1 min de lecture Justice

Un jihadiste français accusé de "génocide" et de "crimes contre l'humanité"

Le parquet antiterroriste a ouvert une information judiciaire contre Nabil G., accusé d'actes de "génocide" et de "crimes contre l'humanité" en Syrie entre 2015 et 2016.

Des membres de l'État islamique (photo d'illustration).
Des membres de l'État islamique (photo d'illustration). Crédit : TAUSEEF MUSTAFA / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Une information judiciaire a été ouverte contre un jihadiste français, Nabil G., accusé d'actes de "génocide" et de "crimes contre l'humanité (réduction en esclavage, torture, viols, privations graves de libertés et persécutions)" en Syrie entre 2015 et 2016, à l'encontre de Yazidis, a indiqué lundi 27 juillet le parquet national antiterroriste (PNAT), confirmant une information de France TV et franceinfo.

Cette information judiciaire a été ouverte le 10 juillet. Selon une source judiciaire, la localisation actuelle de Nabil G. est inconnue. En octobre, le PNAT avait pour la première fois chargé des juges d'instruction d'enquêter sur des soupçons de crimes contre l'humanité commis par un jihadiste français accusé d'exactions contre les Yazidis. Cette information judiciaire visait un homme, Sabri Essid, le fils d'un compagnon de la mère de Mohamed Merah, pour des faits commis entre 2014 et 2016.

Jusqu'alors, les jihadistes français faisaient uniquement l'objet de poursuites pour des infractions à caractère terroriste. Des associations, notamment la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), avaient réclamé un élargissement aux soupçons de crimes contre l'humanité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Jihad Jihadisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants