1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : scènes de chaos et files d'attente interminables dans les aéroports

Avec l'expansion du coronavirus et le confinement de plus en plus obligatoire dans le monde, plusieurs aéroports sont en proie à des scènes de chaos, dépassés par l'afflux de voyageurs.

Des passagers à l'aéroport de Washington DC
Des passagers à l'aéroport de Washington DC Crédit : AFP
micro générique
La rédaction de RTL et AFP

Alors qu'il est recommandé de maintenir une certaine distance (un mètre au moins) avec ses congénères et de préférer le confinement chez soi, de nombreux individus se sont retrouvés agglutinés dans plusieurs aéroports du monde entiers, dépassés par l'afflux de passagers.

Au Maroc, des milliers de touristes ont été bloqués au Royaume dont les autorités ont annoncé sans préavis la fermeture des liaisons aériennes avec plusieurs pays européens, dont la France, provoquant des situations tendues dont les images ont circulé sur les réseaux sociaux.

Des scènes de chaos ont également été observées aux États-Unis où les nouveaux contrôles mis en place pour juguler la propagation du coronavirus sur le territoire américain a semé la pagaille dans plusieurs aéroports. Depuis samedi, des milliers de passagers se retrouvent souvent les uns sur les autres à attendre de nombreuses heures, au mépris des recommandations sanitaires sur la "distanciation sociale".

Comme dans un récit de science-fiction qui soudainement s'apparente au réel, au Pakistan, des équipes d'hygiène désinfectent l'aéroport de Lahore, comme le montre cette vidéo publiée sur Twitter

À lire aussi
L'université Paris I (Panthéon-Sorbonne) Coronavirus France
Coronavirus : les universités pourront rouvrir à la rentrée

De son côté, la France a décidé de réduire drastiquement les transports longue distance, afin de limiter la propagation du coronavirus, avec un trafic ferroviaire bientôt divisé par deux et seulement "quelques vols" internationaux, a annoncé le gouvernement dimanche. Les transports "longue distance" en trains, cars ou avions seront "progressivement réduits" dans les jours à venir, a déclaré la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne.

Les aéroports de Paris ont précisé dans un tweet les portes d'embarquement pour les vols opérant encore comme ceux d'EasyJet ou de Pegasus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Migrants Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants