1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : "Un risque élevé de reprise" sans réaction collective, selon Castex

"Si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler", estime le Premier ministre Jean Castex en déplacement ce mardi 11 août à Montpellier.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Un Conseil de défense s'est tenu ce mardi 11 août au matin à l'Élysée sur le thème du coronavirus. Cet après-midi, le Premier ministre Jean Castex était, avec le ministre de la Santé Olivier Véran, en visite au CHU de Montpellier. Il a estimé que la situation sanitaire était "dégradée", avec "25 nouveaux clusters (...) tous les jours", jugeant cela "préoccupant"
"Je le dis aujourd'hui avec une forme de gravité, si nous ne réagissons pas collectivement,nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler, a expliqué Jean Castex, faisant "le constat d'une moindre vigilance, d'une moindre discipline". 

"Elle (la reprise épidémique, ndlr) mettra sous tension l'ensemble de la chaîne de santé, de la médecine de ville aux services hospitaliers, selon le Premier ministre. Elle mettra aussi sous tension notre économie, notre système éducatif, notre vie collective et culturelle. Nous l'avons déjà subi. Tout le monde s'en souvient. Et je crois pouvoir m'exprimer au nom de tous : personne, personne, ne souhaite le vivre à nouveau.

Jean Castex a annoncé la prolongation jusqu'au 30 octobre de l'interdiction des événements de plus de 5.000 personnes et va demander aux préfets "d'étendre le plus possible l'obligation du port du masque" dans l'espace public.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Jean Castex
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants