1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 18h - Législatives 2022 : le Conseil des ministres annulé
3 min de lecture

Les infos de 18h - Législatives 2022 : le Conseil des ministres annulé

Alors que l'usage voudrait qu'Élisabeth Borne démissionne, pour être reconduite avec une nouvelle équipe, sans les ministres battus, il n'y a pour l'instant, pas de mouvement du côté de Matignon.

Un Conseil des ministres le 5 septembre 2018 à l'Élysée
Un Conseil des ministres le 5 septembre 2018 à l'Élysée
Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Les infos de 18h - Législatives 2022 : Le Conseil des ministres annulé demain
00:13:04
Le journal RTL de 18h du 20 juin 2022
00:13:04
Vincent Derosier - édité par Guillaume Dosda

Aucune agitation du côté de Matignon ce lundi 19 juin, au lendemain de l'échec de la majorité présidentielle aux législatives. Le seul mouvement entraperçu aujourd'hui, c'est le retour d'Élisabeth Borne à Matignon, après son déjeuner à l'Élysée, avec Emmanuel MacronFrançois Bayrou, et Édouard Philippe. Preuve que l'heure est grave. 

Le Conseil des ministres prévu demain a été annulé, car il y a plus urgent. En effet, première urgence : Élisabeth Borne doit-elle démissionner ? Rien ne l'y oblige, mais elle pourrait tout de même le faire ce soir ou demain, avant qu'Emmanuel Macron ne la reconduise pour former un gouvernement, pour lui prouver sa confiance. La deuxième urgence, c'est construire une majorité solide à l'Assemblée.

Deux points ont été évoqués au déjeuner de ce midi. D'abord, bâtir un groupe unique et donc plus puissant en fusionnant Renaissance!, le MoDem et Horizons. Mais surtout débaucher des parlementaires d'autres partis avant le 28 juin, date limite pour constituer les groupes, afin que cette majorité relative le soit un peu moins.

Une autre urgence pour le gouvernement, c'est de remplacer Brigitte Bourguignon à la Santé et Amélie de Montchalin, à l'Écologie, deux dossiers érigés en priorité du quinquennat. Le nom de Philippe Juvin, député LR des Hauts-de-Seine circule pour le ministère de la Santé. Néanmoins, ce sont trois femmes qui vont quitter le gouvernement, et le président va avoir un problème de parité.

Une motion de censure le 5 juillet

À écouter aussi

Une motion de censure va être déposée le 5 juillet, c'est le jour où Élisabeth Borne prononcera son discours de politique général. La Nupes veut théâtraliser ce moment, et gâcher le grand oral d'Élisabeth Borne devant la nouvelle Assemblée Nationale.

C'est un moyen pour l'opposition de renverser la locataire de Matignon, et son gouvernement. Il suffit d'être 58 députés pour l'enclencher, mais pour faire tomber le gouvernement, c'est plus difficile, il faut une majorité, ce qui obligerait à une alliance avec le Rassemblement national.

À écouter également dans ce journal

Gang des Daltons - Les rappeurs lyonnais, coutumiers de troubles à l'ordre public, ont, de nouveau, fait parler d'eux en bloquant l'autoroute A43, pour tourner le clip du rappeur Lacrim

Guerre en Ukraine - Alors que la Russie a annoncé qu'elle coupait le gaz à plusieurs pays européens, les Pays-Bas suivent l'exemple de l'Allemagne en annonçant qu'ils vont recourir au charbon pour compenser en matière de production d'électricité.

Rassemblement national - Ils seront 89 députés Rassemblement national à siéger à l'Assemblée. Marine Le Pen va prendre la tête du groupe Rassemblement national dans l'hémicycle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/