1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Décès de Marielle de Sarnez : les hommages de la classe politique
3 min de lecture

Décès de Marielle de Sarnez : les hommages de la classe politique

Emmanuel Macron, Jean Castex, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon... Des personnalités politiques de tout bord rendent hommage à Marielle de Sarnez, figure du MoDem, décédée à l'âge de 69 ans ce mercredi 13 janvier.

Marielle de Sarnez, le 14 juillet 2017
Marielle de Sarnez, le 14 juillet 2017
Crédit : Patrick KOVARIK / AFP
Sarah Belien

Loyale, engagée, respectueuse, entière, talentueuse... Ce sont les principaux adjectifs employés par la classe politique pour rendre hommage à l'ancienne ministre et figure discrète du MoDem, Marielle de Sarnez, décédée ce mercredi 13 janvier à l'âge de 69 ans.

Le parcours de l'ancienne ministre en charge des Affaires européennes, dont le décès a été annoncé par son compagnon de route François Bayrou, a été salué par Emmanuel Macron : "Artisane inlassable du centre, combattante passionnée de l’Europe, Marielle de Sarnez nous a quittés ce soir. La France perd une responsable politique de grand talent. Nous perdons une amie. Pensées à sa famille et à ses compagnons de route", a déclaré le président sur Twitter.

Pour Jean Castex, "c'est de la loyauté à ses engagements que Marielle de Sarnez puisait sa force pour moderniser notre démocratie et défendre une certaine idée de l'Europe. Ses combats resteront plus que jamais aussi les nôtres. Mes pensées accompagnent sa famille et ses proches".

Marielle de Sarnez est également décrite comme "une femme de convictions européenne et humaniste, elle était courageuse, forte et drôle...son oui était un oui, son amitié, quand elle la donnait, à toute épreuve. Elle manquera à la politique et à la France", par Valérie Pécresse, présidente Libres (ex-LR) de la région Île-de-France. Elle était "vraie, inspirante, entière, elle ne lâchait rien, elle était aussi fine que cultivée. Depuis des mois elle était si courageuse", a déclaré Olivia Grégoire, secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable.

À lire aussi

Le député LR Eric Ciotti rend également hommage à une amie. "Vive émotion en apprenant le décès de Marielle de Sarnez. Présidente de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, femme de conviction avec une personnalité forte et une intelligence vive, elle était une amie. Je pense à sa famille et ses proches."

De Mélenchon à Le Pen, des hommages unanimes

Quel que soit le bord, les personnalités politiques rendent des hommages unanimes à Marielle de Sarnez. Pour le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, "l'Assemblée nationale perd une de ses membres éminentes, la diplomatie parlementaire une grande représentante. Au nom de la représentation nationale, j'exprime mon immense tristesse et adresse mes condoléances à sa famille, à ses proches, à ses amis."

De même, son successeur nommé secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a salué "une engagée de l'Europe, une femme d'immense courage. Je rends hommage à Marielle de Sarnez, de tout cœur avec sa famille et ses proches." Pour Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, "Marielle de Sarnez était notre sœur en Giscardisme. D'une vive intelligence, elle était une femme de convictions, à l'aise dans la complexité politique. Son caractère affirmé n'affaiblissait en rien une générosité chaleureuse. Marielle avait l'amitié heureuse. Profonde Peine."

Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise rend hommage à "une adversaire exemplaire de loyauté" : "Grande tristesse : Marielle de Sarnez nous est retirée. Honneur à une adversaire exemplaire de loyauté, de respect des autres et de créativité. Le service du pays perd une utile influence discrète." Le premier secrétaire au PS Olivier Faure a également écrit : "Marielle de Sarnez avait à l'Assemblée nationale le respect de tous. Je sais combien elle a compté dans la vie du MoDem. Elle fut la combattante obstinée au côté de son président. J'imagine le chagrin de sa famille, de François Bayrou, de tous ceux qui ont cru en et avec elle."

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, salue "une présidente de commission investie, respectueuse et attentive à tous les députés", au-delà de leurs divergences politiques.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/