2 min de lecture Santé

Michel Cymes : à partir de combien de décibels le bruit devient-il nuisible ?

Michel Cymes s'intéresse aux problèmes d'audition. Les Français malentendants sont plus nombreux que ce que l'on croit. C'est un véritable problème de santé publique.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
À partir de combien de décibels le bruit devient-il nuisible ? Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

On est là au cœur d’un problème de santé publique car le bruit, il en vient de partout et on évalue mal l’ampleur des dégâts qu’il accomplit. Le bruit stresse. Il fatigue. Il empêche de dormir. Il nous rend à moitié sourd et peut, en conséquence, attenter à notre capacité à échanger avec les autres. 

Quand le fait de dialoguer devient une sorte de combat, on peut être gagné par le découragement et décider de mette sa vie sociale en sourdine, ce qui conduit à l’isolement, donc à une potentielle dépression. Vous le voyez, pour quelques décibels de plus, on pourrit des vies entières. D’autant que le neurone auditif est un peu capricieux.

Les premiers à disparaître, ce sont les neurones auditifs directement liés aux fibres du nerf auditif. Ça, on le sait grâce à des recherches assez récentes. Ce premier palier de la détérioration de l’ouïe se traduit par des difficultés à comprendre ce qu’on vous dit quand on vous parle.

Deuxième palier, la perte des cellules sensorielles. Vous avez besoin que l’interlocuteur élève la voix. Vous avez du mal avec les sons faibles et les aigus. Troisième palier : vous comprenez tout de travers.

Attention à l'intensité du bruit et à la durée d'exposition

À lire aussi
Une femme agent SNCF, portant un masque, et indiquant le chemin à un voyageur. (illustration) Coronavirus France
Coronavirus : le retour des salariés en entreprise inquiète, quelles mesures prévues ?

Tout cela dépend autant de l’intensité du bruit que de la durée d’exposition. Oui, ce sont précisément les deux critères dont il faut tenir compte. Comme vous le savez, l’unité de mesure, en la matière, c’est le décibel.

Jusqu’à 40 décibels, c’est reposant. Vous n’avez rien à craindre d’une conversation à voix basse ou du bruissement des feuilles des arbres. Entre 40 et 60 décibels (60 décibels, c’est le niveau sonore d’une conversation normale), la situation reste confortable. En revanche, à partir de 60 décibels, les choses peuvent devenir fatigantes.

Quels types de bruit trouve-t-on au-delà de 60 décibels ? Une voiture qui roule, c’est 65 décibels. Un aspirateur : 70 décibels. L’ambiance d’une cantine scolaire : 85 décibels. Là, on commence à atteindre des niveaux où il ne faut pas s’éterniser. Dans la cantine, par exemple, si vous restez plus de 2 heures, il peut y avoir danger pour vos oreilles.

Et si on augmente le nombre de décibels, ça donne quoi ? Ça donne 90 décibels pour une moto (ce qui est dangereux si le manège dure plus d’une ½ heure) et on dépasse 100 décibels pour un concert (où ça peut carrément être douloureux parce que le danger est exponentiel). 

Les bouchons indispensables en concerts

Parce qu’à 100 décibels, il y a danger potentiel pour l’oreille si le temps d’exposition dépasse 5 minutes.  Mais vous en connaissez, vous, des concerts de rock qui ne durent que 5 minutes ? Moi non. Donc, vraiment, pensez aux bouchons d’oreilles quand vous allez au concert. 

Je pense soudain au marteau piqueur qui hurle sous la fenêtre de votre maison. Ça monte à combien, un marteau piqueur ? 140 décibels… Et tout le monde en profite ! Là, il vaut mieux s’éloigner.  

Un de mes amis journalistes me racontait que pendant la guerre en Yougoslavie, il assistait au décollage des bombardiers américains sur les bases de l’OTAN. Avant le décollage, lorsque les engins mettaient les gaz, alors qu’il se trouvait à quelques dizaines de mètres, il avait la cage thoracique qui tremblait. Anecdote supplémentaire qui montre que le bruit, même s’il est impalpable, maltraite l’organisme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Audition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants