1 min de lecture Homophobie

Homophobie dans le football : "Il faut changer les mentalités", dit David Ginola sur RTL

INVITÉ RTL - L'ancien joueur star du Paris-Saint-Germain et de l'équipe de France de football réagit à la polémique autour des banderoles homophobes déployées dans les stades de Ligue 1.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Homophobie dans le football : "Il faut changer les mentalités", dit David Ginola Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Esther Serrajordia

Mercredi 28 août, un match de football Nice-Marseille a été interrompu pendant 12 minutes à cause de chants homophobes. David Ginola affirme que, s'il avait été arbitre, lui aussi aurait décidé de mettre le match sur pause. "Aujourd'hui, on va beaucoup trop loin", déplore-t-il.

L'ancienne star du Paris Saint-Germain posait déjà, en 2011, en une du magazine Têtu pour s'engager contre l'homophobie du football. "C'est regrettable d'avoir de l'homophobie dans le sport. C'est un milieu qui est rassembleur, il est accessible à tous, c'est ça l'essence du sport !", dit-il. 

Pour David Ginola, "Il faut qu'on change les mentalités et notre vision sur l'approche du football". L'ancien joueur de l'équipe de France estime, comme Didier Deschamps, qu'il faut être intransigeant et, pourquoi pas, interdire les clubs de supporters homophobes. "L'enceinte sportive est pour tout le monde, hommes, femmes, enfants, homosexuels, pour toutes les religions, pour toutes les tendances, c'est le maître mot du sport : il doit rassembler tout le monde", affirme-t-il.

David Ginola précise que, selon lui, les clubs de supporters homophobes restent minoritaires et qu'il "ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac", mais regrette que le sport en soit touché. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homophobie Football David Ginola
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants