2 min de lecture Vidéo

VIDÉO - SpaceX fait encore exploser une fusée Starship à l'atterrissage

L'entreprise américaine a fait voler un quatrième prototype de sa fusée pour Mars Starship. Comme les trois dernières tentatives, le vol s'est soldé par un échec à l'atterrissage.

>
Crédit Image : AFP |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

SpaceX continue de peaufiner sa fusée Starship programmée pour emmener des hommes sur Mars d'ici la prochaine décennie. L'entreprise spatiale d'Elon Musk a procédé à un nouvel essai d'un prototype du vaisseau ce mardi 30 mars sur la base de Boca Chica, au Texas. Mais comme les trois dernières tentatives, le vol de la version SN11 de Starship s'est à nouveau soldé par un échec à l'atterrissage.

L'enjeu du moment pour SpaceX est de réussir à faire revenir sur sa base l'étage supérieur de la fusée en un seul morceau après un vol en altitude. Cette manoeuvre est essentielle à la viabilité économique des futures missions spatiales : la fusée doit être réutilisable pour pouvoir réduire les coûts.

Tout avait bien commencé mardi. Malgré des conditions météorologiques pas vraiment favorables, marquées par un épais brouillard, la fusée SN11 s'est élancée au-dessus de la base du sud du Texas en début d'après-midi (heure locale). Après avoir atteint 10 km d'altitude, elle a éteint ses trois moteurs pour entamer son retour sur Terre. Mais alors que la diffusion vidéo était interrompue par un problème de transmission, un bruit sourd a été entendu.

La fusée a-t-elle explosé en touchant la terre ferme ? "Quelque chose d'important s'est produit", au moment de la redescente, a tweeté Elon Musk. "Nous devrions savoir ce que c'était une fois que nous pourrons examiner les morceaux plus tard dans la journée", a affirmé le patron de SpaceX, ajoutant en plaisantant: "Au moins, le cratère est au bon endroit!".

SpaceX accumule des données pour son programme spatial

À lire aussi
Propulsé
Thomas Pesquet nommé ambassadeur de bonne volonté de la FAO : ce que cela représente

Comme à son habitude, SpaceX veut voir le verre à moitié plein. L'entreprise maîtrise désormais l'essentiel des manoeuvres de la fusée et ne bute plus que sur la phase la plus périlleuse : le retour au sol après un atterrissage vertical en douceur. Et malgré ces échecs, SpaceX a pu accumuler de précieuses données qui lui permettront d'accélérer le développement de son programme spatial.

SN11 est le 11e prototype de la fusée Starship, que SpaceX espère pouvoir un jour envoyer vers la Lune, Mars, et plus loin encore, avec des personnes à son bord. C'était le quatrième prototype à prendre son envol pour un test en altitude. À terme, SpaceX prévoit de combiner son vaisseau spatial Starship avec sa fusée Super Heavy, afin de créer un engin complètement réutilisable.

La version finale de la fusée culminera à 120 mètres de hauteur et sera en mesure de convoyer une cargaison de 100 tonnes dans l'orbite terrestre, ce qui en fera le véhicule de lancement le plus puissant jamais conçu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo SpaceX Elon Musk
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants