juillet, le ministre de la Santé avait expliqué ce choix de "durcir le positionnement par rapport au message sanitaire en rendant obligatoire ce que nous recommandions jusqu'à présent", par "un relâchement" des Français et "des signes inquiétants de reprise épidémique dans certains endroits du territoire national".

En sera-t-il de même pour le port du masque à l'extérieur ? Interrogé à ce sujet par RTL.fr ce mercredi 12 août, le ministère de la Santé via la Direction générale de la Santé (DGS) a tenu à rappeler que le port du masque obligatoire en extérieur ne s'applique que "si les exigences locales l'exigent" et que "cette décision relève des préfets" de département, sans préciser si une obligation au niveau national serait envisageable. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants