2 min de lecture Rentrée scolaire

Les infos de 6h - Rentrée 2019 : achetez les fournitures au kilo grâce à Emmaüs

REPORTAGE - Plus qu'un week-end pour finaliser les achats de fournitures scolaires. À Marseille, les compagnons d'Emmaüs ont choisi de vendre toutes les fournitures scolaires au kilo.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Rentrée 2019 : achetez les fournitures au kilo grâce à Emmaüs Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin édité par Paul Turban

Ce vendredi 30 août, 870.900 professeurs font leur rentrée. Ils ont rendez-vous avec leur chef d'établissement, et vont pouvoir s'installer dans leur classe, découvrir leur emploi du temps pour accueillir, comme il se doit, les élèves des écoles, des collèges, des lycées. Pour les parents, ces derniers jours de vacances sont l'occasion peut-être de finaliser les achats de fournitures scolaires

Pour les familles les plus modestes, c'est un gros poste de dépenses, d'où cette belle initiative à Marseille, où les compagnons d'Emmaüs ont choisi, de vendre, jusqu'à demain soir, toutes les fournitures au kilo. Sur deux grandes planches posées sur des tréteaux, qui font office de rayon, les papiers Canson et les manuels scolaires sont les fournitures les plus prisées.

"Les gens prennent une barquette, mettent ce qu'ils veulent dedans, et je le pèse, explique Éric, compagnon d'Emmaüs. C'est 2 euros le kilo" de fournitures. "Cela nous arrange grandement, surtout les personnes en situation précaire" confie une cliente en train de faire ses achats. "Je trouve ça intéressant, c'est économique, c'est dans la lignée de la décroissance : on réutilise des fournitures d'occasion", raconte une autre cliente. 

"Le record pour l'instant, c'est 10 kilos, selon Éric. S'ils l'avaient acheté en magasin, ce serait 10 fois le prix." De 400 à 40 euros, ça laisse un peu d'argent pour acheter de nouvelles baskets ou un kimono. 

À écouter également dans ce journal...

À lire aussi
Une femme télétravaille à Vertou, près de Nantes, en mai 2020 (illustration) Coronavirus France
Coronavirus et reconfinement : le télétravail peut-il vous être imposé ?

G7 à Biarritz - La colère des commerçants ne décroît pas, 4 jours après la fin du G7. On leur a promis une nouvelle clientèle. Ils ont trouvé pendant plusieurs jours un centre-ville fermé. Résultat : un tiroir caisse vide. Ils exigent des compensations. La secrétaire d'État à l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, est venue les rencontrer. 

Brigitte Macron - La Première dame a réagit aux insultes du Président brésilien. Ce dernier avait ironisé sur Internet sur le physique et l'âge de Brigitte Macron. Elle a répondu hier aux excuses d'une partie des Brésiliens, lors d'un déplacement dans le Pas-de-Calais. 

Homophobie dans les stades - Pour la première fois, Didier Deschamps a réagit aux suspensions de matches à cause de chants et/ou banderoles homophobes. La Ligue de football a décidé de suspendre la principale tribune de supporters de Nancy mercredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rentrée scolaire Éducation nationale École
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants