1 min de lecture Football

VIDÉO - Didier Deschamps : "L’homophobie n’a pas sa place dans les stades"

Dans un entretien accordé à M6 et RTL, le sélectionneur des Bleus s’exprime sur le problème de l’homophobie dans les stades de football, après une série d’interruptions de matches de Ligue 1 pour des banderoles et chants à caractère homophobe venus des tribunes.

>
Didier Deschamps : "L'homophobie n'a pas sa place dans les stades" Crédit Image : Capture d'écran / M6 | Crédit Média : M6/Julien Hababou | Date :
Philippe Sanfourche
Philippe Sanfourche et La rédaction de M6

"Quelles que soient les formes de discrimination, ça ne doit pas avoir lieu dans un stade de foot, ou dans toute manifestation sportive", assène Didier Deschamps, au lendemain de l’interruption pendant douze minutes du match de Ligue 1 opposant Nice à Marseille, pour des banderoles déployées et chants homophobes entonnés par des supporters niçois.

Pour le sélectionneur de l’équipe de France de football, qui dévoilait ce jeudi 29 août la liste des joueurs convoqués pour le prochain rassemblement des Bleus, l’arrêt des matches a le mérite de mettre cette problématique sur "le devant de l’actualité". Depuis le week-end dernier, trois matches de Ligue 1 ont ainsi été interrompus.

"Est-ce que ça incite les gens à en faire plus aussi ?" s’interroge le sélectionneur. "Je ne vais pas entrer dans ce débat-là. Mais dans le sport, dans le football en particulier qui est un sport populaire, on ne peut pas laisser la porte ouverte à ce type de problème. "Selon Didier Deschamps, les instances du football français ont "le pouvoir et le devoir de prendre les décisions les plus appropriées."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Homophobie Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants