4 min de lecture Droits des femmes

Droits des femmes : 8 moments marquants de l'année 2018

RÉTRO 2018 - De la panthéonisation de Simone Veil au référendum pour la légalisation de l'avortement en Irlande, l'année 2018 a été forte en terme de représentation pour les femmes. Florilège des moments les plus marquants.

"On a fait l'histoire", une votante lors du référendum irlandais sur le droit à l'avortement, le 26 mai 2018 à Dublin
"On a fait l'histoire", une votante lors du référendum irlandais sur le droit à l'avortement, le 26 mai 2018 à Dublin Crédit : Paul FAITH / AFP
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Après une fin d'année 2017 placée sous le signe de la colère et de la dénonciation, l'année 2018 n'a pas non plus été de tout repos. Portés par le mouvement #MeToo, ces douze derniers mois ont vu les femmes se battre pour leurs droits à travers le monde. Elles ont parfois réussi à gagner leurs combats comme en Irlande, tandis que dans d'autres pays, comme en Argentine, les militantes pro-avortement et pro-choix ont dû faire face à une sombre défaite. 

En France, malgré une législation plus clémente pour les femmes, de nombreuses batailles restent encore à être gagnées. À commencer par l'ouverture de la PMA à toutes les femmes.

Si les difficultés existent, l'année 2018 a aussi vu plusieurs bonnes nouvelles pour les femmes. De la panthéonisation de Simone Veil à des initiatives isolées mais encourageantes pour l'avenir, revivez avec nous les moments forts de 2018. 

À lire aussi
Une manifestante de la "Marche des femmes" à Chicago, aux États-Unis, le 20 janvier 2018 États-Unis
États-Unis : l'acte 3 de la "Marche des femmes" affecté par des divisions ?

1. La PMA, pas (encore) pour toutes

C'était l'un des engagements de campagne de Emmanuel Macron : la PMA ouvertes à toutes les femmes (c'est-à-dire aux femmes seules et en couple). D'abord annoncé pour la fin 2018, le projet a été plusieurs fois repoussé malgré l'avis du Conseil d'État, révélé en juillet dernier : les "sages" du Palais-Royal ne voient aucune contre-indication juridique à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes.

Invitée sur RTL, la secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations a assuré que "tous les engagements de campagne seront tenus". 

2. Des mesures gouvernementales

Cet été, le Sénat a voté le projet de loi de Marlène Schiappa et Nicole Belloubet sur les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes. Parmi les mesures adoptées, on retrouve la pénalisation de l'outrage sexiste ou encore l'allongement du délai de prescription des crimes à caractères sexuel commis à l'encontre des mineur-es. 

Le gouvernement a présenté cinq mesures pour s'attaquer au fléau des violences conjugales et un plan d'action sur trois ans pour faire respecter la loi sur l'égalité salariale. 

Pour faciliter les démarches des victimes de violences, le gouvernement a également mis en place en novembre dernier une plateforme numérique dédiée à cet effet. 

Manifestation en faveur de la PMA pour toutes les femmes, le 15 juin 2013 à Lyon
Manifestation en faveur de la PMA pour toutes les femmes, le 15 juin 2013 à Lyon Crédit : AFP / Philippe Desmazes

3. Des premières condamnations

Dans le sillage de l'adoption de cette loi, on a vu cette année plusieurs première fois. Parmi elles, plusieurs condamnations dont celle de deux médecins, condamnés à 100 euros d'amende, dont 500 avec sursis, pour des injures à caractère sexiste écrites sur Facebook.

Deux hommes ayant pris part à la campagne de harcèlement en ligne à l'encontre de la journaliste Nadia Daam ont quant à eux écopé de six mois de prison avec sursis tandis que l'agresseur de Marie Laguerre a été condamné à six mois de prison ferme et six avec sursis.

4. Vers la fin de la "taxe rose" en France ?

La France est loin de l'Écosse qui propose depuis cette année des produits hygiéniques gratuits aux personnes les plus modestes. Cependant, c'est une première chez nous, la mutuelle étudiante LMDE rembourse désormais tampons, serviettes et autres coupes menstruelles à hauteur de 25 euros par an. Ce n'est pas suffisant pour combler les besoins mais un premier pas vers plus d'égalité. 

5. L'Irlande, point de tension de la lutte pour les droits des femmes

Contrairement à l'Argentine, l'Irlande a approuvé en mai dernier par référendum la légalisation de l'avortement cette année, adoptée par le parlement mi-décembre. Cette décision intervient après des mois de combat et d'incertitude dans un pays où les droits des femmes ne sont pas acquis. En témoigne la récente mobilisation des Irlandaises (puis du reste de l'Europe) via le mouvement #ThisIsNotConsent, visant à dénoncer la culture du viol qui sévit dans le pays. 

L'Irlande a organisé cette année un référendum pour légaliser ou non l'avortement. C'est le oui qui l'a emporté à plus de 66%.
L'Irlande a organisé cette année un référendum pour légaliser ou non l'avortement. C'est le oui qui l'a emporté à plus de 66%. Crédit : Paul FAITH / AFP

6. L'inquiétude des Françaises sur l'IVG

En France, l'avortement est légal mais les opposants et opposantes inquiètent une partie de la population française. Alors que le président du syndicat des gynécologues et obstétriciens de France a fait polémique en assurant que l'avortement était un "homicide"plus de 84.000 personnes ont signé une pétition adressée à Agnès Buzyn demandant le retrait de la clause de conscience spécifique à l'IVG. Cet appel massif n'a encore aujourd'hui pas été pris en compte. 

7. L'année du renouveau politique à l'international ?

Si la France n'a pas fait émerger de nouveaux visages féminins en politique quand elle en a eu l'occasion (comme au moment de la nomination d'un ou d'une nouvelle présidente de l'assemblée nationale), les États-Unis ont permis de leur côté à plusieurs femmes politiques d'accéder à des postes de pouvoir tels que Alexandria Ocasio-Cortez, benjamine du Congrès ou Shanice Davids, d'origine amérindienne et ouvertement homosexuelle. Une première. 

Jacinda Ardern, première ministre néo-zélandaise, est elle aussi entrée dans l'histoire cette année. Après avoir accouché de sa fille durant son mandat, la nouvelle mère s'est rendue aux Nations unies avec son bébé de trois mois sous le bras, l'accompagnant à chacun de ses déplacements. Jacinda Adern a ainsi pu allaiter son enfant en toute tranquillité. De quoi changer l'image des femmes qui allaitent partout dans le monde. 

Alexandria Ocasio-Cortez célèbre sa victoire à New York, le 6 novembre 2018, après les résultats des élections législatives
Alexandria Ocasio-Cortez célèbre sa victoire à New York, le 6 novembre 2018, après les résultats des élections législatives Crédit : RICK LOOMIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

8. Simone Veil, panthéonisée avec son époux, Antoine Veil

L'événement historique a eu lieu cet été : le couple Veil a été panthéonisé. Lors de la cérémonie, Emmanuel Macron a déclaré que Simone Veil était une personnalité qui avait fait "la France plus grande et plus forte". Elle est la cinquième femme inhumée au Panthéon, après Sophie Berthelot, la physicienne Marie Curie et les résistantes Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droits des femmes Égalité hommes-femmes Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795875191
Droits des femmes : 8 moments marquants de l'année 2018
Droits des femmes : 8 moments marquants de l'année 2018
RÉTRO 2018 - De la panthéonisation de Simone Veil au référendum pour la légalisation de l'avortement en Irlande, l'année 2018 a été forte en terme de représentation pour les femmes. Florilège des moments les plus marquants.
https://www.rtl.fr/girls/identites/droits-des-femmes-8-moments-marquants-de-l-annee-2018-7795875191
2018-12-26 08:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/C2HgFCLmDSalthRIZ8-yAQ/330v220-2/online/image/2018/1211/7795890177_on-a-fait-l-histoire-une-votante-lors-du-referendum-irlandais-sur-le-droit-a-l-avortement-le-26-mai-2018-a-dublin.jpg