Attentats à Bruxelles : les autorités peuvent couper le réseau téléphonique en cas de risque terroriste

REPLAY / ÉCLAIRAGE - La loi belge permet aux autorités de couper tout ou partie du réseau téléphonique en cas de risque sécuritaire élevé. Cette mesure a ainsi été mise en place pendant quelques minutes à la suite des attentats du 22 mars.

>
Attentats à Bruxelles : les autorités peuvent couper le réseau téléphonique en cas de risque terroriste Crédit Image : Microsoft Crédit Média : RTL

Le 22 mars, le réseau téléphonique a été coupé à Bruxelles, "pendant de très longues minutes". Impossible de recevoir ou passer des appels, alors que la ville venait de subir 3 explosions : 2 à l'aéroport de Zaventem et une à la station de métro Maalbeek, faisant une trentaine de morts et plus de 250 blessés. Les autorités belges entretiennent le mystère sur les causes de cette coupure téléphonique. Ce qui est sûr, c'est que la loi leur permet de procéder à de telles mesures en cas de risque terroriste.

"En Belgique, un texte de loi existe depuis 2005, qui permet au gouvernement de demander aux opérateurs de couper tout ou une partie du réseau en cas de crise comme celle que l'on connaît en ce moment", explique Gerome Bilois, expert en cyber-sécurité et membre du cabinet de consulting Solucom.


Pour les autorités belges, avoir la main-mise sur le réseau téléphonique est un vrai enjeu stratégique : "Il est possible de couper ces réseaux pour libérer de la capacité pour les services de secours ou les forces de l'ordre ou pour éviter, également, de possibles communications entre les attaquants ou le déclenchement de détonations à distance", détaille Gerome Billois.

À la suite des attentats, la Belgique est passée à son seuil d'alerte maximale, correspondant au niveau "alerte attentat" du plan Vigipirate français. Cela devrait entraîner le report de tous les matches de football prévus et l'annulation de toutes les manifestations publiques. Des policiers et des soldats supplémentaires, casqués, vont aussi être déployés. 

La rédaction vous recommande

 

VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782503191
Attentats à Bruxelles : les autorités peuvent couper le réseau téléphonique en cas de risque terroriste
Attentats à Bruxelles : les autorités peuvent couper le réseau téléphonique en cas de risque terroriste
REPLAY / ÉCLAIRAGE - La loi belge permet aux autorités de couper tout ou partie du réseau téléphonique en cas de risque sécuritaire élevé. Cette mesure a ainsi été mise en place pendant quelques minutes à la suite des attentats du 22 mars.
http://www.rtl.fr/actu/international/attentats-a-bruxelles-les-autorites-peuvent-couper-le-reseau-telephonique-en-cas-de-risque-terroriste-7782503191
2016-03-23 10:44:24
http://media.rtl.fr/cache/dJwA3U6F4hKaeQ4rDrRt9A/330v220-2/online/image/2016/0323/7782505513_bruxelles-le-reseau-telephonique-pendant-quelques-minutes-le-22-mars.jpg