1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. États-Unis : pourquoi Musk a-t-il été proche de Trump pendant son mandat ?
3 min de lecture

États-Unis : pourquoi Musk a-t-il été proche de Trump pendant son mandat ?

Les deux hommes partagent le même rêve : envoyer de nouveau les hommes sur la Lune.

Donald Trump et Elon Musk (image d'illustration)
Donald Trump et Elon Musk (image d'illustration)
Crédit : MANDEL NGAN / AFP / AFP
RÉCIT - Elon Musk : le rachat historique de Twitter par l'homme le plus riche du monde
00:03:00
L'INTÉGRALE - Elon Musk est-il le nouveau maître du monde ?
00:39:35
Flavie Flament & Capucine Trollion

Elon Musk pèse 219 milliards de dollars et le 26 avril dernier, il s'est offert Twitter, le réseau social de 436 millions d’utilisateurs et autant d’avis pour la modique somme de 44 milliards de dollars pour 100% des parts.

Quand on est l’homme le plus riche de la planète, "Il est le premier à dépasser la barre des 200 milliards de dollars", selon le magazine Forbes. Il a chipé la première place à Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon cette année – on ne se refuse rien. "Elon Musk aime Twitter, c'est utilisateur compulsif. Grâce à Twitter, il a construit un lien de proximité direct avec ses fans, avec les gens qui le suivent", démarre Olivier Lascar, rédacteur en chef du pôle digital à Sciences et Avenir- la recherche. 

"Il a aboli l'utilisation classique des médias traditionnels, la radio, la presse écrite, etc... Il fait comme Trump finalement, qui, avec sa communauté qui était du même ordre de grandeur, à  peu près 80 millions de personnes, il a le lien direct avec les gens qui le suivent", poursuit l'auteur d'Enquête sur Elon Musk, l'homme qui défie la science qui sortira le 9 juin prochain.

"On a peur que Twitter ne devienne un véritable Far West numérique, pourquoi ?", demande Flavie Flament au micro de Jour J. "On a raison parce que l'une des raisons que met en avant Elon Musk à ce rachat de Twitter, consiste à dire qu'il veut en faire un lieu où la liberté d'expression va se développer dans sa conception la plus extrême. Il veut abolir tout ce qui est de l'ordre de la modération", analyse Olivier Lascar. 

Un point commun entre Musk et Trump : la Lune

Et quid des "sympathies politiques d'Elon Musk ? Parce qu'on vient de dire que Twitter est un réseau d'influence. Il est plutôt proche de Donald Trump", poursuit Flavie Flament dans Jour J. "Elon Musk est un conservateur. Il a été proche de Trump pendant son mandat, je dirais pour des raisons un petit peu opportunistes parce que Donald Trump et Elon Musk avaient le même intérêt qui peut se dire très facilement : c'est le retour sur la Lune", lui répond Olivier Lascar. 

À lire aussi

"Parce que ça fait des années que la Nasa a le projet de renvoyer des astronautes sur la Lune, mais le scénario était un peu à longue échéance (...) et face à ce scénario qui était bien avancé, Trump a tapé du poing sur la table en disant : 'Ce que je veux, c'est des bonshommes sur la Lune', parce qu'évidemment politiquement, il voulait être durant son second mandat, le président qui fait revenir les Américains sur la Lune", détaille aussi rédacteur en chef du pôle digital à Sciences et Avenir- la recherche.

"Or, en poussant ce scénario, il a servi Elon Musk qui lui aussi est dans un scénario spécial très très fort parce que le projet de colonisation de l'espace porté par Musk c'est vraiment au cœur de son objectif et de son rêve", ajoute Olivier Lascar.  

Musk va là où ça lui fait avancer son business

Olivier Lascar

"Donc Trump et Musk se sont retrouvés tous les deux pour des raisons communes et apparemment, ils se retrouvent aussi sur le terrain des idées", résume Flavie Flament. "C'est vrai, Musk semble avancer sans tabou et sans états d'âme comme le faisait Trump. Mais, je dirais qu'il ne faut pas classer Musk strictement dans la même mouvance que Trump", argue Olivier Lascar.   

"Musk est beaucoup plus complexe que ça. Il a dit qu'il avait soutenu très fermement Obama quand il était  président des États-Unis. Aujourd'hui, avec Biden, c'est ambiance polaire, ils ne peuvent pas se sentir (...) donc je dirais qu'on est moins dans l'idéologie que dans une sorte d'opportunisme ou de pragmatisme industriel. Musk va là où ça lui fait avancer son business", conclut-il.

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/