1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats législatives 2022 : pourquoi la motion de censure contre le gouvernement a peu de chance d'être adoptée
2 min de lecture

Résultats législatives 2022 : pourquoi la motion de censure contre le gouvernement a peu de chance d'être adoptée

La Première ministre fera un discours de politique générale le 5 juillet prochain pour ouvrir les travaux des députés. Il sera suivi d'un vote de confiance et de défiance avec la motion de censure que la Nupes compte déposer.

Elisabeth Borne, le 19 juin 2022.
Elisabeth Borne, le 19 juin 2022.
Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Résultats législatives 2022 : pourquoi la motion de censure contre le gouvernement a peu de chance d'être adoptée
00:02:33
William Galibert - édité par Marine Derquenne

Jamais une majorité n'avait obtenu aussi peu de sièges sous la Ve république. Ensemble! a obtenu 245 sièges seulement alors qu'il en faut 289 pour avoir une majorité absolue. Qu'est-ce que cela change concrètement ?
 
Normalement, Élisabeth Borne va présenter sa démission, mais ça n'a rien à voir avec la gifle d'hier soir. C'est un usage et non pas une obligation. Le Premier ministre remet sa démission dans les jours qui suivent le second tour des législatives et habituellement le président le reconduit pour former un nouveau gouvernement. Mais ce matin, au lendemain du second tour, Matignon n'est pas très clair et dit que "tout est possible". 

Ce qui est certain en revanche, c'est qu'il va falloir un remaniement puisque trois ministres ont été balayés lors du second tour, dont la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon ou encore la ministre de la Transition écologique, Amélie de Montchalin. Elles vont devoir faire leurs cartons. Élisabeth Borne, elle, s'en est sortie sans éclat dans le Calvados avec 52,48% contre un étudiant de 22 ans qui représentait la Nupes. 

Le discours de Borne à l'Assemblée suivi d'une motion de censure

Élue de justesse, Elisabeth Borne est cheffe d'une majorité qui a la gueule de bois ce lundi matin. La Première ministre peut-elle être fragilisée lors de son discours de politique générale le 5 juillet prochain, sachant que la Nupes, qui a obtenu 137 sièges, a annoncé qu'elle déposera une motion de censure contre le gouvernement ?

Certains élus de son camp l'ont trouvé transparente durant la campagne, et ne cachent plus trop leurs doutes. Mais pour l'instant, rien n'indique qu'Emmanuel Macron lui retirera sa confiance. Ils en discuteront pendant un déjeuner prévu ce lundi 20 juin à l'Élysée.  

À lire aussi

Le grand discours de politique générale à l'Assemblée de la Première ministre prévu le 5 juillet prochain est normalement suivi d'un vote de confiance, qui sera suivi d'un vote de défiance avec la motion de censure déposée par la Nupes. Mais pour ça, il faudrait que toutes les oppositions y compris le RN et les Républicains s'unissent à la gauche mélenchoniste pour tenter de faire chuter le gouvernement.

C'est en tout cas une première grosse défaite pour Emmanuel Macron et derrière tout ça, l'angoisse d'un pays impossible à gouverner, d'un programme impossible à appliquer. Le président de la République s'est aussi réveillé sans ses fidèles Christophe Castaner, Richard Ferrand... comment peut-il faire ? Comment va-t-il réagir ? 

La rédaction vous recommande

 

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/