1 min de lecture Sexisme

Sexisme : la première condamnation pour injure publique officialisée

Deux médecins ont été condamnés à 100 euros d'amende, dont 500 avec sursis, pour des injures à caractère sexiste écrites sur Facebook.

Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, a vu deux de ses harceleurs condamnés
Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, a vu deux de ses harceleurs condamnés Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Quelques jours après la première condamnation pour outrage sexiste en France, le tribunal correctionnel de Paris a condamné, pour la première fois, deux médecins à payer 1.000 euros d'amende dont 500 euros avec sursis, pour des faits d'injure publique en raison du sexe.

En 2015, l'actuelle présidente de la Fondation des Femmes et ancienne porte-parole d'Osez le féminisme Anne-Cécile Mailfert avait déposé plainte après une campagne de haine à son encontre œuvrant sur un groupe Facebook. La militante pour les droits des femmes s'était exprimée au sujet d'une fresque à caractère sexiste, installée dans la salle de garde du CHU de Clermont Ferrand.

Après cette prise de parole engagée, Anne-Cécile Mailfert avait été insultée sur les réseaux sociaux et son image utilisée dans des montages photo "dégradants", précise un communiqué de la Fondation des femmes.

À lire aussi
Partition de musique (illustration) sexisme
Une école d'ingénieurs interdit les chants à caractère sexuel après une polémique

Inspirer d'autres victimes à porter plainte

Trois médecins ont comparu en mars dernier devant la 17ème Chambre Correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris. À l'issue du jugement, l'un d'eux avait fait appel avant de se désister. Le délais d'appel a pris fin de jeudi 27 septembre. Anne-Cécile s'est félicitée de cette condamnation désormais officielle.

"J’espère que d’autres victimes oseront désormais porter plainte comme moi et que cela dissuadera les potentiels auteurs d’utiliser de telles injures. Le sexisme, ce n’est pas une blague, ce n’est pas une opinion sur une personne, c’est un délit !", a réagi la présidente de la Fondation des Femmes qui, pour l'occasion était soutenue par les associations CFCV (Collectif féministe contre le viol) et Osez le Féminisme et la Force juridique de la Fondation des Femmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexisme Justice Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794960279
Sexisme : la première condamnation pour injure publique officialisée
Sexisme : la première condamnation pour injure publique officialisée
Deux médecins ont été condamnés à 100 euros d'amende, dont 500 avec sursis, pour des injures à caractère sexiste écrites sur Facebook.
https://www.rtl.fr/girls/identites/sexisme-premiere-condamnation-pour-injure-publique-officialisee-7794960279
2018-09-27 16:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aQdt0ZKwfEzElYmqO88unA/330v220-2/online/image/2018/0927/7794960828_anne-cecile-mailfert-presidente-de-la-fondation-des-femmes-a-vu-deux-de-ses-harceleurs-condamnes.jpg