Attentats à Bruxelles : "La population paye le laxisme politique des 15 dernières années", estime un expert en sécurité

REPLAY / INVITÉ RTL - Simon Bretholz, expert en sécurité belge, estime que les autorités politiques du pays n'ont pas pris la mesure de la radicalisation dans leurs communes ces dernières années.

>
Attentats à Bruxelles : "La population paye le laxisme politique des 15 dernières années", estime un expert en sécurité Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP Télécharger

La Belgique a été frappée par deux attentats mardi 22 mars. La première attaque a eu lieu à l'aéroport international de Zaventerm peu après 8h. Deux bombes ont explosé, faisant au moins 14 morts. La seconde s'est déroulée dans une rame de métro, à la station Maelbeek, près des institutions européennes à Bruxelles, tuant entre 16 et 20 victimes. Un bilan encore provisoire fait état de 31 morts et plus de 200 blessés

Deux kamikazes ont été identifiés. Il s'agit des frères El Bakraoui, connus pour des faits de grand banditisme, mais pas de terrorisme. Ibrahim (30 ans) se serait fait exploser à l'aéroport alors que son frère, Khalid (27 ans) serait responsable de l'attaque du métro. L'un d'entre eux était recherché par les autorités pour effectuer une peine de prison après avoir tiré à la kalachnikov sur des policiers. "C'est indéniable que c'est une faille dans le système", estime Simon Bretholz, expert en sécurité belge.

>> Suivez en direct l'évolution de la situation en Belgique sur RTL.fr

En Belgique, on a des prisons à ciel ouvert, comme Molenbeek ou Schaerbeek.

Simon Bretholz, expert en sécurité

"On a des gens qui ont toujours vécu dans la malhonnêteté, la malveillance. Ils se sont peut-être rapprochés de la religion pour essayer de retrouver cette foi, malheureusement, ils n'ont pas trouvé les bonnes personnes. Ils se sont fait nettoyer le cerveau et ils basculent dans la radicalisation", explique Simon Brethloz. Pourtant, certains spécialistes rappellent que la radicalisation s'effectue la plupart du temps en prison, mais "en Belgique, on a des prisons à ciel ouvert, comme Molenbeek ou Schaerbeek", dénonce l'expert. 

"Quand on a des communes où pendant des années le pouvoir politique en place n'a pas fait son travail, il ne faut pas s'étonner des résultats aujourd'hui. La population est en train de payer le laxisme politique des 15 dernières années". Michel Sapin, ministre français des Finances a pointé du doigt la "naïveté" de la Belgique face à la montée du communautarisme. "En Belgique, comme en France, on est naïfs. On doit chacun faire son autocritique et faire en sorte de ne pas reproduire les mêmes erreurs", estime Simon Bretholz. 

La rédaction vous recommande
par Vincent ParizotJournaliste RTL
Suivez Vincent Parizot sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782509437
Attentats à Bruxelles : "La population paye le laxisme politique des 15 dernières années", estime un expert en sécurité
Attentats à Bruxelles : "La population paye le laxisme politique des 15 dernières années", estime un expert en sécurité
REPLAY / INVITÉ RTL - Simon Bretholz, expert en sécurité belge, estime que les autorités politiques du pays n'ont pas pris la mesure de la radicalisation dans leurs communes ces dernières années.
http://www.rtl.fr/actu/international/attentats-a-bruxelles-la-population-paye-le-laxisme-politique-des-15-dernieres-annees-estime-un-expert-en-securite-7782509437
2016-03-23 13:58:00
http://media.rtl.fr/cache/kd1rZS26v-Ht-dVGGmvdXA/330v220-2/online/image/2016/0323/7782509989_une-femme-vient-deposer-des-tulipes-pres-de-la-station-de-metro-maelbeek-frappee-le-22-mars-par-un-attentat.jpg