1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Twitter : faut-il avoir peur d'Elon Musk ?
2 min de lecture

Twitter : faut-il avoir peur d'Elon Musk ?

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais se penche sur les ambitions d'Elon Musk avec Olivier Lascar, rédacteur en chef du pôle digital à "Sciences et Avenir", auteur du livre "Enquête sur Elon Musk : l’homme qui défie la science" à paraitre en juin prochain chez Alisio Sciences, et Benjamin Hue, journaliste des nouvelles technologies à RTL.

Le milliardaire Elon Musk a fait son entrée au capital de Twitter en avril 2022
Le milliardaire Elon Musk a fait son entrée au capital de Twitter en avril 2022
Crédit : AFP
96. Faut-il avoir peur d'Elon Musk ?
00:20:33
Marion Calais - édité par Jeanne Rouxel

Le sujet du jour. Elon Musk est aujourd'hui l'homme le plus riche du monde avec une fortune estimée à plus de 200 milliards de dollars. Après les voitures électriques et les fusées, le milliardaire s'empare maintenant de Twitter. Le réseau social compte plus de 85 millions d'utilisateurs à travers le monde et annonçait ce lundi 25 avril, son nouveau propriétaire. L'arrivée d'Elon Musk, dans la sphère de la communication et de l'influence, inquiète et questionne quant aux réelles intentions de cette personnalité controversée…  

Pourquoi on en parle ? Faut-il avoir peur des intentions d'Elon Musk ? Qu'est-ce qui va changer pour le réseau social ? Un agenda politique se cache-t-il derrière ce rachat ? Cet homme a-t-il réellement des limites ? Jusqu'où est-il prêt à aller ?  

L'analyse. "Elon Musk a déjà dit que la rentabilité n'était pas importante à ses yeux, qu'il ne voulait pas faire d'argent avec Twitter. Son idée est d'en faire un espace plus transparent, plus favorable à la liberté d'expression. Sa première mesure devrait être de sortir la société de la bourse, cela lui permettra d'être moins dépendant des marchés et faire un peu plus ce qu'il souhaite avec Twitter. Ensuite, Elon Musk a déjà fait, en quelque sorte, des déclarations d'intentions sur ce qu'il voulait changer concrètement dans le réseau social. L'idée, c'est d'abord d'alléger la modération. Il veut retirer de la plateforme, tout ce qui peut s'apparenter à de la censure", explique Benjamin Hue, journaliste spécialiste des nouvelles technologies sur RTL.fr.

De son côté, Olivier Lascar, rédacteur en chef du pôle digital à Sciences et Avenir, auteur du livre Enquête sur Elon Musk : l’homme qui défie la science à paraitre en juin prochain chez Alisio Sciences, explique qu'il y a aussi un aspect politique à ce rachat, "non pas dans le sens où Elon Musk lui-même rentrerait en politique et s'en servirait comme d'un instrument pour accompagner son ascension mais qu'à l'instar de grands patrons qui achètent des magazines pour peser sur le débat politique, en ayant un instrument comme Twitter qui prend la place des médias traditionnels désormais, il peut avoir l'oreille des politiques et faire en sorte d'avoir le cadre qui permettra à son business de se développer", par exemple pour son entreprise Neuralink, "cette société avec laquelle il veut développer des capteurs à mettre dans le cerveau qui vont devenir des interfaces entre le cerveau et des machines pour les contrôler par la pensée".

Abonnez-vous à ce podcast
À lire aussi

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande

 

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/