1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Londres : "La France est en première ligne", assure Marielle de Sarnez
2 min de lecture

Londres : "La France est en première ligne", assure Marielle de Sarnez

LE GRAND JURY - Après la double attaque terroriste perpétrée à Londres, la ministre en charge des Affaires européenne réclame une véritable "coopération" en Europe.

Marielle de Sarnez invitée du Grand Jury dimanche 4 juin 2017
Marielle de Sarnez invitée du Grand Jury dimanche 4 juin 2017
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Le Royaume-Uni est une nouvelle fois la cible du terrorisme. Pour la troisième fois en moins de trois mois, la monarchie a subi une attaque sur son territoire. Samedi 3 juin , peu après 23 heures, une camionnette a fauché plusieurs piétons sur le London Bridge avant de poursuivre sa route vers le quartier de Borough Market pour mener une offensive au couteau. Au total, sept personnes ont été tuées et 48 autres blessées dans cet attentat, qui n'a pas été revendiqué à l'heure actuelle. 

Invitée du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI, Marielle de Sarnez a évoqué son "émotion", sa "tristesse", sa "colère" et sa "solidarité totale avec nos amis britanniques". Mais la ministre en charge des Affaires européennes a également affiché sa "détermination totale". "C'est une guerre, c'est une guerre contre le terrorisme qui nécessite une mobilisation générale. Cela doit être le cas encore demain et cela nécessite qu'on en fasse encore davantage en Europe", a-t-elle déclaré ce dimanche 4 juin.

Développer la coopération européenne et instaurer une task force

La numéro 2 du MoDem vante dès lors les engagements pris par Emmanuel Macron, tout au long de sa campagne présidentielle. En première ligne, la task force évoquée à de nombreuses reprises. "Il avait décidé de mettre autour de lui une task force, avec une soixantaine de responsables du renseignement pour améliorer les passages des informations. La France est en première ligne contre le terrorisme et le président de la République est investi de cette mission", a-t-elle assuré.

Mais ce travail dépasse les seules frontières françaises. Un véritable travail de coopération est nécessaire en Europe pour faire face à cette menace terroriste de plus en plus importante. Face à la presse, Theresa May, la première ministre britannique, a notamment évoqué un certain "laxisme". "Il y a une certitude, c'est que tout doit être fait au niveau du risque intérieur. Il est vital, essentiel, fondamental que la coopération entre la Grande-Bretagne et l'Europe persiste (...) Au fond, quand il y a un attentat, ce sont nos démocraties qui sont touchées, c'est toute l'Europe qui est touchée", a-t-elle lancé demandant de rester "uni" dans ce contexte. 

Vers la fin de l'état d'urgence ?

À lire aussi

Autre mesure défendue par Marielle de Sarnez ? L'état d'urgence mis en place depuis les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis. Si Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France Insoumise aux élections législatives, a redit ce dimanche son opposition à la prolongation de l'état d'urgence et au dispositif militaire Sentinelle, la ministre en charge des Affaires étrangères a pris le contre-pied : "Je suis en désaccord profond et cette déclaration est extrêmement choquante". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/