1 min de lecture Coronavirus France

Masques obligatoires en extérieur : quelles sanctions risque-t-on ?

ÉCLAIRAGE - Paris et certains départements d'Île-de-France ont rendu obligatoire, comme 1.200 autres communes, le port du masque dans les zones les plus denses. Ceux qui ne se plient pas à cette règle risquent une amende.

Une femme porte un masque dans une rue de Lille (illustration)
Une femme porte un masque dans une rue de Lille (illustration) Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Nicolas Barreiro

Après Lille, Toulouse ou encore Marseille, c'est au Tour de Paris d'imposer le masque obligatoire dans certaines zones. Cet arrêté s'applique depuis ce lundi 10 août, il vise à freiner la progression du coronavirus dans la capitale. 

Étant donné qu'il s'agit d'un arrêté préfectoral, pris par le préfet donc, la sanction pour ceux qui ne portent pas de masque est une contravention de classe 4. L'amende s'élève ainsi à 135 euros. Celle-ci peut être minorée à 90 euros si elle est payée dans les 15 jours. En cas de récidive, le prix à payer sera beaucoup plus élevé, il pourrait monter jusqu'à 1.500 euros pour le coupable.

Dans les villes de Nice, de Bayonne ou de Saint-Malo, il ne s'agit pas d'un arrêté préfectoral mais plutôt d'un arrêté municipal. Dans ces cas-là, c'est le maire qui a rendu obligatoire le port du masque à l'extérieur.

Les amendes sont ainsi moins élevées, seulement 38 euros. Cependant l'arrêté est signé pour une durée d'un mois. Il est renouvelable indéfiniment, à condition d'être accepté par le tribunal administratif.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants