2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : la chloroquine, l'affaire qui oppose le professeur Didier Raoult à ses confrères

ÉDITO - Exacerbées par l'affaire du professeur Didier Raoult, les luttes de pouvoir et d'influence au sein du monde médical sont souvent dignes des batailles électorales, selon Olivier Bost.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Coronavirus : la chloroquine, l'affaire qui oppose le professeur Didier Raoult à ses confrères Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Charles Deluermoz

Quand on observe habituellement le monde politique, il est étonnant de voir les échanges d'amabilité dans le monde médical au cours de ces derniers jour. Nous pouvons dire que ça cogne ! Je découvre avec vous qu'il y a des luttes de pouvoir et d'influence qui sont quasiment digne des batailles électorales.

Je découvre que les carrières s'y font et s'y défont au grès de jeux d'influences et des réseaux d'amitiés. Et que la politique n'est jamais très loin non plus... C'est un professeur de médecine dans un grand hôpital parisien qui m'a décrit cette ambiance. Et il suffit de regarder les interviews croisées de spécialistes pour s'en rendre compte au grand jour. La plus visible et la plus éclatante de ces batailles, c'est surtout l'affaire qui oppose le professeur Didier Raoult à beaucoup de ses confrères. Car il faut dire que c'est un personnage ce professeur Raoult, il y aurait de quoi en faire un édito entier.

C'est le profil du gourou. Dans chacune de ses interviews, il détient la vérité et il a ses adeptes, du maire de Nice Christian Estrosi à l'ancien footballeur Eric Cantona, en passant par l'urgentiste et ancien syndicaliste Patrick Pelloux. Didier Raoult est mondialement reconnu. Et dans ces périodes où tout le monde a peur, quelqu'un qui explique avoir trouvé le traitement miracle, forcément, on a envie de l'écouter. Mais ses pairs ne sont pas d'accord avec lui.

Un médecin "transgressif et disruptif"

Le problème est assez simple. Il vante une association de médicaments connus, la chloroquine. Mais son étude sur des patients est très critiquée. D’après ses détracteurs, sa façon de faire est complétement fantaisiste et dénuée de rigueur scientifique. Peut-être que son intuition est la bonne mais elle n'est pas vérifiée. Plusieurs ministres m’ont décrit Didier Raoult comme un fou furieux, à la personnalité dérangeante et urticante. Ce qui n'empêche pas Emmanuel Macron d'échanger des SMS avec lui. Il faut dire que Didier Raoult a tout des profils qui attirent le Président : il n'est pas dans les clous, il est transgressif et disruptif.

À lire aussi
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, à l'Assemblée nationale Muriel Pénicaud
Coronavirus : "Ne licenciez pas", l'appel de Muriel Pénicaud aux entreprises


Entre quelqu'un qui veut tout bien faire, respecter toutes les règles, être prudent, discipliné, orthodoxe, et quelqu'un qui veut aller vite, bousculer les codes, nous connaissons le penchant d'Emmanuel Macron. Il suffit de regarder son histoire personnelle. Donc c'est le caractère de Didier Raoult qui dérange, mais aussi son indépendance. C'est l'autre aspect de ces luttes. Il est dans une structure très indépendante, notamment des instances médicales nationales et du ministère de la Santé, il peut faire ce qu'il veut.

Mais au-delà de ça, si le professeur Raoult est aussi écouté et si les batailles de spécialistes se voient au grand jour, c'est qu'il n'y a qu'eux, pendant l'épidémie, qui sont sérieusement écoutés et que l’on voit partout. Comme le soulignait mardi 24 mars le journal L’Opinion, les médecins et les blouses blanches sont même devenus les principaux opposants à Emmanuel Macron. Ce sont eux que l’on consulte après une intervention du Président pour savoir ce qu’il faut en penser. La puissance de leur passage à la télévision ou à la radio n’a fait qu’exacerber ces luttes de pouvoir. La médecine et la recherche, c'est un autre univers impitoyable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants