Attentats à Bruxelles : le deuxième kamikaze de l'aéroport a été identifié comme étant Najim Laachraoui

Au lendemain des attentats, l'enquête se poursuit alors que les frères El Bakraoui, qui seraient liés à Salah Abdeslam, ont été identifiés. 10 Français ont été blessés dans les attentats qui ont fait au moins 31 morts.

Des militaires belges mobilisés dans les rues de Bruxelles aux côtés de policiers
Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP
Des militaires belges mobilisés dans les rues de Bruxelles aux côtés de policiers

Le chaos règne encore au lendemain d'une double attaque terroriste à Bruxelles. Une trentaine de personnes sont mortes et plus de 300 ont été blessées dans les explosions à l'aéroport de Zaventem et dans la station du métro de Maelbeek. Mercredi 23 mars, la Belgique tente de faire la lumière, avec l'aide de la communauté européenne et internationale, sur ces attentats terroristes revendiqués par Daesh.

Au-delà du simple élan de solidarité, différents pays organisent la riposte en envoyant des forces de sécurité mener l'enquête à Bruxelles et prêter main forte à la police locale. Les frères Bakraoui ont été identifiés comme les kamikazes de l'aéroport de Zaventem et du métro de Maelbleek alors qu'un avis de recherche a également été diffusé par la police belge. Ce troisième suspect aurait fuit sans faire exploser sa bombe à l'aéroport de Zaventem. L'alerte antiterroriste a été relevée à son niveau maximal et un appel au don du sang a été lancé. Une cellule de crise a d'ailleurs été ouverte par le Quai d'Orsay au numéro suivant : 01.45.55.80.00.

>> Ce que l'on sait des attaques terroristes perpétrées à Bruxelles

>> Récit glaçant d'une journée de chaos et d'horreur

Revivez la situation minute par minute

3h30 - Des dizaines de Belges et de Québécois se sont rassemblés à Québec comme à Montréal pour rendre hommage aux victimes des attentats. Comme dans la capitale belge, ils ont allumé des bougies, déposé des bouquets de fleurs et écrit des messages de paix à la craie. "Nous sommes là en soutien à nos compatriotes frappés" par les attentats, "aux victimes et à leur famille", a expliqué Benoit Rutten, délégué Wallonie-Bruxelles à Québec, à l'initiative du rassemblement. A Montréal, une veillée s'est tenue devant le consulat général de Belgique où un grand drapeau belge avait été déployé sur le sol.

23h30 -  Selon l'américain Devin Nunes, président de la commission du Renseignement à la Chambre des représentants, les ressortissants de son pays étaient particulièrement visés lors de ces attentats. En effet, les explosions de l'aéroport ont eu lieu "juste à côté des guichets de United, American et Delta", les compagnies aériennes américaines. Et la station de métro Maelbeek également visée mardi est "près de l'ambassade américaine", constate-t-il. "Si vous cherchez des endroits où vous pouvez toucher des Américains, c'est l'endroit". Au total, une dizaine d'Américains au moins ont été blessés dans les attentats de Bruxelles, selon les autorités fédérales.

22h18 - Washington est sans nouvelle de plusieurs ressortissants, notamment des fonctionnaires de ses représentations diplomatiques dans la capitale belge et européenne. Mark Toner, porte-parole du département d'Etat, a tenu à "souligner qu'un nombre d'Américains manquent à l'appel et que le royaume de Belgique n'a pas encore fourni de décompte des victimes par nationalités". 

22h00 - Le gouvernement belge, en concertation avec le Parlement fédéral, a décidé d'organiser une minute de silence nationale jeudi 24 mars à 14h30.

21h32 - Selon un nouveau bilan communiqué en fin de journée par la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Maggie De Block, relayé par LaLibre.be, indique que le nombre de blessés a grimpé à 300. Le nombre de morts, lui, reste pour l'heure à 31.

20h53 - Le vice-président américain Joe Biden a assuré que les Belges "triompheront" face au jihadisme. "Ils ont les reins solides. Ils vont à l'école, ils ne laissent pas le terrorisme l'emporter, et ce qu'ils (les terroristes, NDLR) veulent, c'est changer notre mode de vie", a déclaré M. Biden en signant un livre de condoléances ouvert à l'ambassade de Belgique dans la capitale fédérale américaine. Une dizaine d'Américains auraient été blessés dans ces attentats du 22 mars à Bruxelles.

20h35 - Koen Geens, le ministre belge de la Justice, a répondu au président turc Erdogan sur l'antenne de VRT. "Lorsque (le kamikaze) a été renvoyé, ça aurait été, selon l'information que le parquet fédérale m'a communiquée, vers les Pays-Bas et non vers la Belgique. Il s'agit plus que probablement d'un renvoi par la Turquie à la frontière syrienne. À ce moment, la personne concernée n'était pas connue chez nous pour terrorisme, c'était un criminel de droit commun en liberté conditionnelle", selon des propos relayés par la libre.be.

19h25 - Le deuxième kamikaze de l'aéroport a été identifié comme étant Najim Laachraoui, annonce des sources policières. Son ADN avait été retrouvé dans plusieurs habitations utilisées par les commandos du 13 novembre ainsi que sur du matériel explosif utilisé lors des attaques jihadistes à Paris et Saint-Denis. Selon le journal flamand De Standaard et la RTBF, il est le deuxième kamikaze mort à l'aéroport de Bruxelles mardi avec Ibrahim El Bakraoui. 

19h01 - L'aéroport international de Bruxelles-Zaventem ne rouvrira pas au trafic voyageurs avant samedi au plus tôt. "L'aéroport est fermé aux voyageurs jusqu'à vendredi inclus. Nous ne pouvons pas encore dire si les vols commerciaux reprendront samedi", a déclaré Anke Fransen, porte-parole de Brussels Airport. Les compagnies aériennes peuvent ainsi dans ce laps de temps "organiser des solutions alternatives", a-t-elle ajouté. 

18h36 - Le couple royal belge s'est rendu près de la station de métro Maelbeek à Bruxelles, quelques heures après une visite de l'aéroport de Zaventem.

18h06 - John Kerry, le secrétaire d'État américain, se rendra en Belgique vendredi.

>> 18h - Suivez notre édition spéciale de RTL Soir, en partenariat avec Bel RTL, en direct de Bruxelles.

Crédit : Mélanie Wenger
Édition spéciale RTL soir et Bel RTL

17h41 - Un des kamikazes de Bruxelles avait été arrêté en juin 2015 en Turquie et expulsé, a annoncé le président turc Recep Tayyip Erdogan. "Un de ceux qui ont participé à l'attaque à Bruxelles a été arrêté en juin 2015 à Gaziantep. Il a été expulsé le 14 juillet 2015 après information de l'ambassade belge", a déclaré le président devant la presse, ajoutant que les autorités belges n'avaient pas confirmé ses liens avec les jihadistes "malgré nos mises en garde". D'après un responsable turc, l'homme évoqué par le premier ministre est Ibrahim El Bakraoui.

17h32 - Le président américain Barack Obama a de nouveau exprimé sa tristesse après les attentats de Bruxelles et plaidé pour que le monde soit "uni" contre le groupe EI, qui a revendiqué les attaques. "Le monde doit être uni contre le terrorisme (...) Nous pouvons et nous allons vaincre ceux qui menacent la sécurité, non seulement de notre population, mais du monde entier", a déclaré Barack Obama lors d'une conférence de presse à Buenos Aires.

17h20 - La Pologne refuse désormais d'accueillir des migrants sur son sol dans le cadre du programme de répartition de l'UE, a annoncé mercredi la Première ministre Beata Szydlo, en réaction aux attentats de Bruxelles. "Après ce qui s'est passé hier à Bruxelles, il n'est pas possible en ce moment de dire que nous sommes d'accord pour accepter un groupe quelconque de migrants".

16h51 - Une réunion extraordinaire des ministres de l'Intérieur et de la Justice des pays de l'Union européenne est convoquée jeudi à Bruxelles, pour apporter une réponse européenne aux attentats de Bruxelles. 

15h45 - La police bruxelloise a annoncé qu'en raison des mesures de sécurité supplémentaires, toutes les stations de métro de la capitale belge fermeront ce mercredi soir à 19h.

15h20 - La maire de Paris Anne Hidalgo a témoigné à Bruxelles de la "solidarité des Parisiens". "Je suis venue apporter l'affection et la solidarité de tous les Parisiens. Hier Paris était blessée, hier Bruxelles était blessée, c'est le même cœur qui est blessé", a-t-elle déclaré sur les marches de la Bourse, aux côtés du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur.

15h04 - Le roi et la reine des Belges, Philippe et Mathilde, viennent d'arriver à l'Aéroport de Bruxelles. Le monarque a déposé une gerbe de fleurs aux côté des force de secours devant l'aéroport Zaventem.

14h58 - Le match amical Belgique-Portugal, initialement programmé le 29 mars à Bruxelles et annulé au lendemain des attentats dans la capitale belge, aura finalement lieu le même jour à Leiria, dans le centre du Portugal, a annoncé la Fédération portugaise de football.

14h55 - S'il était très compliqué d'accéder à Bruxelles, et la Belgique en général, mardi 22 mars, les transports ont quasiment retrouvé un rythme normal aujourd'hui. en revanche le réseau des bus est toujours impacté. Seule une ligne sur deux environ connait un retour à la normale.

14h45 - Sur Twitter, Manuel Valls a réaffirmé son soutien au peuple belge : "L'Europe, unie, aux côtés de la Belgique, rend hommage aux victimes des attentats terroristes de Bruxelles".

14h39 - L'un des frères Bakraoui était activement recherché par les autorités pour effectuer une peine de prison après avoir tiré à la kalachnikov sur des policiers. Une situation que condamne activement Simon Bretholz, expert en sécurité belge : "C'est indéniable que c'est une faille dans le système".

14h16 - Le niveau d'alerte de la menace terroriste a été maintenu à son maximum à l'issue d'une réunion mercredi matin, a indiqué le patron de l'Office de contrôle et d'analyse de la menace, Paul Van Tigchelt.
13h45 - Selon le dernier bilan donné par le procureur belge, au moins 31 personne sont mortes et 270 ont été blessés dans ces attentats. Le bilan "pourrait s'alourdir dans les heures à venir", selon le procureur. 


13h25 - Une personne est actuellement entendue par les enquêteurs alors que le troisième suspect des attentats est toujours activement recherché par la police. 

13h20 -
Cinq perquisition ont eu lieu depuis les attentats meurtriers. Un lourd armement a été retrouvé au domicile des suspects : 15 kg d'explosif de type TATP, 150 litres d'acétone, 30 litres d'eau oxygénée, des détonateurs, une valise remplies de clous et vis, du matériel destiné à confectionner des engins explosifs.

13h16 - Lors d'une conférence de presse attendu, le procureur belge a révélé qu'un testament avait été retrouvé par les enquêteurs sur un ordinateur. L'un des terroristes déclare alors "être dans la précipitation, ne plus savoir quoi faire, être recherché de partout, ne plus être en sécurité" avant de déclarer que "s'il s'éternise, il risque de terminer à côté de lui dans une cellule".

13h12 - D'après des informations publiées par MyTF1, les services anti-terroristes belges ont désormais la preuve formelle que les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui ont voulu se venger après l'arrestation vendredi dernier de Salah Abdeslam. 
13h10 -
La cellule de crise prise d'assaut depuis les attentats à Bruxelles. Pas moins de 1.350 appels ont été reçus. 

13h00 - Un carillonneur de l'Université de Louvain a rendu hommage aux victimes des attentats de l'aéroport de Zaventem et de la station de métro Maelbeek. Mardi soir, il s'est distingué en jouant Imagine de John Lennon. Un hymne à la paix qui avait déjà retenti après les attentats de novembre dernier à Paris. 

>
Imagine all the people - Centrale bibliotheek KU Leuven

12h52 - Manuel Valls a une nouvelle fois rendu hommage aux victimes tout en exprimant sa volonté de renforcer la collaboration entre la France et la Belgique. "Notre coopération va s'intensifier dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris et de Bruxelles, mais aussi pour prévenir de nouveaux actes terroristes. C'est une action de très longue haleine. Les attaques d'hier ne font que confirmer l'ampleur et la diffusion du risque terroriste", a-t-il déclaré réaffirmant une nouvelle fois que c'était bel et bien "l'Europe, avec ses valeurs, son mode de vie et sa démocratie, qui était attaquée".

12h47 - Pour Charles Michel, "le destin de l'Europe, c'est la paix et la sécurité". Le Premier ministre belge a dénoncé une "brutalité absolument abominable et immonde" et a largement remercié Manuel Valls pour sa venue à Bruxelles au lendemain des attentats. "Au-delà du symbole, merci pour la détermination à agir ensemble, à agir concrètement", a-t-il déclaré.
12h45 - 
La reine Elizabeth II, "profondément choquée et peinée" par les attentats de Bruxelles qui ont fait une trentaine morts, a adressé ses "plus sincères condoléances" aux victimes et à leurs familles, a indiqué mercredi Buckingham Palace. 

12h38 - Le Quai d'Orsay a annoncé qu'il y avait désormais 10 Français blessés dans les attentats à Bruxelles. Deux seraient gravement blessés. 
12h33 -
Le match amical Belgique-Portugal, prévu le 29 mars à Bruxelles, est annulé a annoncé la Fédération belge. 

12h30 - Suivez notre édition spéciale consacrée aux attentats de Bruxelles sur RTL et RTL.fr

12h23 -
L'aéroport de Bruxelles, où 15 personnes sont décédées dans les explosions, restera fermé jeudi. "Il n'y aura pas de vols commerciaux arrivant ou partant de l'aéroport de Bruxelles jeudi 24 mars", a annoncé Arnaud Feist, le PDG de la société gestionnaire Brussels Aiport. 

12h14 - Selon les dernières informations, l'identité de l'homme arrêté à Anderlecht demeure floue. Des informations contradictoires circulent alors que La Dernière Heure est revenue sur ses propos affirmant que le suspect arrêté n'était pas Najim Laachraoui.

12h09 - Au lendemain des attentats de Bruxelles, le porte-parole du Parlement européen a annoncé sur iTÉLÉ l'organisation d'une marche blanche contre la peur dimanche 27 mars à Bruxelles. Une marche qui permettra "de rendre hommage aux victimes, de montrer que nous n'avons pas peur et de remettre le vivre ensemble au sein des intérêts". 
12h04 -
Malgré les menaces terroristes, les joueurs de l'équipe de France se disent confiants à l'approche des matches amicaux face aux Pays-Bas (vendredi 25 mars) et la Russie (mardi 29 mars). "Non, on ne craint pas pour notre sécurité. La Fédération a mis en place un niveau de sécurité élevé, avec énormément de personnes qui travaillent autour du groupe. Donc on est sereins. Que ce soit l'État français ou même en Europe, tout le monde a pris des mesures exceptionnelles de sécurité, par rapport aux matches du mois de mars et pour l'Euro", a déclaré Laurent Koscielny.

12h00 - Les Belges observent une minute de silence en hommage aux victimes des attentats. Plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées Place de la Bourse en centre-ville et ont rompu le silence aux cris de "Vive la Belgique", suivis par des applaudissements, selon une journaliste de l'AFP. 

11h52 - Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et le secrétaire d'État en charge des transports Alain Vidalies se sont rendus à Roissy au lendemain des attentats qui ont frappé Bruxelles. 

11h48 - La présence militaire est importante à Bruxelles au lendemain des attentats perpétrés à l'aéroport et dans le métro. C'est le cas aussi devant la Commission européenne. 

Crédit : Brice Dugénie / RTL
Un camion de militaires assure la sécurité devant la Commission européenne à Bruxelles, où les drapeaux sont en bernes

11h43 - Pourquoi la communication a été intégralement coupé en Belgique mardi 22 mars ? Les autorités belges entretiennent le mystère sur les causes de cette coupure téléphonique. Ce qui est sûr, c'est que la loi leur permet de procéder à de telles mesures en cas de risques terroristes. 

11h35 - 
Les attentats qui ont causé la mort d'au moins 31 personnes et 260 blessés, ont marqué les esprits des Belges mais aussi des Européens. Selon le général Bertrand Soubelet, au micro de RTL, il s'agit d'un "véritable défi lancé à nos démocraties européennes"

11h28 - RTL Belgique confirme l'arrestation de Najim Laachraoui. Le 3e suspect de l'attentat perpétré à l'aéroport a été arrêté ce matin à Anderlecht par les CGSU (police fédérale unités spéciales). Ce dernier est l'artificier présumé des attentats de Paris et de Bruxelles.

11h26 - Un point presse est prévu ce mercredi à 13 heures. 

11h20 - L'Union européenne doit arrêter ses "jeux géopolitiques" et s'unir avec la Russie dans la lutte contre les "terroristes", a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, au lendemain des attentats de Bruxelles. "J'espère vraiment que les Européens mettront de côté les jeux géopolitiques et s'uniront avec la Russie pour ne pas permettre aux terroristes de prendre le contrôle de notre continent commun", a déclaré Sergueï Lavrov au début des entretiens avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

Vladimir Poutine a dénoncé ces attentats et estimé qu'ils "montrent une nouvelle fois que le terrorisme ne connaît pas de frontières et menace les populations du monde entier". "La lutte contre ce mal nécessite la coopération internationale la plus active", a-t-il ajouté.

11h10 - Le Roi et la Reine sont arrivés, ce mercredi matin, à l'hôpital Erasme à Anderlecht, en compagnie du Premier ministre Charles Michel et de la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block. L'hôpital belge a accueilli son premier patient à 9h30, plus d'une heure après les explosions dans l'aéroport

11h03 - L'enquête avance au lendemain des attentats perpétrés à Bruxelles.

10h55 - Manuel Valls, avec Harlem Désir, sont attendus cet après-midi à Bruxelles. "Le premier ministre se rendra en Belgique pour y rencontrer le Premier ministre Charles Michel et lui faire part de la solidarité du gouvernement français. Il rencontrera également dans le cadre des échanges réguliers avec la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne", peut-on lire sur le communiqué.  

10h50 - Najim Laachraoui aurait été arrêté à Anderlecht. Selon les informations de la Dernière Heure, le troisième homme présent sur les images de l'aéroport a été arrêté dans la commune belge située à une vingtaine de minutes de Bruxelles. 

10h35 - Si les transports reprennent petit à petit, l'aéroport de Zaventem demeure bloqué ce mercredi. La direction indique qu'il n'y aura pas de vols au départ à l'arrivée de l'aéroport après les explosions meurtrières de la veille. En cas de perte de bagage, les passagers doivent se signaler auprès de leur compagnie aérienne grâce à un formulaire en ligne. 

10h20 - Les frères El Bakraoui ne seraient pas morts tout les deux à l'aéroport. Brahim El Bakraoui se serait fait exploser dans l'aéroport de Zaventem tandis que son frère Khalid serait le kamikaze de la station de métro de Maelbeek, selon RTBF.

09h50 - Côte français, Manuel Valls a confirmé que huit français faisaient partie des 260 blessés mais il s'est dit "très prudent". "Il y a huit de nos compatriotes qui sont blessés, deux gravement et nous avons pour l'un d'entre eux beaucoup d'inquiétude", a déclaré le Premier ministre. 

09h45 - La ministre belge de la Santé publique, Maggie De Block, a évoqué mercredi un bilan de 31 morts et de 260 blessés, à la suite des attentats perpétrés à Bruxelles. "Le bilan actuel pourrait encore augmenter", a indiqué le cabinet de la ministre.

09h32 - Une minute de silence sera observé ce midi à Bruxelles en hommage aux victimes des attentats.
 Le Roi et la Reine des Belges, Philippe et Mathilde, ainsi que le Premier ministre Charles Michel, assisteront à cet hommage "aux alentours du Rond-Point Schuman", au cœur des institutions européennes, a précisé le Palais royal.

09h26 -  Âgé de 24 ans, Najim Laachraoui était recherché depuis décembre car il est soupçonné d'avoir joué un rôle décisif dans les attaques du 13 novembre. Il pourrait notamment être l'artificier des attentats de Paris et Saint-Denis, selon la RTBF. Ce dernier était connu des services belges et faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis mars 2014.

09h22 - 
Najim Laachraoui, alias Soufiane Kayal, pourrait être le troisième homme du commando de l'aéroport de Zaventem, selon les informations de La Dernière Heure. Recherché dans le cadre des attentats de Paris, ce dernier a été identifié lundi 21 mars.

09h13 -
Sur France Inter, Bernard Cazeneuve a également évoqué le problème des faux papiers détenus par Daesh. Le ministre de l'Intérieur réclame une nouvelle fois une "task force européenne de lutte contre les faux papiers".

09h04 - Lors d'une intervention télévisée mardi, le roi Philippe a affirmé que le 22 mars "ne serait plus jamais une journée comme les autres".

09h01 - Manuel Valls a estimé mercredi qu'il y avait "urgence à renforcer le contrôle des frontières extérieures" de l'Union européenne, au lendemain des attentats de Bruxelles mais il y a aussi "urgence à adopter le PNR". "Ce sont les propositions françaises depuis des mois. Il y a enfin urgence à ce que plus personne ne puisse passer avec des faux papiers, parce que nous savons que Daesh a volé de grandes quantités de passeports en Syrie".

8h55 - Au sujet de l'Euro 2016 organisé en France, Manuel Valls a affirmé que celui-ci "aura lieu". "Les grands événements sportifs sont indispensables", a-t-il déclaré. 

08h50 - "Nous allons vivre longtemps avec cette menace terroriste. Nous ne cessons de le dire, pas pour faire peur mais pour dire qu'il faut être lucide et mobilisés face à cette menace. C'est une guerre que le terrorisme a déclaré à des valeurs démocratiques et c'est le monde entier qui doit réagir", a déclaré Manuel Valls qui a comparé cette menace terroriste à celle des années 1980 et 1990. "Ils veulent détruire ce que nous sommes". 

08h39 - Le trafic ferroviaire reprend au fur et à mesure. Le trafic Thalys demeure encore perturbé avec quatre trains immobilisés au départ de Bruxelles, Paris, Lille et Amsterdam. 

08h35 - Quel impact vont avoir les attentats à Bruxelles sur l'économie ?

08h25 - Les frères Khalid et Brahim El Bakraoui seraient en lien avec Salah Abdeslam, l'un des acteurs principaux des attentats de novembre arrêté vendredi 18 mars après quatre mois de cavale. Ils étaient semble-t-il recherchés dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. 

08h19 - C'est une réalité qui avait été soigneusement tenue secrète. Depuis la mi-janvier 2016, les entreprises, les centres commerciaux ont petit à petit allégé la sécurisation des sites, selon nos informations. Une chute de 20% des budgets sur la sécurité sur le premier trimestre après l'explosion dans ce domaine après les attentats du 13 novembre. Les contrôles des sacs et le nombre de vigiles avaient été progressivement diminués. Mais Bruxelles a servi d'électrochoc. Le Haut Fonctionnaire de Défense et de Sécurité, basé à Bercy, s'apprête à envoyer un courrier à tous les acteurs économiques pour leur demander de renforcer leur vigilance.

08h10 - L'aéroport de Toulouse-Blagnac est actuellement en cours d’évacuation. Un colis suspect a été repéré dans l'aérogare. Les passagers, en attente de leur vol, ont été évacués et se trouvent à l'extérieur de l'aéroport en attendant que le colis soit décontaminé. Tout le trafic est à l'heure actuelle suspendu. 

08h00 - Une information de la RTBF révèle l'identité de deux frères bruxellois. Les frères Khalid et Brahim El Bakraoui ont été identifié parmi les kamikazes présumés de l'attentat de l'aéroport de Zaventem. Ils étaient connus des services de police mais pour grand banditisme et non pour des faits de terrorismes jusqu'ici. Khalid El Bakraoui avait loué sous une fausse identité l'habitation du 60 rue du Dries à Forest, où avait éclaté une fusillade avec la police.

07h51 - La question de la libre-circulation au sein de l'Union européenne est un véritable problème selon Brice Hortefeux. "Il faut rétablir les frontières. Il est beaucoup trop facile pour un étranger de pénétrer dans l'Union européenne. Et une fois qu'il a pénétré dans l'Union européenne, il est beaucoup trop facile de voyager dans tous les pays. Il n'y a pas un, deux, trois... Il y a plein de pays qui ont décidé de fermer les frontières". 

07h48 - Brice Hortefeux refuse de "céder à la panique, à la peur et à la tentation de la paralysie" alors que selon lui "l'Europe est en guerre". 
07h47 - Brice Hortefeux estime que "personne n'est épargné par ces risques". "J'étais au Parlement européen quand j'ai appris le drame qui touchait un aéroport. Cela veut dire qu'on s'en prend à un lieu d'ouverture sur le monde mais aussi à une institution européenne". 

07h45 - Brice Hortefeux est l'invité d'Olivier Mazerolle ce mercredi. Le député européen et ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy était présent à Bruxelles lors des attentats. 

07h32 - Selon La Dernière Heure, le commando de l'aéroport de Zaventem serait arrivé dans un taxi classique. Une information très importante alors que le chauffeur a donné des éléments aux enquêteurs. Face à l'avis de recherche diffusé par la police belge, le chauffeur a assuré aux enquêteurs avoir sorti un grand nombre de bagages par rapport à ceux visibles sur l'appel à témoin. Une affirmation qui a déclenché les fouilles à l'aéroport et donc la découverte de la troisième bombe. Ce dernier a aussi permis la perquisition de l'appartement où a été découvert des engins explosifs et des produits chimiques.

07h20 - Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de crise national belge était l'invité de RTL. "On a tous vécu ce qui s'est passé à Paris. Grâce à ses événements, on a pu mieux s'organiser et agir rapidement", a-t-il déclaré. 

07h10 - Quelques heures après les attaques, les autorités ont diffusé un avis de recherche, transmis aux pays frontaliers comme la France, d'un homme suspecté d'avoir participé à l'attaque de l'aéroport de Zaventem. Dans ce document que RTL a pu consulter, le suspect est décrit comme étant un homme d'origine turque qui serait âgé de 22 ans. Surtout, il est propriétaire d'une Audi S4 sombre immatriculée en Belgique, un modèle ancien qui est activement recherché par la police.

7h00 - Suivez notre matinale spéciale sur RTL et RTL.fr avec nos reporters présents à Bruxelles. 

6h50 - La police fédérale belge a appelé des témoins à se manifester pour identifier un homme sur une capture d'écran mardi 22 mars. Il s'agirait du troisième homme présent à l'aéroport de Zaventem. 

6h45 - Tous les médias se sont drapés des couleurs de la Belgique après ce double attentat meurtrier perpétré à Bruxelles. Le Soir veut "tenir bon", Les Dernières Nouvelles d'Alsace "pleure avec la Belgique", L'Europe est "frappé au cœur" pour Le Figaro alors que pour Metro, "L'union fera la force". 

6h30 - Le Pérou a annoncé le décès d'une de ses ressortissantes dans l'attentat. Adelma Marina Tapia Ruiz vivait depuis 6 ans en Belgique et se trouvait à l'aéroport avec son époux et ses deux filles au moment de l'explosion.

6h15 - Des dizaines de Belges vivant à New York se sont rassemblés à Union Square, à Manhattan, avec des bougies, des fleurs et des drapeaux pour exprimer leur solidarité avec leurs compatriotes. "C'est important d'être là. On savait que ça pouvait arriver, mais on ne voulait pas. On a vu New York, Paris, Istanbul... et là c'est notre pays, c'est horrible", confiait l'un d'entre-eux tandis qu'une autre assurait : "Il faut continuer à vivre, comme ils l'ont fait à Paris".

5h30 - À son tour, Londres met en garde ses ressortissants : le Foreign Office leur déconseille "tout voyage à Bruxelles" alors que le premier Ministre David Cameron avait d'abord précisé "sauf raison impérative". Deux britanniques ont été blessés dans les attentats. Une équipe d'enquêteurs britanniques sera aussi envoyée pour prêter main forte à la police belge.

5h00 - Washington met en garde les touristes américains contre des "risques potentiels" en Europe. "Des groupes terroristes planifient encore des attaques à moyen terme à travers l'Europe, ciblant des événements sportifs, sites touristiques, restaurants et les transports", précise le Département d'Etat en ajoutant que sa mise en garde s'applique jusqu'au 20 juin, soit après le coup d'envoi de l'Euro de football 2016 prévu le 10 juin en France. 

4h45 -  Depuis le début de l'année 2016, les terroristes islamistes ont organisé une douzaine d'attentats de grande ampleur comme celui qui a frappé la capitale belge.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782501879
Attentats à Bruxelles : le deuxième kamikaze de l'aéroport a été identifié comme étant Najim Laachraoui
Attentats à Bruxelles : le deuxième kamikaze de l'aéroport a été identifié comme étant Najim Laachraoui
Au lendemain des attentats, l'enquête se poursuit alors que les frères El Bakraoui, qui seraient liés à Salah Abdeslam, ont été identifiés. 10 Français ont été blessés dans les attentats qui ont fait au moins 31 morts.
http://www.rtl.fr/actu/international/en-direct-attentats-a-bruxelles-la-chasse-a-l-homme-continue-pour-trouver-le-3e-terroriste-de-l-aeroport-de-zaventem-7782501879
2016-03-23 06:19:00
http://media.rtl.fr/cache/lgp8NHerPL24ww7i40Hv5g/330v220-2/online/image/2016/0323/7782507289_000-902if.jpg