1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 18h - Régionales en Paca : des membres LaREM dans la liste dévoilée par Muselier
2 min de lecture

Les infos de 18h - Régionales en Paca : des membres LaREM dans la liste dévoilée par Muselier

Le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de révéler à Marseille sa liste incluant des membres de la République en Marche.

Renaud Muselier, le 6 mai 2021
Renaud Muselier, le 6 mai 2021
Crédit : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
Etienne Baudu
Journaliste

Il rêvait sûrement d'une entrée en campagne pour les régionales un peu plus sereine, Renaud Muselier. Le président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de dévoiler à Marseille sa liste incluant des membres de la République en Marche. Dans son camp, beaucoup demandent à ce que l'investiture lui soit retirée, ce que la tête de liste ne goûte guère. Pour lui, ce n'est ni plus ni moins faire le jeu du Front National.

Renaud Muselier s'est exprimé sur le sujet ce vendredi 14 mai à Marseille : "Ceux qui se compromettent aujourd'hui, en appelant à ne pas voter pour moi, sont des irresponsables et le soutien de fait, le seul traître de cette élection Thierry Mariani. Et je leur pose la question : vont-ils demander l'exclusion de Laurent Wauquiez qui a des élus de la majorité présidentielle dans sa propre majorité dont des parlementaires ? Vont-ils arrêter de soutenir Valérie Pécresse, qui a annoncé hier qu'elle associait des élus qui ont soutenu la République en Marche ?", questionne le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ce dernier poursuit, à propos de ses détracteurs : "Ils remettent en cause la ligne rouge héritée par la fondation du RPR, de l'UMP, et des Républicains. Pas de compromission à l'extrême droite et le Front national. Ma famille politique aura réglé ce débat qui la ronge plutôt que de m'envoyer des fatwas par communiqués de presse", a martelé Renaud Muselier.

Les chefs de file pour les régionales ont jusqu'à lundi midi pour déposer leurs listes en vue du scrutin des 20 et 27 juin.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Faits divers - A Rive-de-Gier dans la Loire, le pronostic vital du policier blessé cette nuit est toujours engagé. Le fonctionnaire a été visé à la tête par un projectile. Tout a débuté dans une intervention plutôt banale, car les policiers intervenaient pour tapage nocturne.

Faits divers - Cela fait maintenant trois jours que l'homme qui a tiré sur son patron et un de ses collègues reste introuvable. Malgré l'important dispositif de recherche déployé, toujours aucune trace. Le message enregistré par le père du suspect l'implorant à se rendre n'a eu aucun effet non plus. Dès le départ, l'homme de 29 ans, armé, a été déclaré comme dangereux.
Société - À Paris, à moins que le tribunal administratif ne rende une autre décision au dernier moment, la manifestation de soutien au peuple palestinien est interdite demain. La maire de la capitale soutient d'ailleurs cette "sage décision". Ailleurs, les préfets tentent d'anticiper, mais anticiper ne veut pas dire interdire. C'est le cas à Marseille où un rassemblement statique est prévu demain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/