1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : quand Trump avait peur d’être tué par des ananas et des tomates
1 min de lecture

États-Unis : quand Trump avait peur d’être tué par des ananas et des tomates

Donald Trump avait peur de jet de fruits "très dangereux" pendant sa première campagne. L'ancien président américain témoigne dans le cadre de plusieurs procédures judiciaires contre lui.

Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Crédit : Allison Joyce / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Philippine Rouvière Flamand & AFP

Donald Trump a fait une déposition pour le moins surprenante dans le cadre d'une plainte au civil qui vise certains de ses gardes du corps. Plusieurs personnes d'origine mexicaine affirment avoir été frappées par des cardes du corps de l'homme d'affaires lors d'une manifestation devant la Trump Tower.

Celui qui a eu, pendant quatre ans, la puissance nucléaire américaine entre les mains avait peur de violents jets de fruits lors de ses meetings de sa première campagne présidentielle. 

L'ancien président des États-Unis a témoigné sous serment le 18 octobre dernier devant les avocats des plaignants par visioconférence à New York, sous l'égide de la Cour suprême de l'État. Selon un document rendu public par la justice new-yorkaise dans la nuit de mardi à mercredi, Donald Trump était interrogé à propos d'un meeting de campagne à Cedar Rapids, dans l'Iowa, en février 2016. Il y avait scandé : "Si vous voyez quelqu'un prêt à lancer une tomate, cassez-lui la gueule, vous voulez bien". 

Incitation à la violence ou légitime défense ? Le milliardaire républicain prône la deuxième option. Il explique trouver légitime d'utiliser la violence physique "pour empêcher quelqu'un de lancer des ananas, tomates, bananes, des trucs comme ça, oui, c'est dangereux". Donald Trump va même jusqu'à dire et insister plusieurs fois sur le fait que "c'est un truc très dangereux. Vous pouvez être tués par ces choses".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.