2 min de lecture International

Coronavirus : Macron et Merkel défendent coûte que coûte la stratégie vaccinale européenne

ÉDITO - Malgré les nombreuses critiques concernant la stratégie vaccinale européenne, Emmanuel Macron et Angela Merkel sont intervenus publiquement, mardi soir, pour rassurer leurs citoyens.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Coronavirus : Macron et Merkel défendent coûte que coûte la stratégie vaccinale européenne Crédit Image : STEPHANIE LECOCQ / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Quentin Marchal

Malgré les nombreuses critiques, Emmanuel Macron et Angela Merkel sont montés en première ligne, mardi 2 février, pour défendre la stratégie vaccinale européenne. Au fil des semaines, les critiques se sont déplacées de nos territoires nationaux vers Bruxelles et un nouveau refrain, embêtant pour nos gouvernants, s’est installé : "si aujourd’hui nous n’avons pas assez de vaccins, c’est la faute à l’Europe".

Il faut dire que l’Union européenne a montré ses pires travers de lenteur ces dernières semaines. Elle n’a pas investi dans le développement des vaccins comme l’ont fait, à coup de milliards, les États-Unis notamment et a lancé, bien plus tard que le reste du monde, ses négociations avec les laboratoires

Enfin, le summum, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a voulu en fin de semaine dernière, contrôler les exportations de vaccins avec le Royaume-Uni et rétablir en douce la frontière avec l’Irlande du Nord pour garder des doses, ce qui a provoqué un sérieux incident diplomatique, quelques semaines après le Brexit.

Pour sa défense, devant des députés européens ce mardi 2 février, Ursula von der Leyen a expliqué les retards parce qu’elle ne veut pas prendre de risque avec la sécurité des vaccins. Pour résumer la situation elle a affirmé : " Il faut regarder tout ça comme un marathon dont nous n’avons pas encore commencé le premier sprint". Sauf que dans un marathon, on ne rattrape pas un mauvais démarrage en faisant des sprints.

Des interventions télévisées simultanées de Macron et Merkel

À lire aussi
international
Équateur : carton rouge pour avoir uriné pendant un match

Une opération de sauvetage a donc été enclenchée par Emmanuel Macron et Angela Merkel mardi soir. Le président français et la chancelière allemande sont intervenus à la télévision quasiment au même moment, pour défendre leur stratégie et promettre, que tous ceux qui voudront être vaccinés, le seront d’ici la fin de l’année.

Pour cela, ils comptent notamment sur une plus grande coopération entre laboratoires, entre ceux qui savent faire les vaccins et ceux qui ont des capacités de production. Ce n’est pas la première turbulence que connait l’Europe depuis le début de l’épidémie et il y en aura vraisemblablement d’autres.

À travers les attaques contre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, c’est la campagne de succession d’Angela Merkel qui a commencé en Allemagne puisque la chancelière va quitter le pouvoir cet automne, après 15 années de règne. Pour Emmanuel Macron, il y a une autre échéance. 

En effet, le chef de l'État prendra l'année prochaine, en pleine campagne présidentielle, la présidence de l’Union européenne. L’un et l’autre ne peuvent donc laisser l’Europe être attaquée et dévalorisée sans ne rien dire. Ni Angela Merkel, ni Emmanuel Macron ne peuvent laisser émerger un nationalisme vaccinal car la stratégie européenne, c’est leur stratégie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Angela Merkel Europe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants