2 min de lecture Justice

Tentative de meurtre par des agents de la DGSE : deux nouveaux suspects mis en examen

Le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz a annoncé la mise en examen de deux nouveaux protagonistes dans l'affaire de la tentative de meurtre menée par trois agents de la DGSE.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Tentative de meurtre par des agents de la DGSE : deux nouveaux suspects mis en examen Crédit Image : AFP / Martin Bureau | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le 24 juillet à 8h20, deux hommes ont été arrêtés dans une voiture volée à Créteil (Val-de-Marne) alors qu'ils étaient suspectés de projeter un meurtre. En garde à vue, ils ont expliqué travailler pour la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE)

Deux autres protagonistes ont été mis en examen dans cette affaire, explique le procureur de la République de ParisRémy Heitz, dans un communiqué. On apprend par ailleurs que la victime présumée était une femme de 54 ans. 

Ces deux individus ont été placés en garde à vue les 30 et 31 juillet. Ils ont été mis en examen le 3 août pour complicité de tentative d'homicide volontaire en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs en vue de la commission de ces crimes et délits punis de 10 ans d'emprisonnement. 

Le premier mis en examen est également accusé de recel en bande organisée de vol et a été placé sous contrôle judiciaire. Le second a été placé en détention provisoire et mis en examen également pour transport, acquisition, détention d'armes de catégorie B en réunion. L'un d'eux est militaire affecté au centre parachutiste d'entraînement spécialisé de Saran, dépendant de la DGSE, comme les deux premiers suspects interpellés. 

Un des suspects travaille dans la sécurité privée

Selon le communiqué de presse, les deux premiers suspects roulaient à bord d'une voiture volée qui avait une vitre brisée, apprend-on, ainsi qu'une fausse plaque d'immatriculation. Les deux militaires portaient des gants et des couteaux de dotation de l'armée. 

À lire aussi
Un policier américain à Saint-Louis, aux États-Unis (illustration) justice
États-Unis : un an de prison ferme pour deux fêtes pendant le confinement

Une arme de poing de calibre 9 mm a été saisie. Elle comprenait un chargeur muni de 12 cartouches, avec une munition chambrée. Ce sont des investigations téléphoniques qui ont permis l'identification d'un troisième suspect, travaillant dans la sécurité privée. Il a été interpellé le 26 juillet. 

Le 28 juillet, une information judiciaire a été ouverte pour tentative d'homicide volontaire en bande organisée, recel en bande organisée de vol, transport, acquisition, détention d'armes de catégorie B en réunion et association de malfaiteurs en vue de la commission de ces crimes et délits punis de 10 ans d'emprisonnement. Les trois suspects ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants