5 min de lecture États-Unis

EN IMAGES - Midterms 2018 : les nouvelles femmes élues au Congrès américain

Elles vont marquer un tournant dans l'histoire des États-Unis : de Sharice Davids, l'une des deux premières Amérindiennes élues au Congrès à Alexandria Ocasio-Cortez, benjamine de ces élections de mi-mandat.

Sharice Davids lors de la soirée des résultats électorats ce mardi 6 novembre 2018 à Olathe, dans le Kansas Crédits : Whitney Curtis / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 07/11/2018
8 >
Sharice Davids lors de la soirée des résultats électorats ce mardi 6 novembre 2018 à Olathe, dans le Kansas Crédits : Whitney Curtis / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 07/11/2018
Deb Haaland lors d'un meeting à Albuquerque dans le Nouveau-Mexique le 1er octobre 2018 Crédits : Mark RALSTON / AFP | Date : 07/11/2018
Alexandria Ocasio-Cortez célèbre sa victoire à New York, le 6 novembre 2018, après les résultats des élections législatives Crédits : RICK LOOMIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 07/11/2018
Rashida Tlaib lors d'un meeting à Dearborn, le 26 octobre 2018 Crédits : Paul Sancya/AP/SIPA | Date : 07/11/2018
Ayanna Pressley lors des élections de mi-mandat à Boston, aux États-Unis, le 6 novembre 2018 Crédits : Joseph PREZIOSO / AFP | Date : 07/11/2018
Mikie Sherrill lors d'un événement politique le 19 mai 2017 dans le New Jersey Crédits : Justin Zaremba/AP/SIPA | Date : 07/11/2018
Lauren Underwood, élue dans l'Illinois Crédits : Twitter/LUnderwood630 | Date : 07/11/2018
Abigail Spanberger, le soir de sa victoire à Richmond, en Virginie, le 6 novembre 2018 Crédits : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Date : 07/11/2018
1/1
ArièleBonte
Arièle Bonte
et AFP

Elles ont entre 29 et 57 ans et ont été pour la première fois élue au Congrès à l'occasion des élections législatives qui se tenaient ce mardi 6 novembre aux États-Unis. En gagnant la Chambre des représentants, le clan des démocrates a remporté une victoire partielle, laissant aux républicains le soin de dominer le Sénat.

Parmi les nouvelles têtes élues à ce Congrès, on retrouve plusieurs personnes incarnant une vague de diversité et de minorités, prêtes à bousculer les élites déjà en place. Qu'elles soient Améridiennes, homosexuelle, ou n'ayant même pas encore la trentaine, ces femmes promettent toutes de défendre les personnes les moins privilégiées contre la politique de Donald Trump. 

Ce dernier s'est par ailleurs saisi de cette élection de mi-mandat, à demi gagnée, pour revendiquer un succès personnel

À lire aussi
Jared Polis, le soir des élections de mi-mandat aux États-Unis, le 6 novembre 2018, à Denver, dans le Colorado États-Unis
Midterms 2018 : pour la première fois, un gouverneur élu ouvertement gay

Sharice Davids et Deb Haaland, les deux premières Amérindiennes élues au Congrès

Ils et elles étaient dix Amérindiens et Amérindiennes en lice pour le Congrès cette année. Un record. Deux ont été élues, ce mardi 6 novembre. Une première aux États-Unis. Sharice Davids dans le Kansas et Deb Haaland au Nouveau-Mexique, sont en effet devenues les premières femmes amérindiennes jamais élues au Congrès des États-Unis.

Avocate férue d'arts martiaux, Sharice Davids, ouvertement homosexuelle, l'a emporté dans des terres conservatrices face au républicain Kevin Yoder. Âgée de 38 ans, élevée par une mère célibataire ancienne membre de l'armée, Sharice Davids est diplômée d'un institut de formation publique et a passé un an à Washington au sein de l'administration Obama.

Deb Haaland de son côté est âgée de 57 ans. Née en Arizona, cette mère célibataire est issue de la tribu Laguna Pueblo. Elle a vaincu l'alcoolisme et subsisté grâce à des bons d'alimentation. Dans une circonscription démocrate, elle a notamment fait campagne contre des élus qui, selon elle, ne représentent pas plus les Amérindiens que les autres minorités ou les millions de pauvres dans l'Amérique de Donald Trump.

"Je suis une femme, je suis une femme de couleur", disait la candidate en désignant son visage brun et ses longs cheveux noirs et lisses. "C'est ce genre de personnes qu'il faut au pouvoir actuellement pour faire avancer les questions qui comptent", martelait-elle lors de ses meetings.

Alexandria Ocasio-Cortez, la benjamine du Congrès

Pari gagné pour la nouvelle égérie de l'aile gauche du parti démocrate américain : Alexandria Ocasio-Cortez est devenue à 29 ans la plus jeune élue du Congrès. Née d'une mère portoricaine et d'un père américain, la jeune femme est devenue ces derniers mois une star de l'aile gauche du parti démocrate.

Alexandria Ocasio-Cortez célèbre sa victoire à New York, le 6 novembre 2018, après les résultats des élections législatives
Alexandria Ocasio-Cortez célèbre sa victoire à New York, le 6 novembre 2018, après les résultats des élections législatives Crédit : RICK LOOMIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

"Ce soir, nous sommes entrées dans l'Histoire", a lancé mardi la jeune New-Yorkaise d'origine hispanique à ses supporters, après sa large victoire sur son adversaire républicain Anthony Pappas.

"Ce n'est pas juste une campagne ou une journée électorale", mais "un mouvement plus large pour la justice économique, sociale et raciale", a-t-elle affirmé. "Il n'y a rien de noble à préserver un statu quo qui ne répond pas aux besoins des Américains qui travaillent!"

Deux femmes musulmanes au Congrès

Douze ans après Keith Ellison, Ilhan Omar et Rashida Tlaib sont devenues les premières femmes de confession musulmane à être élues à la Chambre des représentants, faisant alors souffler un vent de diversité sur l'appareil législatif américain.

Ilhan Omar célèbre sa victoire aux élections législatives, le 6 novembre 2018 à Minneapolis, aux États-Unis
Ilhan Omar célèbre sa victoire aux élections législatives, le 6 novembre 2018 à Minneapolis, aux États-Unis Crédit : Kerem Yucel / AFP

Ihlan Omar, 36 ans, est une réfugiée de Somalie. Cette femme a été élue dans le Minnesota, où elle succède à Keith Ellison. Lui même avait été le premier élu noir et musulman au Congrès.

"Je suis musulmane et je suis noire (...) et j'ai décidé d'être candidate parce que je voulais montrer ce qu'est une démocratie représentative", expliquait-elle en septembre au magazine Elle.

Rashida Tlaib, 42 ans, a été élue dans une circonscription du Michigan, où le parti républicain n'avait pas investi de candidat. Née à Détroit de parents réfugiés palestiniens, cette avocate, aînée d'une famille de 14 enfants, se décrit comme une battante.

"Je suis candidate à cause des injustices et parce que mes garçons s'interrogent sur leur identité" de musulmans", expliquait-elle en août à la chaîne ABC. Rashida Tlaib succède à John Conyers, qui a démissionné en décembre officiellement pour des raisons de santé, mais qui venait d'être accusé de harcèlement sexuel.

Abigail Spanberger, le soir de sa victoire à Richmond, en Virginie, le 6 novembre 2018
Abigail Spanberger, le soir de sa victoire à Richmond, en Virginie, le 6 novembre 2018 Crédit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Abigail Spanberger, ancienne de la CIA, et étoile montante des démocrates conservateurs

Cette ancienne agente de la CIA et candidate démocrate a remporté les élections face au républicain Dave Brat dans l'État de Virginie. La candidate s'est fait connaître du grand public à la suite d'un débat durant lequel son concurrent a nommé à plus de 20 reprises le nom de Nancy Pelosi, représentante démocrate pour la Californie, disant que voter pour Abigail Spanberger reviendrait à voter pour Nancy Pelosi.

En réponse à ces attaques, Abigail Spanberger avait répondu : "Je ne suis pas Nancy Pelosi, je ne suis pas le président Barack Obama, je suis une femme qui a grandi à Henrico County, au cœur de cette communauté (...). Abigail Spanberger est mon nom !"

Lauren Underwood, première femme noire élue dans sa circonscription au Congrès

À 32 ans, Lauren Underwood est la première femme noire à être élue au Congrès dans sa région de l'Illinois, une circonscription très conservatrice. Cette infirmière de formation a battu le candidat républicain Randy Hultgren, 52 ans, en poste depuis 2011.

Mikie Sherrill, celle qui demande le respect de la part de l’administration Trump pour les femmes

Cette ancienne pilote de la Navy, puis procureure fédérale de 46 ans a remporté les élections dans sa circonscription du New Jersey.


Mikie Sherrill a expliqué qu'elle avait souhaité se porter candidate au Congrès après avoir observé un "manque de respect" pour les femmes de la part de l'administration de Donald Trump, et l'absence de femmes lors de débat au Sénat concernant la santé, rapporte le Washington Post.

Ayanna Pressley, première femme noire élue dans le Massachussets

Elle est la première femme noire à représenter le Massachussets au Congrès. L'élection de cette femme de 44 ans, originaire de Chicago, s'est faite sans surprise, tout simplement parce qu'elle n'avait pas d'adversaire. Sa circonscription pour la Chambre des représentants est par ailleurs considérée comme parmi les plus à gauche des États-Unis.

La vraie victoire d'Ayanna Pressley était en fait intervenue lors des primaires, durant lesquelles elle s'opposait à un vieux routier démocrate, Michael Capuano. Ayanna Pressley incarne alors un courant à la gauche du Parti démocrate mais aussi une montée en puissance des femmes dans ces élections. Le Washington Post précise qu'elles n'ont jamais été aussi nombreuses à remporter des sièges.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Élections américaines International
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795468400
EN IMAGES - Midterms 2018 : les nouvelles femmes élues au Congrès américain
EN IMAGES - Midterms 2018 : les nouvelles femmes élues au Congrès américain
Elles vont marquer un tournant dans l'histoire des États-Unis : de Sharice Davids, l'une des deux premières Amérindiennes élues au Congrès à Alexandria Ocasio-Cortez, benjamine de ces élections de mi-mandat.
https://www.rtl.fr/girls/identites/en-images-midterms-2018-les-nouvelles-femmes-elues-au-congres-7795468400
2018-11-07 09:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3B29YHswPirP3JVwNMecBQ/330v220-2/online/image/2018/1107/7795468769_elections-montage-photo.png