1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Revivez l'émission spéciale consacrée à François Hollande
7 min de lecture

VIDÉO - Revivez l'émission spéciale consacrée à François Hollande

MOI PRÉSIDENT - A mi-mandat, François Hollande a fait face aux journalistes de "RTL" et "TF1" mais aussi aux Français.

François Hollande après une interview à l'Élysée le 15 septembre 2014
François Hollande après une interview à l'Élysée le 15 septembre 2014
Crédit : AFP
Claire Gaveau
Journaliste

À mi-mandat, le président de la République était attendu au tournant. Dans l'émission spéciale organisée par RTL et TF1, En direct avec les Français, François Hollande s'est exprimé pendant une heure et demi sur la situation économique et sociale de la France.

Retrouvez l'intégralité de l'émission "En direct avec les Français" : 

22h12 : L'émission spéciale En direct avec les Français est maintenant terminée. Mais le débat continue sur RTL avec Marc-Olivier Fogiel, Jean-Michel Aphatie et Alain Duhamel.

22h11 : Avant d'achever cette émission spéciale, François Hollande a évoqué le "service civique universel", élargissant le service civique actuel sans préciser réellement davantage son intention. 

À lire aussi

22h09 : C'était l'une des rares annonces que l'on attendait mais là encore, aucune certitude n'existe. François Hollande s'est déclaré "favorable" à la candidature de Paris pour les JO 2024 de Paris. Une idée qui ne semble pour le moment pas convenir à la maire parisienne, Anne Hidalgo. 

Le Président a cependant annoncé la candidature de la France pour l'exposition universelle de 2025.

La mort d'Hervé Gourdel est le pire jour de mon mandat

François Hollande

22h05 : Avant de revenir sur le sort de Serge Lazarevic, François Hollande est revenu sur la mort d'Hervé Gourdel considérant ce jour comme "le pire de mon mandat". Concernant l'otage français enlevé au Mali en novembre 2011, le Président a déclaré avoir "des preuves qui laissent penser que Serge Lazarevic est vivant" avant d'assurer qu'il "fera tout pour le libérer". 

La rédaction vous recommande

22h : Malgré ces chiffres, l'idée d'un deuxième tour est invraisemblable. Pour autant difficile, de savoir si François Hollande sera candidat face à Marine Le Pen (et tous les autres) lors du premier tour en 2017 : "Je suis Président, je n'ai pas besoin de me poser la question d'être candidat". 

21h 57 : Marine Le Pen gagne du terrain dans les sondages mais pour François Hollande, "la politique peut agir (...) Sortir de l'euro ce n'est pas entrer dans le 21e siècle, on n'y entre pas par une porte de sortie (...) Qui avait prévu les années 1930 ?"

La rédaction vous recommande

21h49 : Mais alors, à quand des retombées économiques ? L'économie actuelle est aujourd'hui en berne alors que les Français souhaitent des réformes accélérées, François Hollande assure qu'il n'y aura pas d'augmentation d'impôts : "Au-delà de ce qui a été annoncé, il n'y aura pas de hausse d'impôt  supplémentaire (...) j'en prends l'engagement solennel". 

La rédaction vous recommande

21h45 : Pour François Hollande, "un Président travaille pour son propre successeur, j'espère ne pas être contredit". 

Je n'ai cessé de prendre des décisions pour mon pays. Manuel Valls applique la politique que j'ai moi-même fixée

François Hollande

21h40 : Si 71% des Français souhaitent que Manuel Valls prennent en main la direction du pays, François Hollande reste très ferme : "Il y a un président de la République, un Premier ministre et un gouvernement. Je n'ai cessé de prendre des décisions pour mon pays. Manuel Valls applique la politique que j'ai moi-même fixée".

D'après cette étude, 71% des Français font plus confiance à Manuel Valls qu'à François Hollande pour décider des grandes orientations en matière économique et sociale. Le chef de l'État reste plus populaire que son Premier ministre chez les sympathisants de gauche. En revanche à droite, le locataire de Matignon est plébiscité à 87%, alors que le successeur de Nicolas Sarkozy n'obtient la confiance que de 6% des sondés. 

La rédaction vous recommande

21h38 : La deuxième partie de l'émission est terminée. Après l'entretien-portrait et le "face aux Français", François Hollande répond désormais aux questions d'Yves Calvi et Gilles Bouleau

Nous lançons un grand plan numérique, cette nouvelle langue de l'école au lycée

François Hollande

21h30 : A l'heure du numérique, François Hollande semble vouloir prendre le virage du numérique. Une annonce qu'il avait déjà faite au mois de septembre et qu'il confirme ce soir lors de cette émission spéciale : "Nous lançons un grand plan numérique, cette nouvelle langue de l'école au lycée"

La rédaction vous recommande

21h 26 : Le dernier Français à s'exprimer est une femme et tentera d'obtenir des réponses sur la vie et les réalités à la campagne.

21h24Hassen Hammou, représentant des jeunes face au président de la République, est en réalité un ancien candidat PRG aux élections municipales à Marseille. Il avait obtenu 0.89% des voix dans le 15e et 16e arrondissements. 

Il faut faciliter la création d'entreprise par les jeunes

François Hollande

21h20 : Pour faciliter l'accès au marché du travail aux jeunes diplômés, François Hollande annonce "la création de 15.000 emplois d'avenir supplémentaires sans conditions de diplôme pour les jeunes"

Le Président aimerait aussi que les jeunes accède au rôle de "chef d'entreprise" : "Il faut faciliter la création d'entreprise par les jeunes". 

21h14 : Le chômage, l'emploi des seniors, les entreprises... Et maintenant, les jeunes et l'entrée sur le marché du travail. Comment accompagner les jeunes diplômés ? 

C'est trop compliqué en France, j'ai mis le paquet sur la simplification, sur les contraintes

François Hollande

21h07 : "C'est trop compliqué en France, j'ai mis le paquet sur la simplification, sur les contraintes". François Hollande vante les mérites de son choc de simplification.

La rédaction vous recommande

21h02 : François Hollande et le patronat ont souvent eu une relation houleuse et compliquée.

La rédaction vous recommande

21h : Karine, chef d'entreprise face à François Hollande. Après le chômage, le thème de l'entreprise. 


20h55 : La paupérisation des seniors est un sujet important en France où le taux de chômage atteint les 72% pour les 55-72 ans. François Hollande a par ailleurs annoncé la création d'un contrat aidé "qui s'ajoutera à l'ASS".

La rédaction vous recommande

Je ne peux pas accepter qu'une personne de 60 ans vive avec 500 euros par mois soit les entreprises prennent des seniors

François Hollande

20h50 : Avec une courbe du chômage toujours en hausse, ce thème est l'une des interrogations principales des Français et c'est le premier sujet abordé : "J'ai demandé qu'il y ait des engagements des entreprises où les seniors doivent être prioritaires". 

La rédaction vous recommande

20h45 : Cet entretien-portrait est terminé. François Hollande va se lancer dans un exercice encore inédit pour lui en tant que chef de l'Etat : faire face à quatre français pour répondre à leurs interrogations. 

20h43 : Face aux difficultés actuelles et à la montée du Front national, François Hollande ne délaisse pas son costume de président : "Je me suis consacré toute ma vie aux Français. Je suis responsable du pays, je dois agir et je dois agir en fonction de mes convictions (...) Je dois faire qu'au terme de mon mandat, je puisse être conscient que j'ai été utile". 

20h38 : Souvent mis sur le devant de la scène, notamment dans l'affaire Julie Gayet, François Hollande demande une nouvelle fois "le respect de sa vie privée". 

La rédaction vous recommande

20h36 : François Hollande, remonté contre certaines critiques comme sa cravate ou ses sorties sous la pluie, assure "faire en sorte que la France soit à la place".

Depuis deux ans et demi, je me cramponne

François Hollande

20h30 : La première partie de cette soirée spéciale démarre. Thierry Demaizière, ancien journaliste RTL actuellement sur Sept à Huit, se lance dans un entretien-portrait du président de la République. François Hollande reconnaît certaines erreurs mais "j'ai mis les bouchées doubles (...) je me cramponne".

20h26 : C'est parti pour En direct avec les Français. Gilles Bouleau ouvre le débat avec une première question sur Rémi Fraisse : "J'entends ce que veulent les avocats, la vérité. Et j'ai promis la vérité à la famille de Rémi Fraisse (...) Une deuxième enquête a été ouverte pour savoir ce qu'il s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche et connaître exactement la cause de ce drame". 

La rédaction vous recommande

20h15 :  Yves Calvi, Gilles Bouleau, François Hollande, et Thierry Demaizière sont prêts pour l'émission spéciale qui démarre dans 15 minutes.

Yves Calvi, Gilles Bouleau, François Hollande et Thierry Demaizière avant "En direct avec les Français"
Yves Calvi, Gilles Bouleau, François Hollande et Thierry Demaizière avant "En direct avec les Français"
Crédit : Jean-Philippe Baille

20h04 : Yves Calvi, co-présentateur de En direct avec les Français avec Gilles Bouleau, est prêt. Le présentateur de RTL matin avait déclaré qu'"une interview reste une interview". Selon lui, le Président devra avant tout répondre à "la peur de l'avenir que ressentent les Français quand ils se préparent aux années qu'ils ont devant eux". 

La rédaction vous recommande

Il faut arrêter de dire des choses qu'il ne peut pas tenir et arrêter de donner de faux espoirs aux Français

Vanessa Schneider

19h50 : Vanessa Schneider n'a pas été tendre avec le président de la République. Dans On refait le monde, l'éditorialiste a déclaré "qu'il fallait arrêter de dire des choses qu'il ne peut pas tenir et arrêter de donner de faux espoirs aux Français".

Alain Duhamel s'est lui replongé dans l'Histoire de France en questionnant "Qui aurait fait mieux ? Pierre Mendès France"

19h41 : François Hollande se prépare à moins d'une heure du début de l'émission spéciale. Réglage de siège, séance photo... 

19h21 : Alors simple candidat, François Hollande avait marqué des points lors du débat de l'entre-deux-tours face à Nicolas Sarkozy. Son anaphore "Moi Président" est restée célèbre. Mais deux ans après, que doit-on retenir ?

S'il n'a pas traité son Premier ministre, que ce soit Jean-Marc Ayrault ou Manuel Valls, de "collaborateur", qu'il a constitué un gouvernement paritaire et que la nomination des directeurs de chaînes de télévisions publiques incombe désormais au CSA, toutes les mesures n'ont pas été tenues.

La rédaction vous recommande

19h05 : Les sondages se suivent et se ressemblent. Depuis son élection le 6 mai 2012, la cote de popularité de François Hollande n'a cessé de diminuer pour tomber à 13%, le 30 octobre dernier. Un taux d'opinion positif tristement record alors que son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, atteignait presque les 40%. 

La rédaction vous recommande

Il n'est pas question pour moi d'entrer dans quelque manœuvre ou ralliement que ce soit

François Bayrou

18h45 : François Bayrou est le premier à livrer son avis au micro de Marc-Olivier Fogiel. Pour le président du MoDem, "il n'est pas question pour moi d'entrer dans quelque manœuvre ou ralliement que ce soit". En octobre, il avait émis de gros doutes sur la capacité de François Hollande à faire face aux difficultés actuelles : "Je ne suis pas sûr que François Hollande puisse tenir jusqu'en 2017 avec une majorité déchirée."

La rédaction vous recommande

18h40 : En coulisses les dernières préparations s'activent à moins de 2 heures du début de l'émission. Dehors, les spectateurs font la queue avant d'accéder au studio spécialement aménagé pour ce rendez-vous politique.

18h30 : François Hollande est attendu à 19 heures sur le plateau de la plaine Saint-Denis alors que l'émission spéciale débute à 20h30. Les quatre Français qui vont interroger le Président sont arrivés à 18 heures.

Les quatre Français qui vont interroger François Hollande avec Gilles Bouleau
Les quatre Français qui vont interroger François Hollande avec Gilles Bouleau
Crédit : Jean-Philippe Baille
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/