1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : les ventilateurs "brassent le virus", prévient Olivier Véran

En visite dans un Ehpad, le ministre de la Santé appelle à favoriser les brumisateurs et bien s'hydrater pour faire face à la canicule.

Un grand nombre d'Ehpad en France munissent leurs locaux de ventilateurs pour le bien de leurs patients
Un grand nombre d'Ehpad en France munissent leurs locaux de ventilateurs pour le bien de leurs patients Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

La France est entrée, ce jeudi 6 août, en période de canicule, avec 45 départements placés en alerte orange. Une situation particulièrement compliquée à gérer dans le contexte de la crise sanitaire, avec de possibles "injonctions contradictoires", explique Santé Publique France. 

Parmi elles, l'utilisation des ventilateurs. En déplacement dans un Ehpad de Dordogne, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué qu'elle était proscrite "lorsqu'on est dans une pièce où il y a du monde". 

"Le ventilateur va brasser du virus et l'envoyer sur toutes les surfaces, et les masques ne protègent pas suffisamment", a détaillé le ministre, précisant néanmoins que ce conseil ne s'appliquait pas de la même façon dans des contextes familiaux où les personnes sont systématiquement en contact les unes avec les autres, et sur les lieux de travail accueillant des centaines de personnes. 

Olivier Véran a également indiqué que la climatisation "ne posait pas de problème". Pour palier l'absence de ventilateurs, il a appelé à recourir aux brumisateurs, s'hydrater, et fermer volets et rideaux la journée afin de limiter la chaleur dans les pièces.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Canicule
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants