1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Éclipses, planètes, étoiles filantes, Lune : que voir dans le ciel en 2022 ?
5 min de lecture

Éclipses, planètes, étoiles filantes, Lune : que voir dans le ciel en 2022 ?

Les prochains mois s'annoncent particulièrement palpitants en matière d'exploration spatiale avec de nouvelles explorations de Mars, un nouveau programme vers la Lune et des rencontres avec des astéroïdes. Tour d'horizon des événements à ne pas rater.

Vue d'artiste de la mission DART avant l'impact sur le système binaire Didymos
Vue d'artiste de la mission DART avant l'impact sur le système binaire Didymos
Crédit : HANDOUT / NASA / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Malgré un contexte mondial rendu incertain par la pandémie, l'année 2021 fut particulièrement prolifique en matière d'actualité spatiale. Les mois écoulés ont accouché de plusieurs missions d'envergure. Les derniers jours de l'année ont ainsi été marqués par le lancement du fameux télescope spatial James Webb, qui promet de bouleverser notre connaissance de l'univers à la faveur de son miroir géant capable d'analyser les objets situés dans le cosmos lointain, là où se sont formées les premières galaxies.

Fin novembre, le lancement de la mission DART a marqué le début d'une aventure scientifique de plusieurs années visant à tester pour la première fois une technique de déviation des astéroïdes qui pourraient menacer l'humanité sur le long terme. Une expérience drôlement mise en abyme un mois plus tard par le film événement de la fin d'année, Don't Look Up : Déni Cosmique .

Quelques semaines plus tôt, cet automne, la France avait assisté émerveillée au second retour sur Terre de Thomas Pesquet, héros national désormais tourné vers la conquête de la Lune et le futur horizon martien. La conquête de la planète rouge devenue réalité cette année avec les premiers retours envoyées par le rover Perseverance de la Nasa qui explore sa surface en quête de signes de vie passée depuis fin février.

L'année 2021 a également consacré le nouvel avènement du tourisme spatial, sous l'impulsion de compagnies privées financées par des milliardaires avides de nouvelles frontière. Elle a aussi été le théâtre d'une certaine escalade de tensions entre les États-Unis et la Russie après un tir de missile antisatellite russe accusé d'avoir mis en péril la sécurité des astronautes de l'ISS mi-novembre.

À lire aussi

Les prochains mois s'annoncent particulièrement chargés avec de nouvelles explorations de Mars, le début du programme américain Artemis de retour sur la Lune, la rencontre d'un  vaisseau de la Nasa avec un astéroïde ou encore les premières images fournies par le télescope James Webb. Tour d'horizon des événements à ne pas rater dans l'espace lors des prochains mois.

Janvier : premier vol orbital de la méga fusée Starship de SpaceX

Ces derniers mois, SpaceX s'est définitivement imposée comme le partenaire privilégié de la Nasa. En plus de ramener deux équipages d'astronautes de l'ISS, dont le Français Thomas Pesquet, la société d'Elon Musk a développé une autre fusée, le vaisseau spatial du futur Starship, conçu pour propulser une charge de plus de 100 tonnes dans l'espace et convoyer  les futurs colonies humaines vers Mars. 

Avant cela, l'engin a été sélectionné par la Nasa pour ramener les Américains sur la Lune. Plusieurs tests de vols suborbitaux ont déjà été initiés, consistant à voler à une douzaine de kilomètres d'altitude puis à revenir se poser sur une base dans le golfe du Mexique. Mais la plupart se sont achevés dans d'énormes boules de feu, avant une première tentative réussie en mai. Les tests doivent continuer en 2022, avec notamment un très attendu premier vol orbital, espéré en janvier ou février par Elon Musk.

Février : mission Artemis vers la Lune

2022 s'annonce une année charnière en vue du retour de l'homme sur la Lune. Dès le début d'année, avec le lancement de la mission Artémis 1, l'objectif le plus ambitieux de la décennie spatiale visant à faire revenir les Américains sur notre satellite naturel. La mission doit franchir une nouvelle étape en février avec le vol inaugural du Space Launch System, la nouvelle fusée de la Nasa, et de la capsule Orion. Mais sans astronaute à bord, et sans se poser pour commencer. Le retour des Américains sur la Lune ne devrait pas avoir lieu avant 2025.

Mi-2022 : les premiers retours de James Webb

Si tout se déroule comme prévu, le télescope James Webb, qui a pris on envol le 25 décembre, fournira ses premières observations cette année. L'observatoire est pour l'instant en transit en direction du point de Lagrange L2, situé à 1,5 million de kilomètres de notre planète, qu'il doit atteindre fin janvier. 

Une fois son périlleux déploiement achevé et ses miroirs calibrés, il partira en quête de ses premières cibles, à la recherche de la lumière émise par les premières galaxies. Les premières données scientifiques ne sont pas espérées avant le milieu d'année, probablement à l'été.

Le télescope spatial James Webb
Le télescope spatial James Webb
Crédit : CHRIS GUNN / NASA / AFP

Juin : la mission européenne Juice va explorer Jupiter et ses lunes glacées

L'année 2022 verra l'Europe partir à la conquête de Jupiter, la plus grande planète du Système solaire, qui compte plus de 60 lunes en orbite. L'ESA se prépare à lancer une sonde spatiale explorer ces mondes inconnus. La sonde robotique passera au moins trois ans à étudier Jupiter et trois de ses plus grandes lunes glacées Ganymède, Callisto et Europe, qui sont suspectées d'abriter des océans sous leur surface. Le lancement de la mission Juice (Jupiter Icy Moons Explorer) est programmé pour le mois de juin.

Vue d'artiste de la mission Juice de l'ESA
Vue d'artiste de la mission Juice de l'ESA
Crédit : ESA

Août : à la rencontre d'un astéroïdes pas comme les autres

Début août, la sonde spatiale Psyché va rendre visite à l'astéroïde Psyché. Ce gros caillou de 300 kilomètres a la particularité d'être l'un des dix corps les plus massifs de la ceinture principale mais aussi d'être essentiellement composé de metal. 

Situé à plus de 450 millions de kilomètres de la Terre, il est à peine visible par les télescopes. La Nasa veut le voir de plus près pour comprendre comment il a pu se former et vérifier l'hypothèse selon laquelle il pourrait être le vestige du noyau d'une ancienne planète.

Septembre : l'Europe à la conquête de Mars

Après Curiosity, Perseverance et Zhurong, Mars s'apprête à accueillir un nouveau rover à sa surface. Le robot européen Rosalind Franklin doit partir en direction de la planète rouge cet automne pour arpenter ses terrains escarpés à partir de juin 2023 dans le cadre de la mission ExoMars 2022. Objectif, le bassin Oxia Planum à la recherche de biosignatures pour déterminer si Mars a un jour été traversées par des formes de vie. 

Six ans après le début du programme Exomars, l'Agence spatiale européenne et l'agence russe Roscosmos espèrent enfin donner une nouvelle impulsion à la mission qui a déjà connu de nombreux revers et reports.

Automne : le point culminant de la mission DART

Un exercice de défense planétaire inédit dont le scénario n'a rien à envier aux meilleurs films de science-fiction doit se jour en fin d'année 2022. La Nasa va tester pour la première fois la méthode de l'impacteur cinétique pour dévier la trajectoire d'un astéroïde susceptible de menacer la Terre. 

Déroulé de la mission DART de la Nasa
Déroulé de la mission DART de la Nasa
Crédit : AFP

La mission doit connaître son point culminant à l'automne, lorsque la sonde lancée fin novembre 2021 sera projeté contre l'astéroïde Dimorphos. L'agence spatiale américaine espère que l'impact sera suffisamment violent pour modifier la vitesse de l'objet de 1% et le détourner de sa trajectoire. Cette répétition générale fournira des indications sur la capacité des agences spatiales à sauver l'humanité si un jour un astéroïde venait à menacer notre planète.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/