2 min de lecture Bien-être

Confinement : Michel Cymes vous éclaire sur les bienfaits du silence

Pendant le confinement, le silence a un impact direct sur notre respiration et permet d'évacuer des toxines. Cependant, l'absence totale de bruit peut également être nuisible sur notre organsime.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes vous éclaire sur les bienfaits du silence Crédit Image : iStock / Getty Images Plus | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Quentin Marchal

Alors que la période de confinement se poursuit, le bruit ou plutôt l’absence de bruit, peut avoir des conséquences sur notre organisme. Depuis plusieurs semaines, si vous ouvrez la fenêtre et tendez l’oreille, il n'y a plus une voiture, plus un bus, plus le moindre chantier pour vous distraire, il n'y a plus de brouhaha ni de clameur qui monte de la terrasse du restaurant qui se trouve au pied de votre immeuble. 

Sous certains aspects, le confinement a du bon. Si on s'en tient aux mesures effectuées par Bruit Parif, l'organisme qui mesure le bruit en Île-de-France, le niveau de décibels a chuté de 50 à 80 selon les endroits. Et encore, ça, c’est pour la journée. Car la nuit, ça a dégringolé de 90% par rapport à ce qui se passait avant le confinement, en tout cas sur certains axes parisiens

Bien sûr, ce constat est le même dans toutes les villes du pays mais dans des proportions moindres, forcément, puisque Paris est la deuxième ville la plus bruyante d’Europe. Ce changement a donc indéniablement des effets sur notre organisme. Dès lors que le bruit est une nuisance, l’absence de bruit nous fait du bien. Elle influe aussi sur notre respiration, forcément plus lente en l’absence de décibels et sur notre rythme cardiaque, qui ralentit.

Les bienfaits du silence sur la santé

En plus de ces améliorations, on sait que le silence aide le cerveau à se régénérer et de prendre le temps de se vider de tout ce qui l’encombre. Par exemple, le cerveau est un gros consommateur de sucre et, le glucose, qui génère des toxines, lesquelles sont d’autant mieux évacuées par notre organisme lorsque nous sommes au calme et au repos. Pour dire les choses schématiquement, on lave son cerveau et un cerveau propre, c’est reposant et surtout plus performant.

À lire aussi
Des gens masqués sur un marché à Paris le 14 mai 2020 bien-être
Déconfinement : files d'attente, commerces, transports... 3 exemples d'incivilités

Il suffit, pour s’en persuader, de consulter les études faites sur certains enfants. Quand on vit dans un environnement bruyant, où la télé hurle toute la journée et où la promiscuité fait que les conversations se mélangent, les résultats scolaires s’en ressentent. Une autre étude menée auprès de 3.000 enfants vivants à proximité de grands aéroports aboutit aux mêmes conclusions.

Il faut bien comprendre les oreilles n’ont pas de paupières, comme le disait récemment le neuroscientifique Michel Le Van Quyen. Si ce que vous voyez vous éblouit ou vous gêne, vous pouvez toujours fermer les yeux, c’est d’ailleurs un réflexe. Les oreilles, elles, ne se ferment pas toutes seules. L’audition est un sens en permanence en éveil et n’a pas trop les moyens de se protéger contre trop de sollicitations.

L'absence de bruit est également nuisible

Si le silence nous fait du bien, un excès de silence peut également être nuisible pour notre organisme. C’est aussi une réalité et pour certaines personnes, le silence peut aller jusqu'à être vecteur d’angoisse voire terrorisant.

Et si l’on en croit les chercheurs qui se sont penchés sur les effets psychologiques du confinement, à l’occasion d’autres épidémies comme celles de SRAS ou de H1N1, on constate que cela se traduit par une forme de peur, des manifestations de colère et, parfois, un stress post-traumatique.

Il faut donc s’attendre à ce que les psychologues aient une surcharge de travail dans les mois qui viennent, même si le silence qui nous est donné d’apprécier ces temps-ci reste bien agréable.

La rédaction vous recommande

 

 

Lire la suite
Bien-être Bruit Conseils
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants