1 min de lecture Faits divers

Deux agents de la DGSE arrêtés pour un projet de meurtre

VU DANS LA PRESSE - Deux agents de la DGSE ont été arrêtés alors qu'ils projetaient de commettre un meurtre, "une tentative de règlement de comptes privée."

Le siège de la DGSE, à Paris (illustration)
Le siège de la DGSE, à Paris (illustration) Crédit : AFP / Martin Bureau
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

C'est une histoire digne d'un film. Dans la nuit du 23 au 24 juillet, deux hommes sont arrêtés dans une voiture volée à Créteil (Val-de-Marne). Ils portent des armes à feu et sont suspectés de projeter un meurtre. Placés en garde à vue, ils finissent par expliquer qu'ils travailler pour le "service action" de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), rapporte Le Parisien

Âgés de 25 et 28 ans, les deux militaires de statut sont rattachés au centre parachutiste d'entraînement spécialisé de Saran (Loiret), selon le quotidien. La tentative de meurtre s'avère être "une tentative de règlement de comptes privée", selon une source proche de l'enquête

Le 26 juillet, un troisième suspect est arrêté dans cette affaire. Il est mis en examen, comme les deux autres suspects, pour "tentative d'homicide volontaire en bande organisée", "recel en bande organisée de vol, transport, acquisition, détention d'armes de catégorie B en réunion" et "association de malfaiteurs en vue de la commission de ces crimes et délits punis de 10 ans d'emprisonnement", selon le Parquet de Paris interrogé par Le Parisien. 

Les trois suspects sont en détention provisoire. L'enquête a été confiée à la section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle, qui est compétente lorsqu'il s'agit d'enquêter sur des agents habilités "secret défense".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Armée Val-de-Marne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants